Si vous aimez le cinéma et Jean-Paul Belmondo, vous allez adorer cette histoire. Totalement décalée, elle restera dans toutes les mémoires.

Jean-Paul Belmondo, une légende du septième art

Un nombre de films incroyables

Quand on évoque la carrière de Jean-Paul Belmondo, on ne voit que des films mythiques. En plus d’être la tête d’affiche, il a joué avec des monuments. En fait, on aimerait juste être une petite souris pour savoir comment se passait le tournage. Cest notre jour de chance. En effet, invité sur RTL, son ami Antoine Duléry va narrer une histoire incroyable. Pour sûr, qu’il ne lui en tiendra pas rigueur d’avoir levé le mystère. Attention, le fou rire est assuré !

Quand le jeune Antoine découvre que son idole fait partie de l’aventure, il est fou de joie. En effet, il connaît tous ses films par cœur. C’est donc un honneur et un privilège de prendre une leçon de cinéma aux côtés de ce grand artiste. Pourtant, une fois qu’il est sur place, tout ne va pas du tout se passer comme prévu. Avant de commencer, il précise que c’était sa “première rencontre”avec Jean-Paul Belmondo. “J’arrive dans le hall de l’hôtel pour rejoindre ma chambre, je vais pour prendre ma clé et monter me coucher” Soudain, il entend derrière lui un murmure qui lui demande de se retourner discrètement et de les suivre. Tapis dans l’ombre, il découvre Jean-Paul Belmondo et Ticky Holgado.

Une nuit qu’il n’oubliera jamais

“On a envoyé le maquilleur dans une boîte de nuit qui n’existe pas. Dès qu’il est parti, on monte dans sa chambre.!” Ensuite, les deux complices commencent à vider le contenu de cette dernière de fond en comble « On a tout viré. Le lit… Tout… Il n’y avait plus rien dans la chambre. Et après – je ne sais pas d’où il la sortait – Jean-Paul Belmondo a amené une chèvre… VIVANTE ! Sans lui faire de mal hein ! (…). Mais que faire avec l’animal ? Ni d’une ni d’eux le duo de choc a une idée bien précise derrière la tête “On l’a mise dans la baignoire”

Soudain, le maquilleur revient. En colère d’avoir perdu du temps à chercher une discothèque imaginaire, il souhaite aller dormir. La suite, la voici “Il est arrivé dans sa chambre où il n’y avait PLUS RIEN. Et après il a entendu Béééééé dans sa salle de bain. Il a vu une chèvre dans sa baignoire qui l’attendait patiemment.” Quel drôle d’entrée en matière ! En tout cas, rien qu’à l’évocation de cette scène avec Jean-Paul Belmondo, Antoine Duléry a des étoiles dans les yeux.