Isabelle Boulay et Eric Dupond-Moretti se sont retrouvés dans des conditions idéales mais à nouveau, leur séparation ne se fait pas sans heurt.

C’est dans le sud de la France qu’Eric Dupond-Moretti et Isabelle Boulay se sont retrouvés pour passer quelques jours ensemble. Un moment particulier pour les deux tourtereaux car c’est là qu’ils devaient se quitter encore une fois. La chanteuse québécoise habite en effet au Canada où elle élève Marcus, son fils de 12 ans. De fait, le ténor du barreau nouvellement nommé Garde des Sceaux a dû dire au revoir à sa belle rousse. Âgés respectivements de 59 ans et de 44 ans, ils avaient déjà passé le confinement loin de l’autre.

L’artiste francophone s’occupait de son fils Marcus dans son pays natal tandis que l’avocat planchait sur un procès d’envergure à Nice, dans le sud de la France. C’était juste avant qu’Eric Dupond-Moretti prenne ses fonctions de ministre de la justice. Après cette longue attente forcée, les deux amants ont réussi à se retrouver à Paris où ils ont passé ensemble tout le mois de juillet. Puis direction le sud de la France pour une escapade en tête-à-tête. C’est en Côte d’Azur qu’ils passent leurs derniers moments ensemble, depuis le 31 juillet 2020. Ils ont été aperçus notamment dans les rues de Saint-Jean-Cap-Ferrat. Une destination qui leur tient particulièrement à coeur puisque l’avocat a acheté une demeure dans cette contrée il y environ dix ans.

Les vacances ont cependant été de courte durée car le ministre de la justice a rapidement été rappelé à Paris. Quant à Isabelle Boulay, elle se prépare déjà à un nouveau confinement. Dès son entrée sur le sol canadien, elle sera obligée de rester confinée seule chez elle pendant quinze jours. A Montréal, la loi est beaucoup plus rigide qu’à Paris quand il s’agit de se protéger du Covid-19 : il n’existe aucun laissez-passer pour déroger à la loi. Isabelle Boulay n’aura même pas le droit d’aller faire ses courses dans son quartier et elle ne pourra recevoir personne chez elle.

Elle le reconnaît volontiers, sa vie de couple est difficile à vivre au quotidien. Vivre à l’autre bout de la terre, éloignée de son amoureux est parfois un vrai crève-coeur. En 2017, elle se confiait déjà sur ce problème épineux à Voici : “Il nous reste si peu de temps pour nous… Il est rongé par son travail, sa flamme, il est pénaliste donc c’est plus complexe. Mais ça n’a pas d’importance, pour apprécier quelqu’un, j’ai surtout besoin de l’admirer, et je le respecte beaucoup. Et je vais continuer à l’admirer quoi qu’il advienne”.

L’artiste est prête à continuer d’enchaîner les allers-retours en avion pour à la fois s’occuper de son fils Marcus au Canada et pour passer de bons moments avec l’élu de son coeur à Paris. Cela dure depuis 2016, quand ils se sont rencontrés, et il n’y a pas de raison pour que ça change puisqu’ils semblent s’aimer comme jamais !