Jean-Marie Bigard enchaîne les coups de gueule sur les réseaux sociaux et dans les médias. Ce jeudi 3 décembre, au micro de RMC Story, l’humoriste confie avoir de gros problèmes d’argent.

Jean-Marie Bigard a la rage et le fait savoir haut et fort ! Depuis le début de la pandémie de Covid-19, il a dans son viseur le gouvernement. En effet, l’humoriste de 66 ans reproche à l’Etat sa gestion de la crise sanitaire. Il se dit notamment enragé. “On nous manipule. On organise une dictature chez nous.”, avait-il lancé sur les ondes de France Bleu.

Le problème, c’est que de plus en plus de personnes le critiquent à cause de ses théories complotistes, de sa misogynie et de sa vulgarité. Récemment, l’acteur Gérard Jugnot a par exemple piqué une colère et l’a comparé à Hitler ! Ambiance !

“Oui, je suis tout à fait aux abois”

Ce jeudi 3 décembre, Jean-Marie Bigard n’a pourtant pas poussé une énième gueulante au micro de RMC Story. Invité dans l’émission des “Grandes Gueules”, il a fait des révélations sur ses difficultés financières. Et dans la rédaction de nous, on ne s’attendait vraiment pas à ça ! “Oui, je suis tout à fait aux abois” a-t-il ainsi déclaré.

Jean-Marie Bigard : “Là j’ai 3 mois de loyer de retard.“

Celui qui voulait devenir président de la République affirme en effet n’avoir plus un rond dans les poches : “Je suis comme tout le monde, je demande une autorisation de découvert à ma banque. Là j’ai 3 mois de loyer de retard.” Pourtant, il y a peu de temps, il remplissait le Stade de France de milliers de spectateurs ! Chez nous , on a ainsi du mal à croire à ce retournement de situation !

“Je ne vais pas pleurer. Je suis encore dans ma position milliardaire de fric ! Si tu me demandes 500 euros, je vais aller les chercher au distributeur. Je ne vais pas me plaindre de mon sort. Mais si tu me demandes si je suis financièrement ruiné, je le suis, je te confirme !” a-t-il précisé.

Lola Marois révèle qu’il n’arrête pas de pleurer !

Lola Marois s’est quant à elle confié “L’instant de Luxe” sur Non Stop People ce mercredi 2 décembre. “Il pleure tout le temps, même devant une pub pour du café”, a-t-elle expliqué.

Bien sûr, elle a reconnu qu’il avait un sale caractère. Ça, elle aurait évidemment du mal à le cacher ! “C’est un macho. Quand il crie, il crie. Quand il me dit un truc, il a de l’influence sur moi”, a-t-elle ainsi reconnu. “C’est comme ça qu’on s’aime. Après, il y a des choses qu’on ne tolère pas. Il faut respecter l’autre. On est un couple quand même assez jaloux. J’étais très jalouse au début de notre relation. Je ne supportais même pas qu’il trouve une fille jolie à la télé.”

Mais le plus surprenant, c’est que son colérique de mari semble aujourd’hui un brin dépressif ! “Mon mari pleure devant une pub pour le café. Il est super sensible. Parfois, c’est une cause de dispute parce que je me moque de lui et il n’aime pas ça. Ça le vexe. On va regarder un film tous les deux et tout d’un coup, je vais voir qu’il sanglote.” Est-ce à cause de ses problèmes d’argent ou de la crise sanitaire ? L’histoire ne le dit malheureusement pas !