Françoise Hardy rattrapée par le cancer et à nouveau hospitalisée en urgence ? Son entourage réagit à cette nouvelle qui vient juste de tomber.
La santé de Françoise Hardy suscite à nouveau l’inquiétude.

Alors que France Dimanche disait la chanteuse au plus mal et à nouveau hospitalisée, son entourage a tenu à réagir auprès de GALA.

Oui, François Hardy est toujours en traitement mais non, elle ne dort pas à l’hôpital.

Cela fait plusieurs années que Françoise Hardy se bat contre la maladie.

En 2004, la chanteuse était frappée par la maladie de Hodgkin, un cancer du système lymphatique, dont elle s’est un temps crue guérie avant d’enchaîner les rechutes.

En 2015, le cancer frappe à nouveau et c’est une tumeur du pharynx qui lui est alors diagnostiquée.

Une période terrible pour Françoise Hardy qui, très affaiblie par les traitements, annonçait en juin dernier à RTL qu’elle avait perdu l’audition d’une oreille.

Depuis la chanteuse se bat avec acharnement, toujours épaulée quotidiennement par son fils unique Thomas Dutronc. Mais les dernières rumeurs sont inquiétantes.

La maladie serait-elle en train de gagner la bataille ? Selon France Dimanche, Françoise Hardy serait à nouveau hospitalisée depuis plusieurs semaines en raison d’une récidive de sa tumeur, s’astreignant à un lourd protocole médical.

Des propos qu’a tenu à démentir son entourage auprès de GALA : “Elle est toujours en traitement mais en aucun cas hospitalisée” nous a confié un proche.

Un démenti rassurant mais qui confirme toutefois que la chanteuse poursuit les traitements et semble donc loin d’être tirée d’affaire.

Françoise Hardy est une battante et continue à affronter la maladie avec une force peu commune. Ces dernières années, elle a pourtant frôlé la mort à plusieurs reprises.

En 2015, ses proches ont même cru la perdre après une chute qui avait contraint les médecins à la plonger dans le coma. Mais tel le phoenix, elle avait déjoué tous les pronostics.

A quelques jours de Noël, la chanteuse mène un nouveau combat. Entourée des siens, elle continue d’y croire.

Françoise Hardy dans un état de grande faiblesse et dépendante de Jacques Dutronc et leur fils Thomas

Discrète ces derniers mois, Françoise Hardy sort de son silence. Au micro de RTL, la chanteuse, atteinte d’un lymphome depuis 2004 et traitée pour une tumeur au pharynx fin 2018, raconte son combat au quotidien et le soutien de Jacques Dutronc et de Thomas, sans lesquels elle aurait baissé les bras…

Françoise Hardy est toujours debout. Mais la chanteuse n’a plus envie de le cacher : elle est depuis quelques mois en grande souffrance.

Malgré un cancer du système lymphatique diagnostiqué il y a 15 ans, et une hospitalisation de plusieurs mois en 2015, celle qui reste l’épouse de Jacques Dutronc était revenue en force et en musique.

Une véritable renaissance, qu’elle attribuait en grande partie à sa famille.

“J’ai commencé à redonner des signes de vie le jour où Thomas et Jacques étaient dans ma chambre d’hôpital”, confiait-elle au Parisien, durant la promotion de son dernier album Personne d’autre, l’année dernière.

“Vous ne pouvez pas vivre normalement”

Court répit. Une tumeur au pharynx l’a rattrapée. Dans un entretien diffusé par RTL ce mardi 25 juin, Françoise Hardy donne de ses nouvelles.

Françoise Hardy : Et, quand bien même la tumeur est éradiquée, elles ne sont pas très bonnes. “Les effets secondaires de la radiothérapie sont épouvantables et là, je passe vraiment par une période extraordinairement difficile.

Vous ne pouvez pas vous alimenter normalement, vous ne pouvez pas vivre normalement”, confie-t-elle avec la transparence qui l’a toujours caractérisée.

Puis d’ajouter : “Quand j’ai des tous petits appels de salive, là je reprends espoir.

Quand ça se dessèche encore plus, mon moral chute. On ne peut pas être chanteuse et être dans cet état-là.

C’est impossible, ce n’est pas compatible.” Sa vie de femme est également impactée : “Aller au restaurant avec ses amis, c’était quand même un des grands plaisirs de ma vie”, poursuit l’icône des yéyés.

Dans cette épreuve douloureuse, l’interprète de Tous les garçons et les filles s’appuie sur son époux Jacques Dutronc, avec lequel elle ne vit plus mais dont elle est restée très proche, et sur leur fils, Thomas, sa plus grande force.

“J’ai des amis qui m’aident et puis j’ai surtout un mari qui est très présent

et un fils aussi. S’ils ne sont pas présents physiquement, ils le sont autrement je peux vous le dire”.

Quant à un éventuel retour en musique, Françoise Hardy, handicapée par une surdité partielle, est catégorique :

“J’ai l’âge que j’ai, c’est-à-dire 75 ans, et je pense que j’ai déjà assez chanté comme ça”. Des mots qui risquent d’attrister ses fans de la première heure…