Depuis quelques années, Willy Rovelli terrorise les candidats de Fort Boyard en leur faisant manger et boire des mixtures un peu spéciales. Mais certains ne veulent pas y passer et ont trouvé une tactique pour éviter l’épreuve du chef. Explications.

La tactique des candidats pour éviter de passer chez Willy Rovelli

Certains candidats, qui ne souhaitent pas passer un mauvais moment, tentent de contourner la chose et ont trouvé une tactique pour éviter les cocktails ou autres repas dégoûtants :“On n’est pas bêtes, on arrive à voir si c’est du pipeau. Certains pipeautent pour éviter de passer dans mon restaurant… Depuis quelques années, bizarrement, il y a beaucoup de gens intolérants à un tas de trucs” a notamment dit Willy Rovelli à nos confrères de Télé Loisirs. Malheureusement pour les candidats de Fort Boyard, le chef se charge de trouver des recettes adaptées aux intolérances des compétiteurs,tout aussi mauvais à manger.

Mais attention, il précise tout de même qu’il goûte tout ce qu’il fait : “Comme tous les grands cuistots, de renom, je suis obligé de tout goûter pour s’assurer que c’est bien dégueulasse ! Je goûte en petites quantités, je laisse le plus gros pour mes invités, je suis généreux“. Willy Rovelli précise tout de même que certaines personnes peuvent être exemptées : “Bien sûr, certains, c’est vraiment vrai. Alors dans ce cas, ils sont exemptés. Si certains pour des raisons philosophiques, personnelles, médicales, religieuses ne peuvent pas manger certaines choses, évidemment, ils passent outre“. Voilà qui est dit.

Les aliments sont-ils toxiques ?

C’est peut-être une question que vous vous posez, et bien Willy Rovelli nous dévoile les coulisses : “Aucun mélange n’est toxique ! Ce ne sont que des aliments comestibles. Ce ne sont que des choses qui se mangent dans des pays ailleurs mais qui ne se mangent pas chez nous ! Le but n’est pas de rendre les gens malades” déclare-t-il tout d’abord avant de préciser que tout ce que les candidats peuvent faire, c’est de vomir : “Au mieux ils ont un petit haut le cœur ou un petit vomito… ça ne va pas plus loin que ça !“.

Willy Rovelli précise ensuite que l’ensemble des plats sont préparés et goûtés par la production avant d’être mis au devant des candidats : “Au préalable, tout est testé par la production. Deux à trois mois avant les tournages, on fait des tests, on goûte les préparations. On achète des choses qui se mangent ailleurs. On s’assure bien que ce n’est pas dangereux. On ne commande pas n’importe où non plus“. Pas de panique donc pour les candidats, c’est juste une sale moment à vivre pendant quelques minutes.