Depuis leur mariage, le prince Harry et sa femme, Meghan Markle, sont souvent pointés du doigt pour leur comportement problématique avec la couronne et le protocole.

Tout le monde y va de sa petite révélation par journal interposé, même si certaines peuvent être remises en question, tant elles apparaissent loufoques. Alors que le couple a souhaité se protéger en quittant l’Angleterre, ce dernier a également participé à l’élaboration d’une biographie racontant leur version des faits. Pourtant, les accusations continuent, comme le révèle aujourd’hui le magazine « Mail on Sunday ».

Le prince Harry a manqué de respect à sa grand-mère

D’après certaines rumeurs, le prince Harry a toujours été le favori de la reine d’Angleterre parmi tous ses petits-enfants. Si les deux ont toujours entretenu une magnifique relation, il semble bien que le mariage du jeune homme avec l’actrice Meghan Markle ait mis un terme à cette bonne entente.

Lors de la préparation de leur mariage, le couple s’est montré très intéressé par le port du diadème de la future mariée. À cette occasion, le frère cadet du prince William et l’actrice ont souhaité accéder aux bijoux de la Couronne, par le biais de l’habilleuse de la Reine, Angela Kelly. Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu.

Alors que Meghan souhaitait porter un diadème ayant appartenu à la reine Mary, la grand-mère d’Elizabeth II, Angela Kelly a visiblement dû contrecarrer leurs plans pour respecter le protocole.
Cette dernière aurait fait savoir au couple qu’il fallait prendre rendez-vous avec elle pour accéder aux bijoux.
En effet, Buckingham Palace met en sûreté ces pièces de grande valeur, ce qui implique de respecter des mesures précises pour les sortir de leurs coffres.

Peu enclin à comprendre ces obligations, le prince Harry aurait fait savoir tout son mécontentement, en tenant notamment des propos déplacés sur Angela Kelly.

Apprenant ce qu’il se disait d’elle dans son dos, la styliste se serait entretenue avec Elizabeth II, afin de lui faire savoir le comportement de son petit-fils et de la convaincre de le convoquer pour le réprimander.

Donnant raison à sa collaboratrice, la Reine aurait vivement remis à sa place le prince Harry, lui faisant remarquer qu’il avait été impoli.

« Harry et Meghan ont peut-être mal interprété le fait de se faire dire qu’elle ne pouvait pas avoir un accès immédiat à la tiare comme un camouflet, mais Angela suivait le protocole du palais », déclare une source aux deux journalistes en charge de la biographie « Finding Freedom ».

La difficile intégration de Meghan Markle

Alors qu’il ne fait plus aucun doute aujourd’hui que Meghan Markle a eu toutes les difficultés du monde pour s’intégrer à la famille royale, l’épisode du diadème n’est pas le seul à avoir marqué les esprits.

Dans le livre « An Intimate Memoir from Queen Mary to Meghan Markle », écrit par Tom Quinn, ce dernier fait quelques révélations sur les relations de l’actrice dans la Couronne, et notamment celle qu’elle avait avec sa belle-sœur, Kate Middleton.

Visiblement, tout n’a pas été rose entre les deux femmes, au point que la Reine Elizabeth II a dû intervenir elle-même pour jouer les médiatrices.

Depuis le départ du prince Harry et de sa femme pour la Californie, la relation entre les deux couples n’était clairement plus au beau fixe. Une situation qui ne pouvait plus durer aux yeux de la monarque.

D’après Tom Quinn, le problème principal résidait dans la différence de traitement qu’il y avait entre les deux couples, notamment dû au fait que le prince William est le prochain roi.