Laeticia n’arrive pas à concevoir sa vie sans Johnny. D’ailleurs, elle fait une confidence choc aux journalistes du Parisien : si Johnny n’avait pas été là, elle n’aurait pas survécu.

Ce vendredi 23 octobre, Laeticia Hallyday vient de sortir chez Warner un coffret posthume “Johnny : son rêve américain“. Pour en faire la promotion, elle a accueilli les journalistes du quotidien Le Parisien à Marnes-la-Coquette, dans sa maison « La Savannah ».

La veuve du Taulier a ouvert les portes de sa maison. Et c’est dans le bureau du rockeur qu’elle a tenu à réaliser l’interview. Tout naturellement, les journalistes du Parisien lui demandent ce que représentent ce bureau pour elle. « A chaque retour en France, c’était son refuge. Il y a partagé des grands moments de joie, de peine, de désespoir, de doute, avant de repartir en tournée. ».

Laeticia Hallyday: « Sa télé, ses guitares, sa musique, son ordinateur… c’est un sacré bazar mais rien n’a bougé. »
Très rapidement, un flot de souvenir l’envahit : « Il a reçu énormément d’amis. Ils y ont écouté beaucoup de musique et regardé des films. Sa télé, ses guitares, sa musique, son ordinateur… c’est un sacré bazar mais rien n’a bougé. Chaque chose st à sa place, comme Johnny l’a laissé. Mes filles et moi en avons besoin. »

Sur la table basse, les journalistes remarquent également des lettres de ses filles Jade et Joy adressées à leur défunt papa. Laeticia Hallyday aussitôt s’explique : « Quand il est parti, elles lui ont laissé des petits mots. On vient ici avec les filles allumer des bougies, se recueillir, écouter sa musique, parler de lui. A Los Angeles, on fait cela aussi dans son bureau. Tout y est intact, je suis incapable de bouger quoi que ce soit. Il faudra bien que j’y arrive mais pour l’instant c’est trop dur ».

« Je ne serais plus de ce monde si je ne l’avais pas rencontré.”

3 ans après la mort de Johnny, sa veuve a encore du mal à s’en remettre. La maman de Jade et de Joy s’est épanchée en racontant combien elle n’avait eu de cesse de comparer son nouvel amour avec Johnny. Aujourd’hui, elle a mis fin à cette histoire.

Au cours de l’interview, Laeticia Hallyday se laisse aller à des confidences plus intimes. Elle explique qu’à l’époque où elle a rencontré Johnny, elle n’allait pas bien du tout. “Je pense que je ne serais plus de ce monde si je ne l’avais pas rencontré.” On ne regrette qu’une chose : que Laeticia Hallyday se serve de ce type de révélations pour vendre son nouveau coffret.