Jean-Jacques Goldman est une référence lorsque l’on parle de chanson française. Depuis ses succès sur scène, il est aussi un des paroliers favoris de nos chanteurs préférés. Il a notamment écrit pour Céline Dion ou pour Johnny Hallyday, bref pour les plus grands.

Fort de sa grande notoriété, il était compliqué pour Jean-Jacques Goldman de continuer à vivre en France sans être sous les flashs des paparazzi. C’est pourquoi, depuis son remariage en 2001, il a envisagé sa vie à l’étranger. Le couple vit heureux avec leurs trois petites filles : Maya, Kimi et Rose. Afin de préserver l’intimité de la famille, Jean-Jacques Goldman emmène sa tribu de l’autre côté de la manche. C’est seulement en 2016 que le couple s’installe à Londres. Avant cette date, l’heureuse famille vivait entre Plan de Cuques et le Roucas Blanc, des quartiers tranquilles et riches de la citée phocéenne. En effet, la femme de Jean-Jacques Goldman est d’origine marseillaise.

Mais vous vous en doutez, les paparazzi n’ont pas pour autant laisser vivre la star dans son intimité. De renom international, Jean-Jacques Goldman est certainement moins sollicité en Grande-Bretagne mais ne passe pas totalement inaperçu. Si le chanteur, auteur, compositeur et musicien de talent, a voulu déménager sa petite famille en Angleterre c’est pour pouvoir s’occuper de ses petites filles et les voir grandir. Il a voulu protéger l’enfance de ses filles et les voir vivre une vie normale, loin des strass et des paillettes mais aussi loin du stress de la célébrité.

Sa femme Nathalie, Thu Huong-Lagier de son nom de jeune fille, n’est pas issu du milieu du show-business. C’est peut-être une leçon que Jean-Jacques a tirer de l’échec de son premier mariage. Son ex-femme est une psychologue pour enfant, elle n’avait elle aussi pas de lien avec le monde de la musique ou de la scène.

Jean-Jacques sait bien ce que peut faire la célébrité de néfaste sur une vie. C’est évidemment un grand bonheur de pouvoir être reconnu et apprécié par le monde entier. Mais le manque cruel d’intimité et savoir que nos faits et gestes sont épiés et analysés peuvent avoir de lourdes conséquences sur la stabilité mentale des artistes. Travaillant avec les plus grands chanteurs français et francophones, il a pu aussi avoir des échos sur cette perspective qui est la sienne. Il sait bien qu’en tant que père de famille, il en va de son devoir de protéger ceux qu’il aime face à cet engouement médiatique qui peut être terrible par certains côtés.

View this post on Instagram

Goldman en 1 mot?

A post shared by Jean-Jacques Goldman (@goldmanfans) on

Sa nouvelle vie, il la protège et la chérit. Il préserve ainsi sa femme et ses enfants autant qu’il le peut. Mais la vie à Londres pour les français a été quelque peu chamboulée ses derniers temps. L’annonce du Brexit et sa mise en pratique a remis en perspective plusieurs choses. Ce sont de nombreuses démarches administratives qu’il a fallu mettre en œuvre pour notre chanteur adoré. Pas si simple d’être un expatrié, même si l’on s’appelle Jean-Jacques Goldman.

Ses amis proches témoignent auprès des journalistes que Jean-Jacques Goldman est en effet inquiet des conséquences du Brexit. Mais cela ne lui monte pas à la tête au point de remettre toute sa vie en question. Ce sont des inquiétudes naturelles, que rencontrent tous les expatriés résidents en Grande-Bretagne. De plus, les filles de Jean-Jacques Goldman grandissent. Maya, l’aînée des enfants, est née en 2004 donc elle a aujourd’hui 16 ans. Elle sera bientôt prête à quitter le confortable nid familial pour voler de ses propres ailes. La cadette, Kimi, a 15 ans et la benjamine, Rose, a 13 ans.

View this post on Instagram

#jeanjacquesgoldman #goldman #jjg #jjgoldman

A post shared by Jean-Jacques Goldman (@goldmanfans) on

C’est pourquoi, quand bien même le Brexit compliquerait grandement les choses — que ce soit pour les habitudes de vie ou des libertés de déplacements ou autre — Jean-Jacques Goldman pourrait penser à déménager à nouveau à la fin de la scolarité de ses filles. Ce seront donc encore cinq années que la famille et jean-jean-jaques Goldman est garantie de passer au Royaume de la Reine d’Angleterre.

De plus, Jean-Jacques Goldman ne se prive pas de voyager hors du Royaume. Avec une maison à Marseille et une autre à Essaouira au Maroc notamment, il n’abandonnera jamais la Méditerranée ni les vagues de l’Océan Atlantique. Et bien plus que ces liens forts avec la fougue de la mer et des océans, Jean-Jacques Goldman reste également proche de ses trois autres enfants. Issus de son premier mariage, ses enfants sont aujourd’hui grands et ont leurs vies bien à eux. L’aînée, Caroline, est psychologue pour enfants comme sa maman et a aujourd’hui 45 ans. Le cadet, Michael, est un entrepreneur brillant de 41 ans. Et la benjamine, Nina, est devenue une pédiatre âgée de 35 ans aujourd’hui.

Aussi, c’est en France que Jean-Jacques Goldman a sa société de production. De renommée internationale, le siège reste français ainsi que les impôts qu’il doit régler chaque année. Ce n’est donc en aucun cas un adieu à La France que jean-Jacques Goldman a fait en allant s’installer à Londres avec sa famille. Car en effet beaucoup d’éléments de sa vie, aussi bien professionnelle que personnelle, le rappelle chez nous. À n’en pas douter, lorsque les filles auront bien grandit, le couple reviendra s’installer en France.

Sa femme Nathalie a vécut longtemps à Marseille et pour tout marseillais il est difficile de quitter sa ville. La douceur de vivre et le franc parlé de la citée phocéenne fait qu’il n’en existe pas deux comme elle. Jean-Jacques Goldman reste d’ailleurs propriétaire de sa maison au Roucas Blanc, près de la belle corniche. Cela donne l’espoir à ses fans de voir Jean-Jacques Goldman et sa femme revenir pour de bon s’installer plus proche d’eux.

Toujours très sobre, discret et élégant, Jean-Jacques Goldman fera tout ce qu’il peut pour préserver son intimité et celle de sa famille. Alors pour savoir si il fait son retour en France, il faudra rester attentif aux titres des journaux.