Jean-Jacques Goldman a disparu des radars. Sauf pour une poignée de gens dont Patrick Fiori. Ce dernier nous en dresse un portrait émouvant.

Les deux facettes de Jean-Jacques Goldman

Un artiste exceptionnel

Lorsqu’on regarde la liste des tubes de Jean-Jacques Goldman, on est impressionnés. Et pour cause, il a traversé les décennies sans jamais prendre un coup de vie. Que ce soit pour lui ou pour les autres, il a fabriqué des morceaux intemporels. Il suffit de les écouter une fois pour les fredonner. Quant à la richesse des paroles, on pourrait limite s’en servir de citations dans une dissertation. Là où le bât blesse c’est que l’homme ne va plus en plateau ni même en studio. Exilé à Londres avec sa petite famille, il ne donne que de très rares nouvelles à ses proches. Heureusement, Patrick Fiori en a et il va les donner aux médias.

Lors de la promotion de son nouvel opus sur RTL que le jury de The Voice Kids annonce l’impensable. Jean-Jacques Goldman compose encore. Enfin, du moins, il a participé à l’élaboration d’un morceau de l’album Un air de famille. En totale discrétion, bien sûr. Voici comment Patrick Fiori raconte leur collaboration professionnelle. “Je lui fais toujours tout écouter, car son regard est important.” Aussi, pour les deux chanteurs, pas question de faire vague. “Il y en a qui vous soûle quatre heures, mais lui en quatre phrases il vous a tout expliqué.” Toujours avec beaucoup d’humilité, le prodige de la chanson française ne se met jamais en valeur. Toute est fait “sans aucune prétention […] C’est toujours: ‘Essaye et tu verras.” Force est de constater que la surprise est réussie à 100%.

Malgré l’absence physique, c’est un ami en or

Patrick Fiori sait qu’il doit beaucoup à Jean-Jacques Goldman. En plus d’être une source d’inspiration permanente, il révèle que chaque artiste “rêve de sa carrière, de sa vision et de son parcours de vie.” Heureusement, il estime que la relève est assurée “Il a formé des soldats du cœur, dont je fais partie.” Sans le dire, il fait référence à l’aventure de la troupe des Enfoirés. S’il y a eu des conflits, ils semblent loin déjà. En tout cas, il le résume en ses termes “c’est un mec précieux”

Si Jean-Jacques Goldman reste éloigné à distance de la France, il ne l’oublie pas pour autant. Durant le confinement, l’homme était apparu sur les réseaux sociaux. À l’époque, il avait repris l’un de ses titres mythiques pour rendre hommage au personnel soignant. Le dernier mot revient à Michèle Laroque qui avait adoré les nouvelles paroles autant que les originales. “ça vient du coeur, ça se sent, il n’y a pas de calcul, il n’a rien de perdre, rien à prouver… c’est fort.“