Dimanche 8 novembre sur France 2, 3,6 millions de téléspectateurs se sont rassemblés devant Knock, interprété par Omar Sy. Ce film adapte à l’écran une célèbre pièce de théâtre de Jules Romains, écrite en 1923. Ce que l’on sait moins, c’est que de gros problèmes sont apparus lors de la promotion du film en 2017. Peu avant sa sortie en salle, la vedette Omar Sy a disparu des médias du jour au lendemain. Découvrez pourquoi !

L’histoire du docteur Knock est un classique qui régale à coup sûr toute la famille. En 2017, Omar Sy entamait la promotion du film confiant et comme toujours, le sourire au lèvre. Il était loin de se douter que tout allait très mal se finir…

Tout a commencé sur le plateau de l’émission C à vous sur France 5, le 10 octobre 2017. Ce jour-là, Anne-Elisabeth Lemoine recevait le décrié Eric Zemmour. L’animatrice lui présente alors un extrait de 2016 dans lequel Omar Sy critique les “guignols” qui, dit-il, vendent du “vomi par milliers” avec leurs livres. Il ne fait alors aucun doute que la star d’Intouchables vise notamment Eric Zemmour, proche de l’extrême-droite.

Eric Zemmour met le feu aux poudres

Le principal intéressé s’amuse de ces critiques et répond du tac au tac : “C’est toujours flatteur d’être traité de guignol par un guignol.“ Mais le 12 octobre 2017, Daphné Burki reçoit Omar Sy sur Europe 1. Elle le lance alors en diffusant à son tour l’extrait sonore de C à vous. Omar Sy prend un ton grave : “ Il ne faut plus qu’il soit invité parce que c’est un criminel. Eric Zemmour a été condamné pour incitation à la haine raciale. Personne ne le dit mais il a été condamné ce mec-là (…) En lui passant cet extrait qui date de deux ans, Anne-Elisabeth Lemoine associe son nom au mien. C’est le pire qui puisse m’arriver. (…) Je n’ai aucune envie de me rouler dans la boue avec les cochons.”

L’acteur ne cautionne pas le travail d’Anne-Elisabeth Lemoine, mais il s’en prend également à Daphné Burki pour relancer : « Et là Daphné sans le vouloir, vous êtes entrée dans son système, on le repasse, me reparle de lui, on repasse son extrait, et comme ça il est présent dans les médias jour après jour » , s’indigne-t-il.

Effet boule de neige quand sort le nom d’Harvey Weinstein

Omar Sy ne croyait pas si bien dire. A peine 5 jours plus tard, Eric Zemmour récidive sur les ondes d’Europe 1. Dans l’émission de Philippe Vandel, « Village Médias », la veille de la sortie de Knock en salles, Eric Zemmour s’en prend violemment à l’ancien humoriste du SAV : “Ici même, Omar Sy a demandé qu’on ne m’invite plus nulle part et m’a traité de criminel. Il faudrait simplement lui signaler qu’un criminel, c’est quelqu’un qui a commis un crime. Je sais bien que entre Trappes [la ville de naissance de l’acteur, ndlr] à Hollywood, il n’a pas eu le temps de maîtriser la langue française (…) Je pourrais l’attaquer en justice pour diffamation. Entre parenthèses, un criminel, il en a côtoyé si j’en crois les médias puisqu’il était très ami avec Monsieur Weinstein…”.

Pour la sortie d’Intouchables aux États-Unis, Miramax a géré toute la distribution. Il s’agit de l’entreprise d’Harvey Weinstein. Le producteur américain aujourd’hui derrière les barreaux pour agressions sexuelles aurait également mis en relation Omar Sy avec son premier agent américain, en 2011.

Silence radio… Omar Sy disparait !

Omar Sy voulait enrayer ce “système médiatique” signé Eric Zemmour, mais c’est raté. Il prend alors une décision radicale : il annule sur-le-champs son rendez-vous avec Nagui sur France Inter et avec Cyril Hanouna dans TPMP. Quant à Philippe Vandel, il écope d’une mise en demeure de la part du CSA sur le supposé manque de maîtrise de la langue française par son rival. Le gendarme de l’audiovisuel a considéré que Philippe Vandel “avait fait preuve d’une insuffisante maîtrise de l’antenne”. Le CSA reproche notamment les stéréotypes stigmatisants à l’égard des habitants de certaines villes. Et pour Knock, il n’y eut plus aucune communication autour du film pour sa sortie en salles.