À l’occasion de cette nouvelle saison de Koh-Lanta, Les Armes secrètes, Alexandra revient sur sa propre aventure et ses difficultés. Retrouvez les confidences très touchantes de la grande gagnante de la précédente saison.

Les fans de Koh-Lanta sont ravis. En effet, la 22e saison du célèbre jeu d’aventure vient de débuter sur TF1. Vingt nouveaux candidats vont donc tenter l’exploit de décrocher la victoire finale comme Alexandra, la grande gagnante de la dernière édition. Tout comme la jeune maman, ils devront traverser de nombreuses épreuves et faire face à leurs peurs. Car effectivement, l’exercice est loin d’être simple. Pour preuve, la lauréate de Koh-Lanta, Les 4 Terres témoigne des difficultés rencontrées : ” À la fin, j’étais un zombie “. nous revient sur l’expérience vécue par la jeune femme.

Koh-Lanta : Alexandra Pornet revient sur sa victoire et sur ses galères


Un exemple à suivre ?

Ça y est, c’est reparti ! Koh-Lanta fait son grand retour. Denis Brogniart et son équipe ont une fois de plus réservé quelques belles surprises aux candidats de Koh-Lanta en manque d’aventure. Cette année, la France accueillera donc pour la première fois les participants du jeu phare de TF1. En effet, Tahiti sera le décor de Koh-Lanta, Les Armes secrètes. C’est donc également l’occasion de revenir sur la saison précédente une édition qui a été marquée par la victoire d’Alexandra Pornet, surnommée Wonder Woman.

Grâce à sa force mentale et à sa volonté, elle a en effet réussi à décrocher le sacre suprême et par la même occasion les 100 000 euros. Pourtant, le chemin aura été très long et difficile. Ainsi, la principale intéressée revient sur son parcours. Des déclarations qui devraient d’ailleurs servir d’exemple à ceux, qui tout comme elle, ont la même ambition cette année. Tout d’abord, Alexandra explique comment il est difficile de garder le secret. Car entre le tournage et la diffusion, il faudra que les nouveaux candidats apprennent à se taire. nous vous explique tout.

Le plein d’émotions

Dans différentes interviews, la star de Koh-Lanta, Les 4 Terres partage son expérience. Elle livre notamment son sentiment sur la période entre l’aventure et le moment où le public découvre les images. ” J’ai regardé la diffusion de l’émission en famille. J’étais un peu dans ma bulle, car cela faisait un moment qu’on avait terminé le tournage. On revit toutes les émotions qu’on a vécues là-bas. Il s’est passé plein de choses entre-temps et notamment la disparition de Bertrand Kamal. Le plus difficile est de garder le secret. D’autant plus qu’on avait l’impression que j’allais sortir dès le premier épisode “.

Sur l’importante question de la motivation, Alexandra évoque aussi l’importance de s’exprimer. ” On ressent vraiment quand on est prêt à y aller, c’est comme un appel. Il y a une motivation et une envie de s’exprimer. Lorsqu’on est capable d’affronter les difficultés de se surpasser, alors on est prêt. C’est un état d’esprit, la motivation prend le dessus (…) “. La gagnante de Koh-Lanta revient également sur le long processus de sélection et notamment sur l’aspect physique qui se révèle bien évidemment très important. D’ailleurs, avant de pouvoir rejoindre l’aventure, un grand nombre de tests médicaux sont réalisés. Dès lors, cela permet véritablement de juger son état de santé et de forme, élément déterminant dans Koh-Lanta.

Quelques souvenirs marquants

Parmi les souvenirs gravés dans la mémoire d’Alexandra, elle se souvient notamment des toutes premières heures dans l’aventure Koh-Lanta, Les 4 Terres. ” Les premiers jours étaient vraiment difficiles. J’ai pris une claque ! D’entrée, je suis tombée malade. J’avais faim, je n’arrivais pas à m’intégrer, ni à communiquer. C’était un effort de sortir une phrase. J’étais logiquement prise pour le maillon faible de mon équipe “. Fort heureusement pour elle, elle en a pu compter sur le soutien de Bertrand Kamal, le jeune homme malheureusement disparu depuis. Elle explique ainsi comment grâce à lui, elle a peu à peu pris confiance en elle et réussi à surmonter l’adversité.

Parmi les nombreuses difficultés, Alexandra Pornet parle notamment de l’alimentation. En effet, dans Koh-Lanta, c’est un peu le royaume de la débrouille. ” Sur le camp, la même nourriture revenait souvent. Pour le manioc, ça allait. Par contre la noix de coco franchement, on en mange deux fois et ce n’est plus possible (…) “. Mais malgré toutes ces épreuves, la jeune maman garde un extrêmement bon souvenir de cette aventure hors du commun. Elle prévenait aussi les vingt candidats de Koh-Lanta, Les Armes secrètes qu’il leur faudra faire preuve de certaines qualités morales pour avoir la chance de réussir. Elle parle ainsi d’honnêteté, de loyauté de courage d’indépendance et de justice. Alexandra avoue pour finir avoir été très impactée par sa participation à l’émission. ” Cette saison m’a marquée, j’en sors tout juste. À la fin, j’étais en Zombie. Je suis encore sous l’émotion “. Comme nous vous le rappelait, Koh-Lanta est loin d’être une promenade de santé.