Parti il y a trois ans, Johnny Hallyday a brisé le cœur de ses fans. Jean-Claude Camus nous raconte ses souvenirs stupéfiants !

Personne n’oublie Johnny Hallyday !

Un parcours unique

Dès que son premier disque sort, tout le monde devine que Johnny Hallyday sera une grande star. En effet, son style inimitable devient rapidement une légende. Dès lors, tous les grands compositeurs veulent travailler à ses côtés. Le résultat donne naissance à des chansons mythiques comme Quelque chose de Tennessee ou encore Allumer le feu. En effet, le répertoire du chanteur est si vaste qu’il est impossible de le résumer. Soucieux d’apprendre la moindre petite anecdote à son sujet, ses fans sont aux premières loges quand son producteur prend la parole.

En effet, ce dernier l’a accompagné sur les routes pendant (pratiquement) toute sa carrière. Aussi, les deux hommes sont indissociables. Même si le courant ne passait pas toujours avec la veuve de Johnny Hallyday, Jean-Claude Camus demeure ému quand il évoque leurs souvenirs communs. Au micro de Jordan de Luxe sur la chaine Non Stop People, il va même balancer une bombe. On se souvient des tournées pharaoniques de l’Idole des Jeunes. Mais tout cela avait un coût. Quelles ont été les retombées financières pour le chanteur ? En exclusivité, nous va vous donner l’information. Accrochez-vous, ça va secouer !

Du mal à imaginer ça !

Entre les deux hommes, c’est une histoire d’amitié que la mort ne peut absolument pas séparer. Aussi, lorsque le confrère de Footix demande quelques informations complémentaires, le producteur va prendre tout le monde de court. En ce qui concerne la tournée du Stade de France, voici le scoop de l’année ! “Je crois que le dernier chèque que j’ai fait à Johnny Hallyday, c’était 19 millions d’euros. Je prenais 20 % de la somme, c’est-à-dire 3,8 millions d’euros.”

Donc, on comprend un peu mieux la bataille autour de l’héritage du Taullier. Malgré tout, même un accord avec les ainés a été trouvé, Laeticia aurait encore quelques problèmes. Résolue à se séparer de quelques biens immobiliers, elle doit une somme importante aux impôts. Une fois que tout cela réglé, Johnny Hallyday pourra enfin reposer en paix. Quant à ceux qui essaient de le remplacer, voici l’avis bien tranché Jean-Claude Camus sur l’arrivée de Jean-Baptiste Guénan.

Révélé par La France a un incroyable talent, le jeune homme est le sosie vocal de notre Johnny. Chez nous, on a d’ailleurs abordé ses anciens démons dans cet article. Or, c’est peut-être une erreur de seulement se baser sur le mimétisme. “Je reconnais qu’il a une voix absolument formidable et du talent. Où je me suis insurgé, c’est quand j’ai vu apparaître sur les murs pour remplir les Zénith, sur une affiche : ‘La voix de Johnny Hallyday avec Jean-Baptiste Guégan’. J’ai trouvé ça scandaleux. C’est de l’escroquerie, ce n’est pas bien. Puis c’est faire du mal à l’artiste. Il n’avait pas besoin de ça. Il est arrivé, il a du talent, mais c’est un mauvais procédé.” Et vous, qu’en pensez-vous ?