Dans une interview accordée à France Dimanche, le chanteur Frédéric François partage de son mal-être. Et pour cause, la star ne serait plus sortie de chez lui depuis des mois. Le célèbre interprète résident effectivement en Belgique. Et le petit royaume subit actuellement le même confinement que la France. Cette deuxième vague empêche donc Frédéric François de quitter son domicile. Mais plus grave encore, lui interdit de voir ses enfants !

Frédéric François, confiné comme la plupart des Européens

Une catégorie de personnes à risque

Empêché de sortir depuis des semaines, Frédéric François a accepté de répondre aux questions des journalistes. Ce vendredi 13 novembre, il a donc accordé une interview à l’hebdomadaire France dimanche. Pour l’homme de 70 ans, la situation devient réellement problématique. D’ailleurs, il redoutait cette nouvelle crise de la pandémie. De plus, il doit être très vigilant à son âge. Alors, aux côtés de son épouse, il est toujours enfermé chez lui sans pouvoir rencontrer qui que ce soit. Mais ce qui lui manque le plus, ce sont ses enfants et ses petits-enfants. Alors pour essayer d’oublier son chagrin, Frédéric François s’est lancé à perdu dans le travail.

” Lors du premier confinement, au printemps, j’ai installé un ‘home studio’ dans mon sous-sol. C’est la première fois que je réalise un disque à mon domicile “. Aussi, la date de cette interview coïncide avec la date de sortie de son nouvel album. Intitulé La, liberté d’aimer, ce nouvel opus parle comme toujours avec Frédéric François : d’amour. Et, ce sentiment lui manque cruellement pour l’instant. Bien qu’il puisse compter sur l’affection de son épouse, vivre sans le reste de sa famille est un total déchirement.

Un couple dans la solitude

” Je redoutais cette seconde vague. On doit être plus vigilant que jamais. C’est une période très difficile à vivre face à cet ennemi invisible “. Aux côtés de sa femme Monique, le chanteur d’origine sicilienne n’a pas d’autre choix. Actuellement, comme la plupart des Belges ou des Français, il doit accepter de rester chez lui. Pourtant, d’accord avec ces mesures, la présence des siens lui manque. ” C’est une vraie souffrance. Ils ont peur pour moi, ils veulent nous épargner avec ma femme (…) Il n’y a pas pire déchirement pour un père que de se tenir à distance de sa famille, de ne pas pouvoir les embrasser. Je ne les vois que par écran. Je prends sur moi “.

Heureusement, Frédéric François n’est pas seul dans cette épreuve. Comme il l’explique dans cet entretien, sa compagne Monique lui est d’un grand réconfort. Et lui aussi est là pour la soutenir.” Si tout le monde était comme moi, il n’y aurait pas une accentuation des divorces comme en France ou ailleurs ! “. Prononcée sur le ton de la plaisanterie, cette phrase repose sur une vérité simple. Frédéric François et Monique s’aiment depuis plusieurs décennies. Et ce confinement, leur a permis de paradoxalement se retrouver. Car en général, tout au long de l’année, Frédéric François est en tournée sur les routes. Alors se retrouver à deux, est presque une nouveauté pour lui. ” Ce confinement m’a permis de me poser et de vivre pleinement avec ma femme, ce qui est loin d’être toujours le cas “. Depuis mars dernier, Frédéric François n’a donc quasiment pas vu l’extérieur. Pourtant, il reste optimiste. Le chanteur profite de ce temps pour continuer à écrire des chansons d’amour et surtout être avec son épouse.