Tous les soirs, Grégoire Bonnet nous fait rire dans Scènes de Ménage. Récemment, il racontait son rapport avec ses followers.

Grégoire Bonnet, un acteur aux multi-facettes

Vive Scènes de ménages !

Son personnage lui colle à la peau. Et pourtant, depuis cinq ans, Grégoire Bonnet ne s’en plaint pas. Au contraire, l’acteur semble s’en amuser. Il faut que les scénaristes du mini-feuilleton s’en donnent à cœur joie. Lui comme personne sait comment interpréter le pharmacien quinquagénaire. De fait, amoureux d’une jeune professeur de yoga, tous les soirs le couple nous entraîne dans ses drôles d’aventures. Et on en redemande !

Aujourd’hui, les fans ont l’occasion directement avec leur acteur préféré. Et cela passe par les réseaux sociaux. Photo, anecdote de tournage, exclusivité, les followers sont au fait des actualités de la joyeuse troupe qui entoure Grégoire Bonnet. D’ailleurs, ce dernier prend plaisir et à commenter tous les commentaires, même les plus désagréables. Comme il racontait à nos confrères de Toute la Télé “Ces critiques me font rire au final, mais ce qui compte ce sont les retours des gens dans la rue.”

Comment va-t-il réagir face à cette expérience génante ?

Voici son analyse sur sa notoriété soudaine “Certains acteurs cherchent les regards des passants, ça me passe un peu au-dessus.” En effet, par-dessus tout, il adore croiser des regards “bienveillants, [car] c’est toujours agréable” Souhaitant resté discret sur sa vie privée, Grégoire Bonnet est cependant revenu sur une étrange histoire. L’histoire commence sur Wikipédia.

On le sait le contenu de l’e-encyclopédie est mis à jour par des particuliers. Si vous voulez faire une fiche, vous devez avoir un maximum de sources et connaitre votre sujet sur le bout des doigts. Aussi, en ce qui concerne les informations de Grégoire Bonnet, les fans ont pu lire une information plus qu’étonnante. D’ailleurs, l’intéressé déclare avoir été le premier amusé par cette situation cocasse.” Depuis quelques années, un fou remet systématiquement que je suis né à Bonneville.”

Heureusement, par l’intermédiaire de son agent, Grégoire Bonnet tente de remettre les pendules à l’heure. “On me pose souvent la question et je réponds “non je suis désolé, je ne suis pas né à Bonneville.” Moi, je suis né à Suresnes, dans le 92 !” Dans les Hauts-de-Seine donc, en région parisienne, soit à plus de 500 kilomètres de Bonneville !” Si l’auteur de la méprise nous lit, on espère qu’il aura compris son erreur et que cela ne se reproduira pas. Une fois cette périphérie racontée, on comprend mieux le caractère de grand enfant qui anime l’acteur. Pourtant qu’il continue longtemps à exercer son talent dans Scènes de ménages !