Laurence Boccolini arrive toujours à trouver les bons mots pour soulager les maux de ces followers. Du reste, ce post restera gravé !

Laurence Boccolini, une femme courageuse

Elle n’est pas celle que vous croyez

Au début des années 2000, Laurence Boccolini avait une image méchante. Et pour cause, elle présentait alors l’émission Le Maillon Faible sur TF1. À l’intérieur de ce jeu télévision, elle mettait les nerfs de ses candidats à rude épreuve. En plus d’avoir les connaissances nécessaires, ils devaient affronter la concurrence des autres participants. Quant à la présentatrice, elle ne faisait pas un sourire. Il faut reconnaitre que cela déroutait fortement son public. Pourtant, plus les saisons passaient, plus l’audimat augmenté. D’ailleurs, certaines répliques du jeu sont devenues mythiques.

Heureusement, depuis l’arrêt, la carrière de Laurence Boccolini bat tous les records. Du reste, elle a également fait l’actrice et elle a adoré ça. De plus, dans la première saison de Mask Singers, ses fans découvraient même qu’elle avait une jolie voix. Cachée derrière la licorne, elle avait réussi à toucher le cœur du public. Amincie et épanouie, elle est également la maman de Willow. Or, pour avoir cette enfant, cela n’a pas été facile, loin de là puisqu’elle a dû mener une bataille contre l’infertilité !

Six ans compliqués !

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale de l’infertilité. Très concernée et toujours soucieuse de participer, Laurence Boccolini se souvient de cette période compliquée. Si sa vie professionnelle allait bien, son projet personnel semblait être impossible.”il était si difficile de trouver son chemin entre les traitements, les déceptions, les larmes, les mots de réconfort qui n’arrivaient jamais, la violence de certains propos aussi bien dans l’entourage que dans le milieu médical, le manque d’information, le manque de références, le manque d’espoir, le ‘ Manque’ absolu avec un grand M..”

Déjà dans un livre, elle avait expliqué en détails son chemin rempli d’embûches pour donner la vie. On découvrait alors une facette inédite de la journaliste. Rempli de sensibilité, il avait eu également le mérite de mettre les points sur les i avec ses détracteurs. Se voulant le porte-parole de cette cause, Laurence Boccolini essaie de donner un peu de courage à tous ceux qui vivent cette situation. Devenir maman a été et sera toujours le plus beau rôle de sa vie. “J’espère qu’aujourd’hui, ceux et celles qui se trouvent confrontés à cette douleur, peuvent avancer sur un chemin qui leur sera plus doux et plus éclairé que fut le nôtre“. Nul doute que ces derniers se sentiront réconfortés par ce délicat message.