Jean-Pierre Pernaut: Stars à nu avait pour ambition de sensibiliser au dépistage du cancer des testicules et de la prostate, ce vendredi 31 janvier.

Si la cause est bonne, un internaute a voulu faire remarquer le manque de nuance dans l’émission. Et a trouvé à qui parler, en la personne de Jean-Pierre Pernaut.

Vendredi 31 janvier, le premier épisode de Stars à nu a été diffusé sur TF1. Avec 3,6 millions de téléspectateurs, la chaîne a dominé la concurrence, sans faire un score monstrueux.

Le pari reste gagné, et pour la bonne cause : sensibiliser au dépistage du cancer des testicules et de la prostate. Satya Oblette, Bruno Guillon, Olivier Delacroix, Franck Sémonin, Baptiste Giabiconi, Philippe Candeloro et Alexandre Devoisese sont dénudés sur la scène du Lido.

S’il ne fait pas partie du casting, Jean-Pierre Pernaut a été ému par le programme, ayant été lui-même touché par un cancer de la prostate. Il est d’ailleurs intervenu dans l’émission pour raconter son parcours face à la maladie.

“Dangereux, inutile, racoleur”

Après la diffusion, Jean-Pierre Pernaut a délivré un chaleureux message sur l’émission, par le biais de Twitter. “Merci à toi Alessandra Sublet pour ta bonne humeur et ton enthousiasme avec Chris Marques !!! Bravo Arthur pour avoir porté ce beau projet.

Immense coup de chapeau à toutes nos Stars à nu ! Ils ont été formidables. Et vive la vie !”, s’est enthousiasmé le présentateur du JT de 13 heures de TF1. Mais le concept n’est pas du goût de tout le monde.

“Ce n’est pas un “beau projet”, c’est un projet dangereux, inutile, racoleur, désinformant les populations. Je ne comprends pas l’inertie du CSA. Vous faites n’importe quoi pour de l’audience. Le dépistage de la prostate n’est PLUS recommandé”, s’agace un twittos, en commentaires.

Jean-Pierre Pernaut ne s’est pas dégonflé, et un long débat avec l’internaute a suivi. “J’ai trop de copains morts pour ne pas avoir dépisté à temps un cancer de la prostate pour ne pas être d’accord du tout“, insiste le présentateur, alors que l’internaute alerte sur les dangers d’un examen systématique.

“Votre petite expérience n’est que la vôtre. J’ai hélas celle d’hommes en tentatives de suicides à cause d’un diagnostic inutile. Vous ne savez absolument pas si le dépistage vous a sauvé”, assène l’internaute. Un dernier message qui a beaucoup déplu à l’époux de Nathalie Marquay. “Votre ton comminatoire ne me plait pas […] Quant à mon expérience, vous pouvez la mettre en doute. Mais moi je la connais”. Fâché, Jean-Pierre Pernaut.

Jean-Pierre Pernaut : ses confidences très cash et intimes sur son cancer de la prostate
Suite de l’article page suivante ====>

Il y a quelques mois, Jean-Pierre Pernaut a annoncé qu’il était guéri de son cancer de la prostate. Une maladie qu’il souhaite à tout prix épargner aux autres. C’est pourquoi il a fait part de sa propre expérience sur les ondes de France Inter.

Chaque vendredi, les stars se mettent à nu dans la nouvelle émission d’Arthur. Le principe de cette dernière est simple : quinze célébrités, dont sept hommes et huit femmes, se dévoilent dans le plus simple appareil pour encourager les téléspectateurs à se faire dépister.

Un effeuillage pour la bonne cause, auquel ont accepté de participer les mannequins Baptiste Giabiconi et Satya Oblette, l’ex-patineur Philippe Candeloro, les animateurs télé Olivier Delacroix, Bruno Guillon et Alexandre Devoise ou encore le comédien Franck Sémonin.

Du côté des femmes, l’animatrice Alessandra Sublet, les ex-miss France Marine Lorphelin et Mareva Galanter, les comédiennes Héloïse Martin, Nadège Beausson-Diagne et Firmine Richard, la chanteuse Fanny Leeb ou encore l’ex-star de télé-réalité Maddy Burciaga ont également voulu se prêter au jeu. Mais s’il ne figure pas au casting, Jean-Pierre Pernaut, lui aussi, a voulu contribuer à la cause à sa manière.

Jean-Pierre Pernaut se livre sans tabou

Comme l’a dévoilé Arthur sur sa page Instagram, le mari de Nathalie Marquay fera un passage remarqué dans l’émission de ce vendredi 30 janvier pour sensibiliser ses camarades du show-business. Lui, qui a été victime d’un cancer de la prostate il y a peu, sait mieux que quiconque l’importance de se faire dépister le plus tôt possible.

Dans L’Instant M sur France Inter, un extrait de l’émission a été diffusé dans lequel Jean-Pierre Pernaut a d’ailleurs accepté d’en dire un peu plus sur les conditions de son hospitalisation. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas été simple pour l’animateur de 69 ans d’accepter sa situation.

« Je suis allé voir un urologue. On a toujours peur, on se dit “qu’est ce qu’il va faire ?” Eh bien il vous met tout simplement un doigt, excusez-moi, a-t-il commencé par expliquer, un brin amusé. Ensuite ils m’ont dit que j’avais un cancer. Je suis resté à l’hôpital une quinzaine de jours, parce que l’opération est lourde. »

Désormais guéri de cette maladie, le papa d’Olivier, Julia, Lou et Tom n’a pas honte de son livrer sur des situations parfois gênantes. Lui, qui a dû être équipé d’une sonde urinaire pendant « une semaine ou deux », a également porté « une couche-culotte » pendant quelques mois.

Une triste expérience qui n’aura pas été vaine puisque dès son retour dans les locaux de TF1, le patron du journal de 13 heures a vu tous ses collègues se faire dépister !