Presque trois ans après la mort de Johnny Hallyday, Pierre Billon, le producteur du chanteur a pris la défense de Laeticia Hallyday et a déclaré que le taulier savait qu’elle allait être prise en grippe par tout le monde. Explications.

Johnny Hallyday savait tout ce qui allait se passer

Ce jeudi 15 octobre 2020, Pierre Billon a participé à l’émission “Un éclair de Guény” sur VL Media. Une chroniqueuse de Maxime Guény a alors posé une question toute simple : “Il y avait des rumeurs qui disaient que Johnny savait qu’après sa mort, Læticia aurait des problèmes et notamment ses filles. Est-ce que c’est pour ça qu’il a voulu les protéger ?“. Le producteur de Johnny Hallyday approuve cette question et affirme que le chanteur savait tout ce qui allait se passer : “Ah je pense qu’il a voulu les protéger à cause de ça, ça c’est sûr. Mais moi il m’a dit personnellement ” quand je vais partir, ils vont l’assassiner la gamine“.

Pierre Billon accuse ensuite les médias de n’avoir jamais pris la défense de Laeticia Hallyday : “Au moment du testament, tout le monde était responsable, sauf Johnny Hallyday”. Pour lui, un journaliste aurait du dire : “Voilà ce testament il est signé par monsieur Hallyday, c’est monsieur Hallyday qui l’a fait. Celui qui est un ‘sale con’, c’est monsieur Hallyday !”. Malheureusement personne ne l’a fait et c’est donc la veuve du taulier qui a concentré l’ensemble des critiques.

Laeticia Hallyday va s’exprimer dans 7 à 8 le dimanche 18 octobre

Dès le mois de septembre, Laeticia Hallyday a commencé à faire de la publicité sur le fameux coffret inédit de Johnny Hallyday, qui sortira le 23 octobre prochain. Dans celui-ci, on découvrira le rêve américain du chanteur, composé de trois CD et deux DVD : “Je suis si fière et si heureuse de vous présenter les ultimes aventures américaines de Johnny. Son dernier road trip avec ses frères, un concert inédit au Beacon Theater de New York, un titre blues jamais encore entendu, une immersion en images de sa tournée américaine et d’autres surprises dans un seul coffret” avait écrit le mois dernier la veuve du taulier sur son compte Instagram.

Vous retrouverez donc dans les DVD, un moyen métrage sur la tournée américaine de Johnny en 2014, ainsi qu’un road movie en noir et blanc réalisé par François Goetghebeur, qui avait suivi le Taulier lors de sa dernière randonnée moto aux États-Unis en 2016 et qui s’intitulera : “A nos promesses“. Et c’est justement pour ce projet que Laeticia Hallyday a accepté de se confier à Sept à huit (TF1) et à Audrey Crespo-Mara. Celui-ci sera diffusé le dimanche 18 octobre et sera la première apparition de la veuve de Johnny Hallyday depuis 2018.