La jeune femme est née Jazmine Grace Rotolo. En effet, elle a porté le nom de sa mère, Tamara Rotolo, souvent décrite comme une simple serveuse. Il faut savoir que c’est partiellement exact uniquement. En effet, si la mère de la jeune fille était serveuse au début, elle est ensuite devenue agent immobilier. Il est vrai que cette précision peut rendre le conte de fée un peu moins féerique mais peu importe.

Toujours est-il que la jeune fille est née et a grandi aux USA, et plus précisément en Californie. Bien sûr, sa mère ne lui avait jamais caché que son père était un homme très connu . Elle a su dès sa naissance que son père était le prince Albert de Monaco, qui devait reprendre en main la destinée de Monaco, un minuscule pays en bord de mer en Europe. Celle qui a grandi aux USA, où tout est démesuré a du être bien surprise en arrivant pour la première fois dans le pays que dirige son père.

Des démarches pour officialiser la paternité

La reconnaissance de paternité de la jeune femme ne s’est pas faite de façon spontanée. C’est la maman de la jeune fille, qui évite d’ailleurs soigneusement les projecteurs, qui a fini par entamer les démarches nécessaires aux USA. Mais en définitive, le prince Albert a reconnu la jeune fille peu après le décès de son père, le prince Rainier de Monaco. Il est fort probable que l’homme ait attendu le décès de son père pour reconnaître la jeune fille. D’ailleurs le prince reconnaîtra Alexandre Coste la même année. En effet, c’est en 2006 que le prince Albert a reconnu ses deux enfants nés hors mariage. Il est vrai aussi que c’est en 2006, que le prince, arrivé sur le trône l’année d’avant commence à apparaître publiquement avec la nageuse sud-africaine Charlène Wittstock. Sans doute voulait-il faire table nette de son passé. Toujours est-il que le prince a ensuite épousé sa belle. Le couple a des jumeaux. Les deux petits qui ont le titre de prince et de princesse, sont donc demi-frère et demi-sœur de Jazmine Grace. Cette dernière est d’ailleurs très proche des jumeaux mais aussi d’Alexandre.

Jazmine Grace a rencontré son père pour la première fois en 2003

La jeune fille avait rencontré son père la première fois alors qu’elle avait 11 ans. Mais ce n’est que trois ans plus tard qu’elle a été reconnue par son père. En effet, c’était en 2006 que la reconnaissance a été faite. Jazmine a d’ailleurs expliqué que c’était très étrange pour elle que d’un coup toute la presse a appris que le prince Albert avait une adolescente cachée et que c’était elle. La jeune femme a rajouté qu’il a fallu qu’elle apprenne à composer avec les paparazzis, avec l’attention médiatique alors qu’avant, elle était une jeune fille comme les autres, avec simplement un papa prince souverain dans un pays européen donc lointain.

Un conte de fée moderne

Si ce n’est pas la première fois qu’un prince souverain a des enfants cachés, ce ne sera sans doute pas la dernière, mais jusqu’à présent l’histoire de la jeune femme a un caractère unique. En effet, outre que la jeune fille porte le nom de son illustre papa, elle participe régulièrement à des engagements royaux en tant que fille du prince. Certes sa maman se tient loin des caméras, mais la jeune femme elle, vient régulièrement en Europe, voire son père. Elle est également très proche de Pauline Ducruet, la fille de Stéphanie de Monaco. En fait, la jeune femme est aujourd’hui comme un poisson dans l’eau dans sa famille paternelle et elle ne rate pas une occasion pour témoigner de son admiration envers son père.