Alors que cette année, les hommages se multiplient en la mémoire de Grégory Lemarchal, son père lève quelque peu le voile sur l’histoire d’amour de son fils avec la célèbre présentatrice Karine Ferri. Cette année 2020 sera riche en émotions pour les parents du chanteur disparu, aujourd’hui il y a 13 ans. En effet, deux projets d’importance, s’apprêtent à sortir autour de Grégory Lemarchal.

Dans quelques jours, sera diffusé sur TF1 un biopic retraçant la vie du jeune artiste parti trop tôt. Intitulé Pourquoi je vis, en référence à la chanson qui l’a rendu célèbre de Daniel Balavoine, qu’il avait interprété sur les plateaux de la Star Academy. Ce film hommage sera sur les antennes dès le 7 septembre prochain à 21 h sur TF1. Le personnage du chanteur à la voix d’or est interprété par Mickaël Lumière alors que ses parents seront campés par Odile Vuillemin que nous avons pu notamment voir dans Profilage, et Arnaud Ducret, de Parents mode d’emploi, ou encore Les profs.

Réalisé par Laurent Tuel, ce film est très attendu par les fans de Grégory Lemarchal depuis qu’il a été annoncé il y a quelques mois. Un deuxième projet verra également le jour au mois d’octobre, mais cette fois sous la forme d’un album. Plusieurs des candidats de la Star Academy qui ont côtoyé le jeune artiste en 2007, s’apprêtent à sortir un album en hommage à leur ami disparu. Tous les bénéfices réalisés par les ventes de ce disque seront intégralement reversés à la Fondation Grégory Lemarchal qui lutte contre la mucoviscidose.

Grégory Lemarchal

Le 30 avril 2007, à l’âge de 23 ans, le jeune artiste nous quittait terrassé par cette terrible maladie. Un départ qui avait plongé ses fans dans une immense tristesse, mais également ses parents sa sœur, ainsi que sa compagne de l’époque Karine Ferri. Bien des années plus tard, devenue aujourd’hui une animatrice célèbre et mariée à l’ancien footballeur professionnel Yoann Gourcuff, la jeune femme continue de soutenir l’association Grégory Lemarchal qui vient en aide à ceux qui souffrent de la même maladie que celle qui a emporté son amour de jeunesse.

Dans une interview accordée à Yahoo, Pierre Lemarchal, le père du jeune chanteur, revenait sur l’histoire d’amour entre son fils et l’animatrice de The Voice. Une idylle dont les futurs téléspectateurs de TF1 vont pouvoir connaître les détails dans le téléfilm qui s’apprête à sortir dans quelques jours. Mais en attendant, le père de Grégory Lemarchal raconte comment s’est déroulé passés cette rencontre donc il se souviendra très longtemps. En effet, Pierre Lemarchal avait dû passer la nuit entière enfermé dans un parking ! ” C’est la vérité, il avait invité pour la première fois Karine a son appartement. Il ne me l’avait pas dit. Il me l’a dit au dernier moment. Il m’avait prévu le sandwich pour que je puisse sortir et puis revenir que quand il m’appelait. J’ai trouvé ça un peu gonflé, mais à la fois marrant, et j’ai dû rester jusqu’à 4-5 heures du matin “.

Une anecdote qui sur le moment n’a pas dû réellement faire sourire le père de Grégory, mais qui aujourd’hui revient à sa mémoire comme un moment plein de complicité. Pierre Lemarchal ajoute aussi que cette rencontre a complètement métamorphosé son fils qui était tout de suite tombé amoureux de la jeune femme. Dès sa première soirée avec Karine Ferri, Grégory Lemarchal s’était, en effet, confié à son père : ” Papa, je crois que j’ai rencontré quelqu’un de plus fou que moi ” se souvient Pierre très nostalgique, mais également le cœur et les yeux remplis d’émotion.

Interrogé à de nombreuses reprises ces dernières semaines dans le cadre des différents hommages qui seront rendus à leur fils, le papa du talentueux chanteur accepte de se livrer un peu plus, notamment sur la maladie de son fils. Même si celle-ci ne l’a pas empêché de réaliser beaucoup de ses rêves, la mucoviscidose aura malheureusement eu le dernier mot et l’aura emporté beaucoup trop tôt. Alors qu’il était en attente d’une greffe de poumons, son corps déjà usé n’avait pas supporté les effets du mal qui l’assaillait et malgré toute sa force et tout son courage, Grégory Lemarchal perdait le combat qu’il menait depuis beaucoup d’années. Une maladie qui était diagnostiquée alors que le petit garçon n’avait pas 2 ans.

” Il avait 20 mois, Grégory quand un pédiatre a fait des tests, parce qu’il n’était pas très bien durant toute sa première année de vie. J’ai beaucoup de rancœur par rapport à ce jour-là. C’est le pédiatre qui reçoit simplement ma femme, Laurence et qui lui annonce. J’aurais bien aimé être là, mais ça n’a pas été le cas “ déclarait le père avec beaucoup de tristesse.

” On apprend que notre gamin a une maladie génétique. On nous annonce qu’il ne vivra pas au-delà de 10 ans. Après, il a fallu se battre. Mais on s’est dit, on ne va pas en fait mettre Grégory dans une bulle. On va le faire vivre comme tout le monde. On va lui faire vivre ses passions “, continue Pierre Lemarchal se souvenant avec émotion de cette période.

Mais le papa se souvient également de la force et du courage de son fils qui malgré cette terrible échéance, avait décidé de vivre la vie qu’il souhaitait. Déjà très jeune, ses proches s’étaient rendu compte des capacités exceptionnelles de Grégory Lemarchal et l’avaient encouragé à se dépasser ” Il avait un grain de voix exceptionnel et je l’ai motivé à creuser dans cette voie ” précise son père.

Du côté de Karine Ferri, elle était au courant depuis très longtemps du téléfilm qui s’apprête à sortir. Et elle a d’ailleurs été en contact avec le père et la mère du chanteur disparu. ” On a été tenu au courant avec la famille de Grégory Lemarchal du début à la fin. Cela va permettre aussi de reparler de l’association. De faire avancer les dons. Et de saluer encore une fois le talent de Grégory “ explique l’animatrice qui rendait d’ailleurs hommage à son amour de jeunesse il y a quelques semaines sur Instagram. ” On continue le combat pour toi, pour eux. Ta force est en nous a jamais ” publiait Karine Ferri pour dire que malgré les années qui ont passé, jamais elle n’aura pu oublier celui avec qui elle a partagé sa vie durant plusieurs mois, alors que tous deux n’étaient encore que deux jeunes adultes.

Les prochains jours seront donc l’occasion de se souvenir d’un jeune homme qui, grâce à sa voix et sa douceur, aura réussi à émouvoir le public et ses proches durant quelques années avant qu’il ne disparaisse en laissant une trace indélébile dans le cœur de ceux qui l’aimaient.