Dans la nuit du 7 au 8 octobre dernier, Laura Smet a donné naissance à un petit garçon dans une clinique parisienne. Un accouchement réalisé par césarienne selon certaines informations dévoilées par Voici. Mais presque 10 jours après cet heureux événement, la fille de Johnny Hallyday serait toujours hospitalisée. En effet, Laura Smet ne serait apparemment toujours pas sortie de l’hôpital. Selon Paris Match, elle se trouverait donc dans une clinique du 15e arrondissement de Paris.

Le magazine révèle également que Laura Smet et Raphaël Lancrey–Javal, son époux, ont choisi les doux prénoms de Léo Jean Didier pour leur premier enfant. Léo était le deuxième prénom du chanteur Johnny Hallyday. Le second, Jean, est aussi une référence au véritable nom du rockeur, Jean-Philippe Smet. Et Didier serait le nom du père de Raphaël Lancrey–Javal. Ce prénom semble donc avoir été choisi avec le plus grand soin. Et est également un véritable hommage rendu aux grands-pères du nourrisson. Les parents du petit Léo sont donc très heureux d’avoir eu leur premier enfant un an seulement après leur union. En couple depuis 2013, l’homme d’affaires et la fille de Nathalie Baye semblent véritablement filer le parfait amour. Les deux tourtereaux avaient officialisé leur relation lors d’un mariage grandiose en juin 2019 au Cap Ferret. La date n’avait d’ailleurs pas été choisie par hasard. Car Laura Smet s’est mariée à la date anniversaire de son père. Johnny Hallyday aurait eu 75 ans ce jour là. La jeune femme se souviendra donc de cette date pour deux raisons bien précises.

Laura Smet

Âgée aujourd’hui de 36 ans, Laura Smet est devenue maman pour la première fois. Dans de nombreuses interviews, elle s’était montrée très heureuse et très impatiente de devenir mère. L’arrivée de cet enfant lui avait également permis d’envisager l’avenir de manière différente. Notamment suite aux problèmes juridiques rencontrés concernant l’héritage de son père. Mais également par rapport aux tensions existant entre Laeticia Hallyday et elle. Avec l’annonce de cette grossesse, Laura Smet souhaitait pouvoir faire son deuil de manière définitive. Avec l’aide de son frère David Hallyday, la jeune femme a donc tout tenté pour trouver un accord avec son ex-belle-mère. Et en juillet dernier, tout le clan Hallyday avait enfin enterré la hache de guerre après de longs mois de combat.

Les questions financières ont été réglées définitivement à la grande satisfaction de toute la ” famille “. Et comme l’a répété à de nombreuses reprises Laura Smet, toute cette histoire est désormais derrière elle. Ce qu’elle souhaite le plus au monde, c’est de ne plus devoir s’expliquer à ce sujet, comme ce fut le cas durant près de trois ans. Mais si elle veut tourner la page, elle affirme également ne pas pouvoir pardonner à Laeticia Hallyday ce qu’elle lui aurait fait subir. Les deux femmes se sont, en effet, déchirées durant de longs mois par presse interposée. La fille de Johnny reprochait à Laeticia de l’avoir laissée à l’écart de la maladie de son père. Et pire encore selon elle, Laura Smet affirme n’avoir pas pu faire ses adieux à Johnny Hallyday. Il existe un historique très long entre les deux femmes. Jamais elles n’auront été réellement proches.

Mais aujourd’hui, Laura Smet veut avancer et se concentrer sur la vie de sa propre famille. Dans une interview accordée au micro de RTL, la jeune maman s’était d’ailleurs expliquée : ” Je vais devenir maman. J’ai envie d’être sereine. Je n’ai pas envie de me bagarrer plus longtemps que ça (…) je n’ai pas du tout envie de passer ma vie à m’occuper de cette histoire qui est quand même sordide “. L’actrice et réalisatrice s’était également confiée dans Madame Figaro sur sa prochaine maternité. Et elle avait beaucoup de mal à croire que ça lui arrivait : ” J’essaie de vivre le moment présent, même si cela me paraît encore un peu surréaliste de devenir maman. J’ai la chance de partager la vie d’un homme qui a un garçon de 12 ans. J’ai donc été à bonne école ! “.

Après plusieurs années très troubles, Laura Smet paraît aujourd’hui totalement épanouie. Car la vie de la jeune femme n’a pas toujours été de tout repos. Déjà en 2003 à l’âge de 19 ans, sa vie était légèrement dissolue ” J’ai commencé à sortir beaucoup la nuit et j’ai rencontré de mauvaises personnes. Dans ces boîtes, on lutte contre l’ennui en buvant et on se voit proposer certains produits ” avait-elle avoué à France Dimanche. À partir de cette époque, Laura Smet avait connu une véritable descente aux enfers. En 2010, elle avait été retrouvée, inanimée dans une rue déserte. Une tentative de suicide avait été évoquée à l’époque. En 2012, Laura Smet avait également fait la Une de l’actualité ; elle avait effectivement été arrêtée sans vêtement et en état d’ivresse dans les rues de Paris. Mais grâce au soutien de sa famille, Laura Smet a réussi à remonter la pente. Et l’année suivante, elle rencontrait l’homme de sa vie, Raphaël Lancrey–Javal avec qui elle est aujourd’hui mariée. Le couple a donc la joie de célébrer cette union avec l’arrivée d’un enfant, tant attendu. Après avoir été la fille de… durant des années, Laura Smet est aujourd’hui maman.

Depuis la naissance de son enfant, la jeune femme n’a encore fait aucune déclaration. Aucune photo officielle de son fils n’a été publiée dans la presse. Mais malgré ce manque d’informations, plusieurs rumeurs ont couru sur les réseaux sociaux. Si Paris Match affirme qu’elle serait sortie de la maternité le mercredi 14 octobre, d’autres médias prétendent que ce vendredi 16 octobre Laura Smet serait toujours présente dans la clinique. En réalité, personne ne connaît l’exacte vérité mis à part ses proches. Laura Smet s’est montrée particulièrement très discrète depuis cette date. Ni elle, ni son mari n’ont encore annoncé officiellement cet heureux événement. Ni même sur le compte Instagram de la jeune maman qui n’a plus rien publié depuis le 04 octobre. Il est difficile de dire si Laura Smet souhaitera mettre son fils à la Une des médias. Car elle sait ce qu’est la notoriété ; fille de parents extrêmement célèbres, Laura a été exposée dans la presse dès son plus jeune âge. Elle connaît donc parfaitement les revers d’une célébrité précoce.