Jean-Luc Reichmann a été véritablement surpris par les révélations de la famille de la championne Caroline dans les Douze coups de midi.

Alors que la jeune femme vient de fêter sa 11e victoire dans la célèbre émission des midis de TF1, elle est actuellement à la tête d’une très belle cagnotte de plus de 42 000 € acquise en très peu de temps. Un joli pactole pour Caroline, originaire de Rouen, qui a fait une révélation sur elle-même et sur sa famille qui a littéralement laissé sans voix le célèbre animateur, Jean-Luc Reichmann.

Pourtant habitué aux records, l’interprète de Léo Mattéï est littéralement resté bouche-bée devant les exploits de la jeune candidate, mais également de deux membres de sa famille. Visiblement, les records sont une chose courante dans le cercle familial de la jeune femme. Dans un premier temps, Jean-Luc Reichmann avait été très impressionné lorsque Caroline avait donné la note qu’elle avait reçu au bac. Lors de cette épreuve si importante dans la vie d’un étudiant, la bachelière en filière scientifique avait obtenu la très belle note de 17,9. Une moyenne qui avait été gratifiée d’une mention, et qui est en soi déjà un très beau résultat.

Mais il semblerait bien que dans cette famille tous les enfants soient de véritables petits prodiges. Lors d’une interview réalisée par visioconférence, mesure de précaution oblige, Nathan le frère de la candidate était intervenu comme il est d’habitude maintenant dans Les douze coups de midi. Les proches des candidats ne pouvant être physiquement présents sur le plateau, c’est donc par caméras interposées que Jean-Luc Reichmann interroge la famille des participants du jeu. La crise sanitaire et les gestes barrières empêchent toujours la présence de public sur les plateaux de télévision et lors de cette interview, le frère de Caroline avait fait une drôle de révélation.

Juste avant de voir le visage de Nathan, Jean-Luc Reichmann avait demandé à Caroline si son frère lui aussi avait obtenu une mention au bac, et la jeune femme avait répondu un peu hésitante » Ah oui, je pense qu’il a eu effectivement « . Mais lorsque l’animateur des Douze coups de midi eut enfin la vérité directement du frère, la réponse a totalement estomaqué Jean-Luc Reichmann. Un peu gêné, le jeune homme avouait en toute modestie : « Ah oui, j’ai une mention de plus de 20 ». Bouche bée, Jean-Luc Reichmann s’étonnait et se demandait comment il était possible d’obtenir une note supérieure à la note maximale. Le jeune frère expliquait que grâce au coefficient pour les cours de sport et grâce à d’autres matières, il avait réussi à obtenir cette note hors du commun. Apparemment, Jean-Luc Reichmann était bien tombé sur une famille de premiers de la classe. Mais la liste ne s’arrêtait pas là. Puisque Caroline avouait qu’elle avait également un autre frère qui aujourd’hui avait arrêté ses études pour vivre sa passion et s’occuper des animaux, mais qui lui aussi avait obtenu une mention très bien lors son épreuve du bac. Stupéfait par le talent de cette fratrie, Jean-Luc Reichmann s’était dit qu’il était véritablement tombé sur un nid.

Mais si Caroline a réussi ses études brillamment, et déjà engrangé de jolis gains dans l’émission Les douze coups de midi avec ses 11 victoires et ses plus de 40 000 euros de gains, elle est encore très loin des records du jeu. Un nouveau record qui était d’ailleurs établi, il y a très peu de temps, avec les 199 victoires d’Éric, originaire de Bretagne, qui est reparti de l’émission avec plus de 900 000 euros de gains cumulés. Une victoire historique qui a permis au père de famille, d’enfin battre celui dont on voulait oublier le nom, car jusqu’à ce jour où Éric avait réussi cet exploit, c’était toujours Christian Quesada qui était le plus grand Maître de Midi. Il détenait donc le titre de champion des champions. Suite à la terrible histoire que les téléspectateurs et Jean-Luc Reichmann avaient appris concernant Christian Quesada, tout le monde est aujourd’hui satisfait que lorsque l’on évoque le recordman du nombre de victoires dans l’histoire des Douze coups de midi, ce ne soit plus son nom qui soit en tête de la liste. Toujours emprisonné pour des faits très graves et notamment pour détention d’images pédopornographiques, Jean-Luc Reichmann est très heureux que peu à peu ce patronyme soit effacé des tablettes des Douze coups de midi.

Mais comme tous les records sont faits pour être battus, les fans du jeu se demandent qui pourra bien aujourd’hui détrôner Éric Le Breton et engranger plus de 200 victoires ou bien arrivé à la somme historique de 1 000 000 euros de gains. Deux records qui pourraient bien être à la portée de la nouvelle jeune candidate, Caroline. Mais que le chemin paraît encore long ! Car même si la jeune femme paraît avoir une excellente culture générale et des connaissances encyclopédiques, arriver à de tels résultats demande bien d’autres qualités. Comme l’avouait Éric lors de son départ des Douze coups de midi, pour atteindre ses scores, il faut quelque part s’obliger à une discipline quasi-militaire. Avec parfois cinq enregistrements par jour, les émissions s’enchaînent et le rythme est très soutenu. Il faut donc être capable de résister au stress sur de très longues périodes et ne jamais perdre sa concentration pour arriver à ne pas être détrôné par les challengeurs qui rêvent tous de prendre sa place. De plus, avec les semaines et les mois passant, s’installe parfois une lassitude, car les enregistrements se succèdent et la présence des candidats est donc requise à Paris. Ce sont donc pour les gens qui viennent de Province, des allers et retours incessants qui peuvent se montrer à la longue très fatigants. En aucun cas, il ne faut pas perdre sa concentration et rester fixé sur ses objectifs. Un véritable parcours du combattant pour arriver à battre des records dans la célèbre émission des « Douze coups de midi, présentée par Jean-Luc Reichmann depuis plus de 10 ans. On se rappelle d’ailleurs de candidats qui au fil du temps n’avaient plus supporté la pression et avaient préféré mettre un terme à l’aventure.

Quand on comprend mieux comment cela fonctionne, et les efforts qu’il faut réaliser pour arriver à se maintenir durant de longs mois, l’exploit n’en semble que plus grand. Mais d’un autre côté, l’adrénaline que provoque cette compétition permanente, peut devenir une véritable addiction. L’avenir nous dira donc, si la jeune femme prénommée Caroline qui est aujourd’hui à sa 11e victoire est partie pour suivre les pas des grands champions de l’histoire des Douze coups de midi.