Ce mercredi 21 octobre, était diffusé un nouveau numéro d’Affaire Conclue sur France 2. Lors de celui-ci, un candidat a résisté à une offre de Julien Cohen, préférant le vendre à Diane pour moins cher. Explications.

Un candidat d’Affaire Conclue résiste à Julien Cohen

Ce mercredi 21 octobre, Jean-Pierre, 78 ans, est venu vendre un bel objet dans “Affaire Conclue“. C’était une affiche de Toulouse-Lautrec datant de 1906, estimée 200 euros par la commissaire-priseur qu’il avait emmené. Mais ce n’est pas ça qui a fait le plus parler, mais plutôt le fait qu’il ait choisi de céder son bien à un prix moins onéreux que celui qu’il aurait pu obtenir.

En effet, le vendeur voulait faire plaisir à Diane, quitte a repartir avec moins d’argent. Et cette dernière avait fait une proposition à 220 euros : “On va voir si vous êtes un gentleman, je vous offre 250 euros. Ou 220 euros avec Diane” a commencé par demandé Julien Cohen. Le vendeur a alors expliqué qu’il préférait le vendre à la jeune femme : “Et bah 220 avec elle”.

Pas décidé d’en rester là, Julien Cohen est encore allé un peu plus loin dans sa proposition : “C’est la première fois ! On va quand même vous tester un petit peu plus. Je vais juste améliorer un petit peu mon offre (…) 300 versus 220″ a-t-il tenté de négocier. Mais rien y fait, le vendeur voulait absolument que son objet aille à Diane puisqu’il avait donné sa parole quelques minutes auparavant.

L’acheteur a alors félicité Jean-Pierre d’avoir tenu bon devant lui : “Franchement, il est très fort. Chapeau bas monsieur !”. Il faut dire que dans sa présentation de début, il avait avoué avoir un petit faible pour l’acheteuse. Finalement, il a juste été au bout de ses convictions.

Le record de la pire vente

A chaque fois il se passe quelque chose dans Affaire Conclue. Ainsi, il y a quelques jours, on a pu voir le record de la pire vente dans l’émission. En effet, Benoît, un paysagiste normand, est arrivé avec une sorte de petit plat qui était en forme de navet. Le vendeur l’avait acheté il y a quelques années sur une brocante pour un petit euro symbolique. Ainsi, Harold Hessel, le commissaire-priseur, a estimé le plat, réalisé dans un centre de céramique des Alpes Maritimes dans les années 60, à 5€. Une somme dérisoire qui est notamment dû à l’état général de l’objet.

Malgré cette petite estimation, les acheteurs présents autour de la table, ont toutefois joué le jeu des enchères. Mais directement, Julien Cohen a déclaré à Benoît, qu’il allait sûrement entrer dans l’histoire de l’émission. En effet, il estime que l’objet ne fera pas mieux que 5 euros, le record de la plus petite vente jusque-là : “Il ne faut pas dépasser 5 euros, sinon vous rentrez dans l’anonymat. Là, vous êtes au sommet de la pyramide”. Et finalement, l’objet a été vendu pour….4 euro en faveur de Diane Chatelet. Alors qui est prêt à battre ce nouveau record ?