Depuis 2 semaines, M6 nous dévoile qui sont les héros de la saison de L’amour est dans le pré. Pour celui-ci, on découvre l’impensable !

L’amour est dans le pré, une émission riche en émotions

Il faut de tout pour faire un monde !

L’heure de la rencontre avec les candidats de L’amour est dans le pré a sonné. À peine la précédente saison terminée, nous découvre que le souhait le plus cher de Karine Le Marchand se réalise. En effet, pour cette seizième édition, la présentatrice accueille la première lesbienne qui ose braver les préjugés. Souhaitant rencontrer sa perle rare, Delphine espère vraiment qu’elle ne va pas desservir la cause homosexuelle. Déjà que ses voisins ont du mal à croire qu’elle ne finisse pas avec un prince ! Certes, cela fait partie de son histoire comme de son identité. Mais avant tout, elle n’est pas venue dans l’intention de faire polémique mais juste une motivation de renaissance.

Mais ce n’est pas le seul moment émouvant de cette série de portraits de L’amour est dans le pré. On croise également le chemin du timide Hervé qui vit encore chez ses parents. Ce natif de Picardie, il n’a jamais quitté sa région et encore moins sa maison. Peut-être que l’émission sera le déclic pour lui donner ailes pour prendre son envol ? Après une dépression, Franck, un ancien militaire décide d’oublier la noirceur et de la remplacer par des fleurs. En tout cas, nichée dans son univers rose bonbon, Nathalie nous offre une belle leçon de vie ! Cependant, on était loin d’imaginer qu’un participant a failli ne jamais rencontrer Karine Le Marchand et ses équipes. Quand il nous explique son chemin rempli d’embûches, nous a l’arme à l’œil.

Et là, c’est le drame !

Tout d’abord, vous devez apprendre à les mémoriser non pas leur prénom mais par leur profession ou particularité physique. Pour cette saison, L’amour est dans le pré donne sa chance à deux Vincent mais aussi à deux Hervé. Une fois les repères mis en place, cette anecdote vous aidera à mieux les distinguer. Pour ce passionné de vignes, la vie avait tout pour être belle. Malheureusement, le destin va lui jouer un mauvais tour et le clouer sur un lit d’hôpital. Mais que s’est-il passé pour qu’il subisse si jeune une telle épreuve sanitaire ?

Pour une fois, ce n’est pas de coronavirus qu’il s’agit. Excès de poids et de nicotine sont deux pistes qui l’ont mené au bord du précipice. Et pour cause, Vincent le vigneron a bien failli ne jamais revoir le bout du tunnel. Suite à une rupture d’anévrisme, presque deux mois, il est dans le coma. Lorsqu’il se réveille, il est plus déterminé que jamais à fonder une famille. N’ayant que très peu d’expérience avec la gent féminine, il se prend la main et s’inscrit à L’amour est dans le pré ! Après tout, ce n’est pas parce qu’on a un passif difficile, qu’on doit s’interdire d’être heureux.

En écoutant ce récit, nous est submergé par l’émotion. La rédaction se souvient de ce paraplégique. Incapable de prendre les devants, Florian perdait ses moyens dès qu’une femme l’abordait. Il prenait ça pour de la pitié et pensait naïvement pouvoir s’en sortir sans l’aide de personne. Heureusement, le binôme Karine et Cupidon a mis sur son chemin la belle Lola ! Depuis la fin du tournage, ils coulent des jours heureux dans leur nouveau petit nid d’amour. Pourvu que ça dure !

C’est justement pour ça qu’on aime cette émission !

C’est simple, à peine les portraits diffusés, les boites aux lettres des prétendants sont rapidement prises d’assaut. Fière comme jamais de son émission, Karine Le Marchand la défendra jusqu’à son dernier souffle. Et ce n’est pas les anciens qui pourront la contredire. Grâce aux réseaux sociaux, on a souvent des nouvelles de Maud ou bien d’Aude. Si nous a choisi ses deux femmes, c’est parce que les retombées de L’amour est dans le pré ont été différentes pour elles.

Malgré les problèmes financiers ou bien privés, elles ont réussi à soulever des montagnes. Aujourd’hui, le bonheur est de retour dans les maisons. Nul doute qu’elles seront derrière leur poste de télévision pour découvrir les nouveaux membres de la grande famille de L’amour est dans le pré. Quant aux prétendantes, qu’elles gardent leur force pour la semaine tant redoutée à la ferme. Aux quatre coins de France, il y a forcément un futur agriculteur qui sommeille en chacun de nous ! À vos stylos !

Pour conclure cet article sur une note plus joyeuse, nous vous propose de revoir le débat chez TPMP. Le casting est-il réussi cette année ?