Evelyne Leclercq en a vu des choses ! D’ailleurs, il faudrait au moins une autre vie pour tout nous raconter. Sans plus attendre, nous fait le point sur sa carrière hors-normes.

Evelyne Leclercq a eu plusieurs vies : speakerine, présentatrice, comédienne. Pourtant, à chaque fois, elle offre le meilleur à ses fans !

Evelyne Leclercq, toujours un projet d’avance

Rien n’arrive par hasard !

Evelyne Leclercq est née en 1951 dans l’Oise. À l’origine, la jeune femme a des envies d’ailleurs. Alors, pour voyager sans avoir à payer son billet, elle souhaite devenir hôtesse de l’air. Or, son père refuse que sa femme passe sa vie dans les avions. Aussi, elle intègre une prestigieuse école de secrétariat pour devenir hôtesse…d’accueil. Dès lors, sa vie va prendre une tournure qu’elle n’aurait pas imaginé un seul instant.

Comme c’est souvent le cas dans des congrès, Evelyne Leclercq est en coulisses. En tant qu’assistante, elle gère les petits problèmes logistiques et accueille les participants. Du reste, elle ne sait pas encore qu’elle sera filmée et repéré par une équipe de télévision. Juste après l’avoir vu en fond, Monsieur Donot veut la rencontrer d’urgence. Gérant de l’ORTF-Nice, il souhaite qu’elle fasse un essai en tant que speakerine. Évidemment, il est concluant. Elle est si performante que quelque temps plus tard, c’est TF1 qui veut l’intégrer. Maintenant, ce sont tous les Français qui la découvrent, et ce le lancement de la chaine en janvier 1975.

Evelyne Leclercq sait faire autre chose que d’annoncer le programme du jour. Pendant dix ans, elle est sociétaire de Les Grosses Têtes. Que ce soit sur RTL ou en à une heure de grande écoute sur TF1, elle s’y amuse bien. D’ailleurs, on lui propose de co-animer le jeu Intervilles. Aux côtés de Guy Lux et d’anciennes collègues speakerines, elle semble kiffer l’exercice. Elle ne se doute pas que le destin va lui réserver la plus belle des surprises.

Une émission et des pièces mythiques

Pendant une décennie, elle est aux manettes de Tournez manège !. Impossible d’oublier le concept de cette émission qui était révolutionnaire à l’époque. Après avoir sélectionné des hommes et des femmes, les animatrices essaient de former des couples. Bien entendu, nous sait qu’il y a eu des petits couacs, mais la fine équipe fait des merveilles. Des années après, Evelyne Leclerc dira plus tard que “cette équipe, cette famille, cette rigolade perpétuelle” lui manque. Dès lors, elle ne sait toujours pas pourquoi l’aventure s’est arrêtée si brutalement “on nous a mis dehors alors que, pendant presque dix ans, on faisait des audiences pas possibles. Etre jetés à la poubelle du jour au lendemain, c’est ça qui est désagréable”

Heureusement, Evelyne Leclercq a toujours su rebondir et s’entourer. Cette fois, c’est sur les planches que le public va découvrir une autre facette de sa personnalité. Du reste, grâce à des tournées dans toute la France, elle croise le chemin de ses fans. Certes, il y a toujours une pointe de nostalgie quand elle évoque la grande époque de Tournez Manège. Mais elle n’a pas d’amertumes et reste toujours positive, quoiqu’il arrive.

À partir de 2020, un projet va retenir toute son intention. En effet, on propose à Evelyne Leclercq de jouer Les 3 Glorieuses avec ses copines Sophie Darel et Danièle Gilbert. Du reste, il y a comme un air de déjà-vu dans le scénario. nous trouve qu’il a été écrit pour elle(s). Hélas, alors que les places se vendaient à guichet fermés, le coronavirus s’invite dans la partie. Reporté à des jours meilleurs, elle gare de le sourire et déclare “nous faisons tout pour garder le moral, l’énergie, la volonté de s’en sortir”.

Un engagement sans failles

Mais impossible de parler d’Evelyne Leclercq sans parler de ses combats pour des associations. Depuis 15 ans, elle s’associe au Lever de soleil des pit’chounes. Encore trop peu connue, elle a pourtant un double objectif. Tout d’abord de soutenir les jeunes patients touchés par des pathologies rares ou orphelines. Puis, d’organiser des levées de fonds pour des opérations en dehors de l’Hexagone.

Quant à la Covid-19, Evelyne Leclercq n’a heureusement pas contracté la maladie. Pourtant, elle a vu partir des amis ou des proches de cette affreuse maladie. Dès lors, elle laisse un magnifique message à l’adresse du personnel soignants “j’embrasse tous ceux qui nous aident et qui risquent leur vie pour nous (…) bon courage !” Puis, elle fait une piqure de rappel concernant les gestes barrières. Même si cela doit encore reporter sa tournée, elle estime qu’il faut suivre les directives sanitaires “restons confinés et quand nous sortons, faisons très attention. Masques, gants, gel… Désinfecter nos produits, les boutons d’ascenseur, c’est banal. Nous n’y pensions pas il y a encore un mois. Mais aujourd’hui ça fait partie de notre quotidien”