Si Jean-Luc Reichmann est une personnalité publique, et l’animateur probablement le plus connu de TF1, le père de famille reste très discret sur sa vie privée. S’il lui arrive parfois d’accorder quelques interviews concernant sa famille proche, et est prêt à révéler certaines anecdotes sur son quotidien, il est très rare qu’il mette ses enfants en avant.

C’est donc avec joie que ses fans avaient pu découvrir il y a quelques jours sur son compte Instagram, une photo de toute sa petite tribu. L’animateur des Douze coups de midi prenait la pose près de la piscine, sur un matelas gonflable, pour partager un de ses nombreux moments de bonheur à côté de ses 6 enfants qui sont tellement importants pour lui. Mais en réalité, impossible de découvrir leurs traits :” Par mesure de sécurité, les enfants sont masqués. Restons tous prudents ! Bises à tous et bon weekend du 15 août ” écrivait Jean-Luc Reichmann en légende de sa publication. Car en réalité, tous les visages étaient cachés par différents émojis.

Une jolie manière de rendre hommage à toute sa petite famille sans pour autant transgresser son habitude de les protéger des médias. Si son épouse Nathalie Lecoultre est plus connue, Jean-Luc Reichmann se montre un véritable papa poule pour ses enfants et souhaite garder leur anonymat malgré sa grande célébrité.

Une famille recomposée qui semble parfaitement heureuse et qui d’ailleurs avait été réunie pendant les longues semaines du confinement. Une période durant laquelle Jean-Luc Reichmann s’était réjoui malgré les circonstances de pouvoir passer un peu de temps avec les siens.

Il faut bien avouer que l’emploi du temps du présentateur vedette des Douze coups de midi sur TF1 est plutôt chargé. Entre les enregistrements quotidiens du célèbre programme, les tournages de Léo Mattéï, brigade des mineurs dont il est le héros, ses apparitions au théâtre, Jean-Luc Reichmann mène une vie à 100 à l’heure.

La période de quarantaine forcée aura donc été l’occasion que toute la petite famille puisse passer des moments privilégiés ensemble, même si c’était sous la contrainte des conditions extraordinaires de cette réunion. Mais la crise de la pandémie du covid-19, avait malheureusement éloigné Jean-Luc Reichmann de sa maman durant cette période, une absence qui avait été très difficile à vivre pour lui. Car s’il est extrêmement proche de sa femme et ses enfants, sa mère reste une personne très importante pour lui. Fort heureusement, avec la fin du confinement, il avait pu retrouver celle qui lui avait donné le jour. Il la remerciait d’ailleurs à de nombreuses reprises sur l’éducation qu’elle lui a donné et qu’il souhaite aujourd’hui transmettre à la nouvelle génération.

Des principes de vie que ses parents lui ont inculqué et qui lui semblent toujours très importants aujourd’hui. Des habitudes comme le simple fait de se saluer, de dire ” Bonjour “, ” Comment ça va “, et ” Merci “. Des règles de base, mais essentielles dans une vie en communauté comme dans une famille de 8 personnes. Un clan avec des enfants de 9 à 29 ans, dans lequel, comme dans toutes les familles, il y a évidemment des tensions. Mais Nathalie Lecoultre et son époux souhaitent que chacun se sente impliqué dans la vie quotidienne de la maison, et d’ailleurs, chacun partage les tâches domestiques.

Même si les plus petits sont encore à l’école, certains à la fac et d’autres plus âgés déjà rentrés dans la vie active, dans la maison Reichmann tout le monde met la main à la pâte. De simples habitudes, comme débarrasser la table ou faire la vaisselle, qui permettent une meilleure vie en groupe. Une manière également de partager le travail, qu’on imagine important avec autant de monde à la maison. Il existe d’ailleurs une belle solidarité familiale à tous les niveaux, puisque Jean-Luc Reichmann avoue que certains de ses enfants le font parfois travailler, ” Ils me font répéter mes textes. Je les fais bosser, ils me font bosser, on s’accompagne parfois, je suis le père et parfois, je suis l’élève. Ils me disent aujourd’hui, on te met un neuf sur dix “.

Une cohabitation qui semble donc basée sur des règles de vie que chacun doit respecter pour le bonheur de tous. Jean-Luc Reichmann est aussi entouré d’une autre personne qui est très importante dans la vie de l’animateur, c’est en effet sa sœur cadette atteinte de surdité et qui a toujours été un exemple pour lui. Il avoue d’ailleurs que c’est d’elle, qu’il a tiré sa force qui lui a permis de surmonter les épreuves. Un exemple qui l’a aidé notamment à minimiser ce qui a été à un moment une grande souffrance dans sa vie, soit cette tâche qui lui barre le visage.

Il avait réussi à surmonter le complexe de cet angiome en observant sa sœur, qui elle, ne se plaignait jamais et avançait courageusement dans la vie. Une jeune femme à l’époque qui aurait même refusé de signer une reconnaissance de handicap et donc de bénéficier d’un taux d’incapacité et d’avantages, pour au contraire rentrer dans la vie active et être complètement indépendante. Un exemple et un courage que Jean-Luc Reichmann souhaite également transmettre à ses enfants. Il rappelle ainsi que même s’ils sont privilégiés grâce notamment au train de vie de leur père, que dans l’existence rien n’est dû et tout se mérite.

Une philosophie de vie que Jean-Luc Reichmann s’est toujours appliquée à lui-même, pour celui qui est passé par de nombreux petits boulots avant de rejoindre le monde de la télévision. Mais bien avant d’être une star, Jean-Luc Reichmann a débuté sa carrière en n’étant pas devant les caméras. Il a commencé son parcours en faisant des petites voix off, pour finalement être l’un des imitateurs vocaux des Guignols sur Canal+, et enfin un jour devenir présentateur comme il le souhaitait depuis très longtemps. Un parcours qui s’est fait peu à peu, en respectant les autres et en se respectant lui-même.

C’est d’ailleurs pour être raccord avec ces principes de vie qu’un jour, Jean-Luc Reichmann avait décidé de ne plus se maquiller pour cacher cette tache de vin sur le visage et de se montrer tel qu’il était. Un choix qu’il n’a jamais regretté et qui lui a permis d’être totalement épanoui. Un exemple qu’il semble également vouloir transmettre à ses enfants en se battant pour ses convictions, en vivant ses rêves, mais surtout en s’acceptant tel que l’on est, avec ses qualités et ses petits défauts.