Laurent Ournac (Camping Paradis), changement de programmation pour la célèbre série du groupe TF1.

La chaîne de télévision a décidé de reléguer Camping Paradis en deuxième partie de soirée sur TFX, alors que le 27 juillet seront diffusées sur TF1, trois aventures. C’est donc très déçu que Laurent Ournac a dû apprendre que sa série culte sera déprogrammée afin d’être remplacée par un film chaque mercredi. Une première pour la chaîne privée depuis de très nombreuses années et qui serait le résultat d’un changement de loi de la part du gouvernement.

Le mercredi 29 juillet 2020 à 21 h 05, en lieu et place de Camping Paradis, TFX diffusera une comédie King Guillaume avec Florence Foresti et Pierre-François Martin-Laval à la place des aventures du célèbre camping. Pour suivre, le mercredi 5 août la chaîne mettra à l’antenne une autre comédie Les gens en maillot de bain ne sont pas forcément superficiels, avec Gad Elmaleh et Isabelle Gélinas et enfin, le mercredi 12 août, les téléspectateurs pourront découvrir un long-métrage Pauvre Richard avec Yassine Belhousse et Elsa Lunghini. TF1 n’a néanmoins pas décidé de complètement oublier Laurent Ournac et ses collègues du célèbre Camping Paradis en les mettant dorénavant en deuxième partie de soirée.

Mais qu’est-ce qui a bien pu décider TF1 à prendre une telle décision, alors que pourtant, les scores réalisés par Laurent Ournac sont tout à fait corrects et stables depuis de nombreuses années ?

Et bien cette décision historique viendrait d’un changement de loi qui est pourtant passé inaperçu ces dernières semaines, mais qui est en réalité, une petite révolution dans le monde de l’audiovisuel. Si nous sommes très attentifs, nous pourrons remarquer à l’étude des programmations de toutes les chaînes de télévision française qu’aucun film, aucun long-métrage n’a jamais été proposé à la diffusion le mercredi, et ce, presque depuis le tout début des années 1990.

En effet, il existait depuis ces temps reculés, une législation qui interdisait tout simplement aux chaînes de télévision de diffuser un long-métrage le mercredi soir sur leur antenne. Une réglementation qui avait été instaurée à l’époque pour protéger une autre industrie. Une loi qui s’appliquait aux chaînes gratuites et qui a empêché de programmer des œuvres cinématographiques le mercredi soir, le vendredi soir, le samedi toute la journée ainsi que le dimanche après-midi.

Car traditionnellement, le mercredi est le jour de sortie des nouveaux films en salle, et par cette action le gouvernement avait voulu protéger, à l’époque, l’industrie du grand écran afin de la protéger de la concurrence de la télévision. Une loi qui paraissait peut-être obsolète, car ces chaînes sont confrontées aujourd’hui à la concurrence des plateformes de streaming telles que Netflix ou Amazon Prime, qui ne sont pas elles, concernées par cette interdiction. Plusieurs chaînes avaient donc décidé de militer pour mettre fin à cette impossibilité qui leur semblaient comme une réelle injustice et une concurrence déloyale.

Après plusieurs mois de débat, ces derniers semblent avoir obtenu gain de cause et la réforme de l’audiovisuel présentée en Conseil des ministres en décembre dernier a finalement été votée. Dans cet arrêté, les chaînes gratuites pourront dorénavant diffuser des films toute la semaine, dans la limite de 244 par an et avec quelques restrictions sur les choix des œuvres le samedi soir.

Mais il n’est pas évident pour autant que l’offre d’œuvres cinématographiques sera de plus en plus importante sur les chaînes gratuites tant cela représente un investissement important qui n’est pas toujours rentable. Car il revient évidemment beaucoup plus cher d’acheter les droits d’un film à grand succès, que de réaliser des productions en interne qui représentent des coûts beaucoup moins élevés. Pour pallier ce problème, la loi prévoit également la possibilité d’ajouter une troisième coupure publicitaire lors des films les plus longs.

Une modification qui a donc donné l’idée à TF1 de tenter sa chance lors de cette période de vacances estivales et de voir quels sont les résultats de l’application de cette petite révolution. Une décision qui va bien évidemment avoir des conséquences sur les programmes des chaînes de télévision française qui ont aujourd’hui une presque totale liberté sur la diffusion d’œuvres cinématographiques. Les téléspectateurs attendront donc très impatients de découvrir comment les programmateurs vont intégrer ces nouvelles données.

Et c’est donc TF1 qui a commencé à donner le coup d’envoi grâce à ses modifications en profondeur, en passant Camping Paradis ( Laurent Ournac ) en deuxième partie de soirée afin de proposer des longs-métrages. Les responsables de la chaîne seront donc très probablement attentifs aux premiers chiffres d’audiences du mercredi pour voir si ces choix se montrent payants. Une liberté retrouvée qui devrait redonner le sourire aux directions de chaîne qui voient chaque année, une véritable modification du comportement et des habitudes des téléspectateurs. Notamment avec les plus jeunes d’entre eux dont certains, avouent ne pas regarder la télévision du tout et consommer des programmes même issus de la télévision, sur leurs écrans de téléphone ou d’ordinateur.

Mais du côté des séries à succès, il semblerait qu’il n’y ait quand même pas trop de souci à se faire. On imagine mal effectivement que toutes les chaînes pourront se permettre de remplacer leurs programmes actuels par des films dont le coût d’achat est évidemment très important.

Mais pour les fans de Camping Paradis ( Laurent Ournac ), il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car TF1 ne semble pas prêt du tout à abandonner son programme dont le premier numéro de la saison 10 a été diffusé ce mercredi 22 juillet 2020. Un épisode qui a d’ailleurs accueilli deux nouveaux visages mais loin d’être inconnus des téléspectateurs puisqu’il s’agissait de Léa François de Plus belle la vie (l’interprète de Barbara) et de Carole Richert qui joue Marie-France dans la série de TF1, Clem.

Diffusée depuis 2006 sur les antennes, Camping Paradis et Laurent Ournac qui interprète le rôle de Tom, propriétaire du lieu de vacances, ne semblent donc pas prêts de devoir fermer les barrières du camping le plus célèbre de France. Le lundi 06 juillet, TF1 était d’ailleurs encore en tête des audiences avec la diffusion d’un épisode inédit de la série. Une soirée qui a attiré plus de 4 millions de téléspectateurs sur TF1. On attend donc de voir si cette programmation en deuxième partie de soirée aura des conséquences sur les scores de la série.