Jean Reno sait aujourd’hui où il souhaite être enterré. Une décision mûrement réfléchie qu’il a prise il y a quelque temps. Un choix qui est le fruit de la réflexion de ses discussions lors de très longues balades avec son ami Johnny Hallyday.

Le célèbre acteur Jean Reno âgé aujourd’hui de 71 ans a déjà choisi comment se passeraient ses obsèques et dans quel endroit il veut que reposent ses cendres. Visiblement, touché par le départ de son ami Johnny Hallyday, le comédien semble avoir pris des dispositions pour faciliter la vie de ses proches quand il sera parti. Il est difficile pour lui d’imaginer que les choses se passent comme pour son ami le rockeur après sa mort. Après le décès de Johnny Hallyday, le choix de l’endroit de sa sépulture avait fait l’objet d’une véritable question nationale lorsque Laeticia Hallyday avait annoncé que la tombe de l’idole de millions de Français se trouverait finalement sur l’île de Saint-Barth. Mais Jean Reno sait lui que c’était réellement le choix de son ami. Lors des longues balades qu’ils effectuaient ensemble sur l’île paradisiaque, le rockeur lui avait avoué que c’était là qu’il voulait passer l’éternité. De son côté, Jean Reno a déjà pris sa décision.

La grande star internationale dont la collaboration notamment avec Luc Besson a fait de lui une grande vedette avec des films par exemple comme Léon ou Le Grand bleu continue sa carrière de comédien après plusieurs décennies. Mais Jean Reno est aussi un homme engagé, et il est aujourd’hui conseiller municipal à la mairie des Baux-de-Provence dans la ville du sud de la France où il réside depuis de nombreuses années.

C’est par l’intermédiaire de son amie Anne Poniatowski qu’il avait décidé de s’engager en politique en devenant conseiller municipal lors des dernières élections. Dans une interview accordée sur la radio France Bleu, la star revenait sur les circonstances de ce choix : » Ce qui m’intéresse, c’est de faire de la proximité. Je ne serai pas entré au bureau municipal d’une ville de 5 000 habitants. Le concept de résidence secondaire ne m’habite pas, et quand j’ai rencontré Anne(Poniatowski, ndlr) et qu’elle m’a demandé si je voulais travailler avec elle, j’ai réfléchi parce que je me suis souvenu d’Yves Montand qui disait que quand on l’invitait chaque année à la Fête de l’Huma : ‘si, je viens, les gens vont venir pour moi et ne vont pas entendre la cause ‘. Ça peut effectivement être une question pour les électeurs de se dire, mais que vient faire le saltimbanque dans une équipe qui est là au service d’un village comme les Baux de Provence ? Alors, j’ai bien réfléchi avant de me lancer « .

Si le comédien a décidé d’être enterré dans ce joli village des Baux-de-Provence, c’est que c’est un endroit où il se sent bien dans lequel il vit depuis plus de 30 ans et la commune dans laquelle il s’est marié en 2006. » C’est formidable, c’est un endroit qui m’a rendu meilleur, j’ai écouté, j’ai compris, j’ai regardé, et beaucoup de gens ici, m’ont aidée à vivre » expliquait Jean Reno visiblement très attaché à sa commune.

Lors de cet entretien, il revenait sur les circonstances qui l’ont fait réfléchir à ce qui se passerait après sa mort. Même, s’il est en pleine forme et qu’il multiplie encore les nouveaux projets professionnels, Jean Reno pense à ce qui se passera après. Il se rappelle d’une discussion avec son ami Johnny Hallyday que les deux hommes ont eu, il y a de nombreuses années : « Un jour, j’étais à Saint-Barth avec Johnny, et on est passé à côté du cimetière et il m’a dit : ‘ tu vois Jean, c’est là que je veux être enterré ‘ sur le coup, je n’ai pas compris, il avait une soixantaine d’années, et bien qu’après avoir fait beaucoup de voyages, je me dis que je voudrais être en arrêt aux Baux « .

Un choix annoncé clairement par Jean Reno qui aidera à ne pas créer la polémique comme ce fut le cas pour son ami Johnny Hallyday. Le comédien qui réside dans le sud de la France est en effet un proche de la famille Hallyday depuis de nombreuses années. Il est même le parrain de Jade depuis que Johnny et Laeticia lui avait demandé lorsqu’ils avaient adopté la petite fille. Un rôle que Jean Reno prend très à cœur et donc il se sent totalement investi. Un rôle de parrain qui prend tout son sens aujourd’hui avec la disparition du célèbre chanteur.

Très discret, après le long scandale concernant l’héritage très controversé de Johnny Hallyday, Jean Reno n’avait pris la parole qu’à de très rares reprises. Mais, il avait quand même pris le temps pour partager sa colère face au harcèlement que subissait Laeticia Hallyday. Il avait donc à l’époque décidé décrire une lettre pour expliquer ce qu’il ressentait. Un courrier dont on vous livre un extrait : » À ce jour, seuls comptent les derniers souhaits de Johnny. On ne peut pas lui reprocher d’avoir voulu protéger ses enfants, mineurs et celle qui a vécu à ses côtés pendant 23 ans, à œuvrer pour qu’il remonte au sommet, à panser ses blessures et apaiser son âme, l’a accompagnée jusqu’à son dernier souffle et assume seule désormais la responsabilité de l’éducation et de l’avenir de ses deux plus jeunes enfants. Johnny aimait tant ses 4 enfants. Il a tout fait pour qu’aucun d’entre eux n’ait un jour à vivre ce qu’il avait lui-même connu enfant : la pauvreté. Johnny avait une excellente mémoire. Il n’en n’avait oublié, ni le goût amer ni le regard des autres. Il s’était juré d’en préserver sa famille. L’éventualité de sa disparition lui était insupportable. C’est donc par amour, et seulement par amour, qu’il a dit cette dernière volonté, en pleine conscience et en pleine possession de ses facultés « .

Une prise de position qui montre que Jean Reno se positionne aussi bien en tant que parrain de Jade que de protecteur de la femme de son ami décédé. Alors qu’aujourd’hui, il réfléchit aux circonstances lors de sa propre mort, il a décidé où il voulait être enterré. Jean Reno a une pensée émue pour celui de qui il était si proche : son grand ami Johnny Hallyday.