Sitôt commencée, sitôt commentée ! La nouvelle saison de Koh Lanta réserve des scoops. Cette semaine c’est François qui a ému les fans !

Koh Lanta, une émission culte

Impossible de manquer un épisode

Depuis sa diffusion sur TF1, c’est le carton plein ! En effet, ce jeu d’aventure est assez unique en France. Non seulement, il raconte les conditions de survie exceptionnelles des équipes. Mais en plus, le côté stratégique des candidats est largement mis en avant. Du reste, certains participants arrivent à tirer leur épingle du jeu plus que d’autres. Ils rentrent ainsi dans les annales de Koh Lanta. De plus, il y a des moments-clé. Il suffit de les évoquer pour que le sourire apparaisse sur le visage des fans. Les poteaux, le conseil, les lettres sont autant de souvenirs pour les téléspectateurs !

Cette année, il y a quatre équipes. Elles sont associées aux grands régions françaises : le Sud, le Nord, l’Ouest et l’Est. Chacun à leur manière, tous tentent de prendre leurs marques sur leur île mais aussi pendant les jeux. L’objectif étant de gagner la confiance pour pouvoir rester un maximum dans l’aventure. Malgré leur motivation hors-normes, pour une minorité, Koh Lanta peut s’arrêter brutalement. Une douleur qu’ils partagent souvent sur les réseaux sociaux avec les nombreux followers de l’émission.

François, un candidat au grand cœur

Quand on découvre le visage de ce père de famille, on ne peut qu’être charmé. Toujours de bonne humeur, il est le premier à vouloir à en découdre avec ses adversaires. Aussi, lorsqu’il ne peut pas participer au jeu de confort, on lit la détresse dans ses yeux. En coulisses, l’homme avoue avoir fait une promesse à son fils avant de partir. En aucun cas, il ne voudra rompre son serment. Malheureusement, le destin est parfois cruel et en a décide autrement.

Victime d’un claquage, François est forcé d’abandonner ses camarades orange. Plus qu’un déchirement, pour ce fan de Koh Lanta c’est une douleur que rien ne semble pouvoir apaiser. Selon ses propres mots, il s’agit de “la pire façon de partir.” La vie n’a pas toujours été tendre pour le basque. En effet, victime d’un dramatique accident de route, son fils de quatre ans a failli mourir. Aussi, il raconte avec émotion la lutte pour survivre.

Nous sommes tous admiratifs face au combat de son petit bonhomme devenu grand. Cette anecdote va totalement bouleverser les fans “La première fois que je l’ai retrouvé à l’hôpital de Bayonne, alors qu’il était aveugle, qu’il ne me voyait pas, les premiers mots qu’il m’a dits, c’est “Papa, je t’aime”. Il ne m’avait pas parlé depuis son coma, il ne m’avait pas parlé pendant toute son hospitalisation à Bordeaux.” On comprend alors d’où François a tiré ses forces. Une belle leçon de vie à retrouver en intégralité sur le compte de Denis Brogniart !