L’actrice Julie Gayet n’a pas du tout aimé la récente Une du journal sportif « L’Équipe » du 31 août dernier. Elle n’a pas hésité à balancer un coup de gueule sur les réseaux sociaux.

Julie Gayet, compagne de François Hollande était très remontée contre le quotidien du sport L’Équipe et a posté un message sur Twitter le 31 août dernier. La raison de son courroux ? La Une du journal, qui mettait à l’honneur le coureur cycliste tricolore Julian Alaphilippe, vainqueur d’étape, la veille, sur le Tour de France. Les footballeuses de l’Olympique Lyonnais étaient reléguées dans un bandeau en haut du journal.

Une grosse polémique sur Twitter

Pourtant l’OL féminine a décroché contre l’équipe de Wolfsburg sa 7e Ligue des champions et la 5e d’affilée. Mais sur la première page de L’Équipe, les joueuses lyonnaises ont dû se contenter d’un simple bandeau. Une polémique a enflammé les réseaux sociaux dans la foulée. Des milliers de messages ont été postés sur Twitter. Julie Gayet a aussi alimenté le débat. Julie Gayet a posté sur Twitter le message suivant : « L’Équipe n’a rien compris donc », suite à un tweet regrettant le manque d’intérêt pour les joueuses : « Une 5e ligue des champions de rang moins importante qu’une seconde étape du tour de France. » Une impression partagée par le président de l’Olympique Lyonnais, le célèbre Jean-Michel Aulas, qui a enragé en voyant la Une du journal L’Équipe.

Julie Gayet, fan de ballon rond

Julie Gayet est une passionnée de football. Une passion commune avec l’ancien chef de l’Etat François Hollande. L’actrice a même joué au foot lorsqu’elle était adolescente. A ce moment-là, le football féminin n’en était qu’à ses balbutiements et il n’était pas médiatisé. Le nombre de clubs était très limité. « Je sais que s’il y avait eu un club féminin je me serais inscrite. J’aurais adoré ça. Mais ça n’existait point », évoquait-elle dans une interview diffusée sur TF1, en 2019, dans le cadre du documentaire Le moment de briller : les Bleues en route vers le Mondial. Julie Gayet est aussi une ardente militante de la cause féminine.

Une grande amertume

Elle lutte pour parvenir à une égalité entre les hommes et les femmes en matière de salaires mais aussi pour permettre aux femmes dans le sport d’être mise davantage en avant. Elle a donc ressenti une grande amertume en voyant la Une de l’Equipe comme beaucoup de monde. Même si le football féminin est encore marginalisé des progrès ont été faits, ces dernières années. On pense notamment à la récente coupe du monde de football féminine qui a eu lieu en France et qui a permis de mettre en avant les joueuses. D’autant plus qu’elles ont réalisé un beau parcours.

Le football pratiqué était de belle facture. Il y a eu un vrai engouement mais qui est ensuite un peu retombé. Malgré tout de plus en plus de jeunes filles s’inscrivent dans les clubs.