Rien n’est plus important pour Kendji Girac que sa famille. Durant ces longs mois de confinement dû à la pandémie mondiale, Kendji nous partage ces moments avec l’homme qui a une très grande importance dans sa vie, son père.

Kendji Girac qui juste avant le confinement venait de démarrer sa première tournée aux États-Unis. Un rêve qui enfin se réalisait pour ce jeune chanteur de 24 ans. Mais la crise sanitaire et les fermetures des frontières en auront décidé autrement et l’ont obligé à être rapatrié en France dans la précipitation. Pourtant, même si l’artiste à l’accent andalou qui réchauffe les cœurs a dû annuler sa tournée américaine, ni ne pouvait monter sur scène ni même enregistrer de nouvelles chansons, Kendji Girac vit néanmoins cette période d’enfermement obligatoire avec beaucoup de plaisir, le bonheur de retrouver tous ceux qu’il aime et qui lui sont si chers à son cœur, car confiné dans le Sud Ouest de la France, c’est avec ses parents, ses sœurs et son petit-neveu qu’il a le bonheur de passer cette période.

Kendji Girac est très heureux de passer ces moments avec sa famille et de partager de merveilleux instants avec les siens qu’il a certainement moins l’occasion de voir depuis qu’il parcourt les routes du succès dans les quatre coins de la France. Rentré à Bordeaux, Kendji ne passera pas ce confinement dans une belle maison de stars comme beaucoup de célébrités, mais bel et bien chez ses parents, et dans sa caravane dans laquelle il a grandi. ” J’ai bien vécu cette période. Je n’ai vraiment pas à me plaindre. Nous avons une maison avec un jardin… Et toujours la caravane dans laquelle je dormais le soir… Comme toujours. Et oui, je préfère, on ne se refait pas ! “.

Avant de rajouter qu’il était si heureux de pouvoir retrouver et se rapprocher de son père ” Ça m’a fait énormément de bien de passer du temps avec mon père, nous avons eu de longues discussions, encore plus que d’habitude “, et pour cause, depuis l’ascension fulgurante de sa carrière, Kendji est désormais très souvent parti loin des siens avec un agenda bien chargé. C’est donc un arrêt momentané dans sa carrière d’artiste, mais aussi un retour au nid qui est d’une grande importance à son cœur. ” Et j’ai aussi construit un joli garage en bois sur le terrain avec lui, car il est très manuel. Et le soir, je jouais des heures à la guitare avec lui. Il me donne encore beaucoup de conseils pour que je progresse ” avait-il raconté, lors d’un entretien avec Le Parisien. Un bel extrait de ses soirées avec son père qu’il publie sur les réseaux sociaux, pour le plus grand bonheur de ses fans.

Toujours très proche de sa communauté, l’interprète du méga tube Andalouse, partage l’un de leurs moments magiques. Très heureux, Kendji Girac publie une vidéo de son père jouant de la guitare à la façon gitane, assis dans son canapé, tandis que, Kendji, fredonne et le filme. Des rythmes gitans qui vous transportent vers d’autres horizons, et un merveilleux moment de complicité entre le père et son fils que l’artiste est si fier de partager. ” J’ai de la chance d’être en confinement avec mon père. Il faut profiter de ces moments en famille, #restonscheznous ” écrivait ce dernier dans la légende de sa publication. Une vidéo ensoleillée qui réchauffe les cœurs de ses nombreux followers, en cette période si difficile, qui ne manquent pas de féliciter son père, mais aussi ce véritable moment de bonheur partagé avec eux ” Bravo pour ce morceau joué par ton père… J’aime cette douceur nostalgique… Merci pour ce moment », « magnifique complicité. Ton père joue merveilleusement bien de la guitare, c’est vraiment un artiste »…

Mais dans ce charmant tableau manque une seule personne très chère aussi au cœur de Kendji, sa grand-mère. Une femme de sa vie qui lui manque tellement, et qui n’est pas présente dans le cercle familial durant cette période. Sa grand-mère est, en effet, installée dans un Ehpad et ne peut donc recevoir, selon les mesures de précautions sanitaires mises en place par le gouvernement aucune visite de l’extérieur. Une situation qui inquiète et attriste énormément le jeune artiste. Kendji Girac avait tenu alors à adresser un message personnel très tendre et émouvant à l’intention du personnel soignant de l’établissement de santé, La Madeleine à Bergerac en Dordogne, dans lequel sa grand-mère réside. ” Je fais une petite vidéo pour la maison de retraite de La Madeleine, où il y a ma grand-mère d’ailleurs. Je tenais à remercier tout le personnel, car c’est très important. Merci pour tout ce que vous faites, c’est vraiment très gentil. Je vous embrasse vraiment très fort, je vous envoie plein de force et faites attention avec tout ce qui se passe… Faites gaffe à vous, prenez soin de vous. Gros bisous “, avait-il dit.

Mais s’il ne peut lui rendre visite, Kendji, très inquiet, prend de ses nouvelles le plus souvent possible. Il expliquait alors, lors d’une interview avec LCI, qu’il était en contact avec la maison de retraite, et surtout avec le personnel soignant qui prend soin d’elle à chaque jour. ” Ma grand-mère est en Ehpad pour la protéger surtout, j’ai tellement peur de répandre ce virus… Du coup, on reste vraiment confiné chez soi. Je ne bouge pas et j’attends que ça passe pour pouvoir la voir, prendre de ses nouvelles… Mais c’est vrai que ça fait peur “, a-t-il confié avant d’ajouter : ” Par téléphone c’est compliqué, car elle a des petits problèmes, mais du coup, je prends des nouvelles du personnel qui travaille là-bas, régulièrement. J’ai des bonnes nouvelles, ça va. Elle n’est pas touchée. Tout va bien, parce que j’avais une petite crainte au début… “. Très inquiet, comme beaucoup d’entre nous par cette pandémie de coronavirus, Kendji Girac ne manquait pas de rappeler à ses followers tous les gestes barrières et surtout de rester chez soi.

Une période qui en fin de compte lui aura fait le plus grand bien, même s’il avait dû arrêter son rêve américain et ses projets. Kendji Girac, un jeune artiste qui s’était fait connaître après sa victoire dans la saison 3 de The Voice alors qu’il était âgé de 18 ans et qui depuis enchaîne les tubes et des milliers de disques vendus, des salles de concert toujours complètes et les tournées. Une nouvelle star qui malgré son succès et sa popularité, a toujours su rester humble et très simple, et surtout n’oublie jamais ses belles origines gitanes auxquelles il sera toujours très attaché.