Les français considèrent Karine Le Marchand comme leur animatrice préférée, ces 30 dernières années, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria dévoilé lundi pour les 30 ans de Télécâble Sat Hebdo. Chez les animatrices, la présentatrice de l’Amour est dans le pré (M6) est la plus citée par les sondés (31,9 %), invités à sélectionner leurs « trois préférées » parmi une liste de 15 personnalités.

Elle est altruiste et pleine d’émotions et cela a conquis le cœur des téléspectateurs. Toutes ces qualités l’ont rendues célèbre mais a aussi des points négatifs car elle ont causé le départ de son ex-compagnon.

À 52 ans, l’animatrice présente L’amour est dans le pré, et sera bientôt présentatrice de La France a un incroyable talent. Elle continue de mette en avant les célébrités et surtout des personnalités politiques dans Une Ambition Intime.

Et c’est grâce aux Maternelles, qu’elle a présentée de 2004 à 2009 sur France 5 que toutes ces opportunités ont été également possibles : « Depuis mes débuts, je ne pense pas avoir changé, confie-t-elle à Télécâble Sat et de poursuivre « J’ai toujours le même humour, la même façon de parler aux gens. Être aimé pour ce que l’on est, est le plus beau des cadeaux. Je ne me suis jamais construit de personnage ».

Karine Le Marchand

Certains journalistes ou présentateurs prennent vraiment la grosse tête mais, ce n’est pas le cas de Karine Le Marchand dont le maître-mot reste la simplicité.

Mais son entourage n’a pas forcément bien vécu sa célébrité arrivée soudainement. Son histoire détour avec le père de sa fille de presque 18 ans, Alya a même été mise en péril.

« J’étais une maman célibataire avec un petit bébé, débute-t-elle. Je m’étais séparée du père de ma fille un peu à cause de l’émission, d’ailleurs. » Explique-t-elle à Télécâble Sat même si elle a « adoré présenter les Maternelles mais ne cache pas l’énorme impact que ce passage sur France 5 sur sa vie privée :

Le fait qu’elle soit une « star » a beaucoup dérangé l’homme qui partageait sa vie à l’époque : « Un soir, au restaurant, je suis avec mon compagnon et le serveur nous accueille avec un “Bonjour Monsieur et Madame Le Marchand”. Comme ce n’était pas son nom, il m’a pris la main et m’a dit : “Ecoute-moi bien, je ne serai jamais Monsieur Le Marchand”. Cela a contribué à notre séparation ».

L’animatrice de M6 est aujourd’hui très heureuse tout en étant célibataire et ne pense pas avoir le temps ni l’énergie d’avoir un homme qui puisse rentrer dans sa vie car elle est très occupée.

Elle préfère d’ailleurs vivre seule avec sa fille et leur chat : “Je suis seule et heureuse. Je suis mère célibataire, ma fille a 16 ans, je n’ai aucune envie de lui imposer un homme à la maison et d’éventuelles séparations”, confiait-elle dans les colonnes de Elle en janvier 2019, “Elle a grandi loin de son père, puis elle a vécu avec un beau-père, Lilian Thuram, pendant huit ans, jusqu’à notre séparation brutale en 2013. Je préfère désormais notre cocon de filles, stable, avec notre chat”.