Inès Loucif fait rêver les téléspectateurs de Koh-Lanta. Originaire de Toulouse, la jeune femme a un tempérament bien trempé, mais ce que ses fans adorent le plus, c’est son corps de rêve et sa frimousse adorable. Derrière cette image bien lisse, Inès Loucif cache un complexe qui l’empêche de vivre au quotidien, une hypertrophie à un endroit précis de son corps qu’on ne peut pas louper.

C’est sur son compte instagram qu’Inès Loucif a dévoilé le détail physique qui l’a met mal à l’aise. Sur son post du mardi 21 juillet dernier, elle écrit : « Aujourd’hui, j’ai vu un docteur sur Paris, je lui ai fait part de quelques complexes qui me gâchent la vie et me mettent pas mal de contraintes, d’ailleurs vous avez dû le voir. Je ne peux pas vous faire un seul face-caméra sans mettre de filtre, c’est impossible pour moi.

J’ai été insupportable pour les castings de Koh-Lanta, il ne fallait pas mettre de filtres, pareil pour les interviews… Donc vous ne me verrez jamais sans filtre pour ce qui est de montrer mon visage parce qu’il y a plein de choses que je ne supporte pas.

Je n’ai cessé de grandir avec cette perception de moi-même et c’est très difficile, je ne me plais pas. Ça ne me permet pas d’avancer dans la vie, j’ai vraiment du mal avec mon visage, le corps c’est pareil, mais, j’ai pu le travailler pour avoir les résultats que je veux »

Un hypertrophie impossible à opérer

Mais de quoi parle-t-elle ? Son message semble surréaliste tant elle apparaît à l’aise et canon sur chacun de ses clichés qui fédèrent une communauté de 286’000 followers sur le réseau social en question.

Son imperfection physique qui la perturbe autant se trouve au niveau de ses yeux. Inès Loucif confie avoir « des poches qui remontent » quand elle affiche un joli sourire. « Je ressemble à un mini BN ou une asiat’, on ne voit plus mes yeux, c’est quelque chose que je vois en permanence« . Difficile à croire d’un point de vue extérieur tant elle est ravissante sur chacune de ses poses qu’elle partage en petite tenue.

Mais il s’agit d’un véritable mal être qui la freine au quotidien. La jolie brune a été obligée d’aller consulter. Son objectif : une opération de chirurgie esthétique pour se débarrasser de ce petit détail que d’autres trouveraient charmant.

Ce à quoi elle ne s’attendait pas, c’est la réponse franche et directe du médecin : l’opération est impossible, il n’y a rien à faire. Toujours sur instagram, elle s’est épanchée auprès de ses fans, désolée d’apprendre la nouvelle : « D’après le docteur, ce serait musculaire et il s’agirait d’une hypertrophie. Après discussion avec lui, j’ai bien compris qu’il n’y aurait pas de solution, c’est-à-dire que chirurgicalement, on ne peut pas faire d’opération pour retirer le muscle.

Après, on va voir si on peut essayer de relâcher un peu le muscle, c’est un coup dur parce que c’est un vrai complexe, c’est pas un caprice.” On dirait qu’Inès va devoir s’accepter comme elle est. Allez Inès, un petit effort !