Évelyne Leclercq, l’ex-speakerine de la chaîne de télévision TF1, l’ex-présentatrice de Tournez manège et la sociétaire des Grosses têtes durant de nombreuses années, donnait de ses nouvelles concernant le virus covid-19, qui la touchait de près.

La pandémie mondiale du coronavirus qui sévit toujours malheureusement dans le monde, touche de plein fouet l’ancienne présentatrice emblématique des midis de TF1. Elle adressait un message poignant et rassurant à ses fans lors d’une de ses vidéos sur son réseau social Facebook. Séparée de sa famille lors du confinement, Évelyne est touchée non pas directement par le virus, car elle n’est pas malade, mais sont ceux qui parmi ses amis et ses proches ont été malheureusement contaminés.

Lors de cette sortie médiatique, l’ancienne présentatrice de TF1 a profité de l’occasion pour revenir sur les événements marquants de sa vie. Lors de cette période de confinement, Évelyne Leclercq s’était effectivement retrouvée seule puisqu’elle se trouvait dans son appartement à Paris et que tout le reste de sa famille se trouvait, elle, dans le sud de la France dont elle est originaire. Une période durant laquelle, elle avait assuré qu’elle ne se laissait pas abattre malgré les circonstances difficiles.

Dans une vidéo publiée sur le compte Facebook de la chaîne de radio France Bleu Azur, Évelyne Leclercq avait souhaité témoigner son soutien au personnel soignant » J’embrasse du fond du cœur les aidants « . Elle rappelait l’importance de se soutenir les uns les autres, de se protéger en ses temps difficiles et de soutenir tous ceux qui donnent leur temps et leur énergie au péril de leur vie pour aider les autres, comme les aides-soignants, les infirmières, les médecins, les chercheurs et tous ceux qui œuvrent pour se sortir de cette effroyable situation.

Un état d’urgence selon Évelyne Leclercq qui était inconnu encore quelques semaines auparavant, et qui nécessitait la plus grande prudence et le respect de tous les gestes adéquats. Elle revenait également sur le fait que beaucoup de ses proches avaient été touchés par la maladie et qu’il fallait continuer à se battre sans perdre espoir. » Restons confinés et quand nous sortons, soyons très prudents. Masques, gants, gel…

Désinfecter nos produits, les boutons d’ascenseur, c’est banal, mais c’est très important » ajoutait-elle. Des mesures de prudence qui quelques semaines après le déconfinement, semblent toujours être censées, car même si les choses se sont peu à peu améliorées, le danger existe toujours et la recrudescence de cas positifs appelle toujours à la plus grande vigilance.

Évelyne Leclerc confiait également à Ici Paris ses souvenirs heureux de sa vie lorsqu’elle présentait pendant presque 10 ans Tournez manège en compagnie de Fabienne Égal, Simone Garnier et Charly Oleg. Jusqu’à son éviction brutale en 1993, l’ex-speakerine assurait la présentation du jeu le plus célèbre de TF1 à l’époque qui se faisait rencontrer des célibataires sur le plateau avant de partir en voyage ensemble.

Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, l’émission s’est arrêtée du jour au lendemain. Si Évelyne Leclercq avait bien conscience que rien n’est éternel, elle garde néanmoins un souvenir amer de la tournure des événements » Ça m’a fait mal de quitter cette équipe, cette famille, ce rire perpétuel, mais j’ai toujours su que ça finirait un jour (…) Les personnes qui croient qu’elles vont passer à la télé jusqu’au bout n’ont pas la tête à ça ! Pour moi, ce n’est pas une coïncidence « , avant de rajouter que les circonstances de son départ l’ont profondément rendue triste » Ce qui est décevant, c’est toujours la manière dont ça se déroule.

C’était la même chose pour Patrick Poivre d’Arvor, Chazal, Lépreux, … Il n’y a pas d’élégance du côté des patrons » ajoutait-elle visiblement toujours si marquée après autant d’années.

Mais même si la présentatrice n’a jamais retrouvé les plateaux des grandes chaînes avec la même exposition médiatique, l’attachement que le public a pour elle, lui a permis néanmoins de travailler pendant presque 30 ans. De la présentation de spectacles au théâtre qui est devenu pour elle une véritable passion, Évelyne Leclercq n’a jamais cessé de travailler. Les téléspectateurs ont même pu la retrouver à de nombreuses reprises durant toutes ces années comme invitée sur les plateaux de télévision de Cyril Hanouna, Patrick Sébastien ou encore Arthur…

Elle a également joué dans une pièce pour France 2, L‘hôtel du libre-échange de Feydeau avec 29 autres vedettes du petit écran. Une vie professionnelle donc bien remplie pour celle qui avait commencé sa carrière comme speakerine à la fin des années 60. Alors hôtesse dans un salon professionnel dédié à la chaussure sur la côte d’Azur, elle avait été remarquée par le directeur de l’ORTF-Nice qui l’avait engagée, totalement sous le charme de sa beauté et de son aisance.

Repérée quelques années plus tard par TF1, elle participera au lancement de la chaîne dans les années 70, une chaîne sur laquelle elle sera présente quotidiennement pendant près de 20 ans avant d’être définitivement écartée de l’antenne.

Âgée aujourd’hui de 69 ans, les plus anciens des téléspectateurs se souviennent de la présentatrice dont le charme ravissant, égayait les midis de TF1 durant les années 80. Malgré le temps qui a passé, Évelyne Leclercq semble n’avoir rien perdu de son énergie et de sa légendaire bonne humeur qui fait d’elle une véritable star pendant plusieurs décennies.

Elle a d’ailleurs décidé de continuer à travailler et espère très bientôt pouvoir remonter sur les planches, une passion qui la rend si heureuse comme elle le confiait, elle-même. Une carrière bien remplie pour la pétillante animatrice dont l’humour a toujours été un véritable rayon de soleil pour les téléspectateurs, fans de la belle jeune blonde de l’époque.

Lors de cette dernière interview, elle revenait aussi sur ses relations amoureuses et assumait ses tendances cougars. » J’ai été cougar, je l’assume. Mon compagnon étranger et moi avons arrêté notre relation, c’est la vie. On reste proches, comme souvent avec mes anciens copains « , avant de rajouter » J’ai eu de belles histoires avec des gens qui avaient l’âge de ma fille. Ce n’est pas bien, mais c’est comme ça ! Je ne me vois pas du tout avec un monsieur de mon âge. À moins qu’il soit bronzé, sportif, les cheveux longs et marin, … « .