Jenifer, Matt Pokora, Louane, johnny Hallyday, Chimène Badi, Lola Le Lann… Autant d’artistes qui ont fait appel à un moment donné aux talents de parolier de Yohann Malory. Mais cet homme fait trembler l’industrie musicale aujourd’hui à cause des accusations qui pèsent sur lui. Il aurait abusé de plusieurs jeunes femmes non consentantes d’après les informations communiquées dans Le Parisien. Certes, la présomption d’innocence prévaut. Mais d’ores et déjà, de nombreux artistes se désolidarisent du parolier. Tous les détails sur cette affaire, prochainement en cours d’instruction.

Jenifer : Une affaire qui vasecouer l’industrie musicale

Jenifer, Matt Pokora et tous les autres ne sauraient tolérer avoir collaboré avec un criminel. Si rien n’est encore avéré par la justice, Yohann Malory est sous le coup de quatre plaintes. Le musicien de 35 ans a engagé une avocate pour défendre ses droits. Et il nie en bloc toutes les accusations qui pèsent sur lui. Une enquête vient de s’ouvrir concernant les faits qui lui sont reprochés. La Police Judiciaire de Paris est sur le coup pour apporter des éléments probants à cette affaire. Et pour corroborer les accusations, une artiste sort du silence et agit pour les présumées victimes.

En effet, il ne s’agit pas de Jenifer ou de Matt Pokora mais sa voix porte sur les réseaux sociaux et au-delà. Il s’agit de Lola Le Lann, fille du trompettiste Eric Le Lann et de l’actrice Valérie Stroh. Cette dernière a refusé de sortir son dernier album car il comporte une chanson sur laquelle elle collabore avec Yohann Malory. Elle aurait reçu des messages de victimes lui détaillant les faits, preuves à l’appui dit-elle, des méfaits du parolier. Elle rejoint alors le mouvement des présumées victimes de Yohann Malory et décide de porter plainte à son tour.

La parolier mis en cause refuse de s’exprimer publiquement au sujet des accusations à son encontre.

Par le biais de son avocat, il fait savoir qu’il nie les faits. De plus, son représentant, Maître Antoine Vey, a décidé de s’exprimer à son tour dans les colonnes du journal Le Parisien. Il dénonce alors le fait que la présomption d’innocence ne soit pas reconnu à son client. Ajoutant que tant qu’il n’a pas été entendu par les autorités compétentes, les faits qui lui sont reprochés restent des rumeurs. De plus, il ajoute qu’il pourrait s’agir de personnes malveillantes souhaitant nuire de concert à son image et à sa carrière.

Pour les avocats des victimes, ce n’est évidement pas le même son de cloche. Si cette affaire s’avère plus concrète au fils des enquêtes et des auditions de l’accusé et des plaignantes, de nombreux artistes pourraient témoigner publiquement. En effet, Jenifer, Matt Pokora, Louane et les autres refuseraient certainement d’associer leurs noms à une personne coupable de tels faits. En attendant, l’instruction suit son cours et seule la clôture de cette affaire saura apporter les précisions nécessaires. La justice finira donc par trancher pour relaxer ou pour condamner le parolier des stars de la chanson.