Dans C à vous, Pierre Lescure a fait une gigantesque bourde. Encore une question qu’il n’aurait pas dû poser !

Lundi 22 mars, Anne-Elisabeth Lemoine recevait Ludivine Sagnier dans son émission C à vous sur France 5. La comédienne venait parler de la série Lupin qui fait un carton sur Netflix. Mais Pierre Lescure a fait une terrible bourde au sujet de sa carrière aux Etats-Unis. Au point que la comédienne n’a pas quoi su lui répondre. Elle est restée bouche-bée ! On vous explique tout !

Ludivine Sagnier a commencé très jeune dans le métier, dès l’âge de 9 ans. Elle décroche même un petit rôle dans Cyrano de Bergerac réalisé par Jean-Paul Rappeneau. « Me retrouver sur le plateau de Cyrano de Bergerac avec Gérard Depardieu était vraiment magique », avait-elle ainsi déclaré à l’époque.

Aujourd’hui, elle se sent mieux dans la peau d’une comédienne expérimentée. « Parce que l’expérience affûte la sensibilité. Je me souviens d’une discussion avec Gena Rowlands : je devais avoir 25 ans et je lui ai demandé naïvement si elle créait ses personnages de toutes pièces ou si elle se servait de sa propre expérience pour jouer. », a-t-elle en effet révélée à nos confrères de Marie-Claire.

« A 20 ans, on n’est pas assez armée »

Et de poursuivre : « Elle m’a répondu : « Ma chérie, ne t’inquiète pas pour ces histoires de composition : la vie se chargera de te donner les expériences nécessaires. Et après tu n’auras plus qu’à appuyer sur un bouton pour obtenir toute la gamme des émotions à ta disposition. Parce que, malheureusement, voilà, la vie se chargera de te donner ces émotions-là ! » Je me rends compte à quel point elle a raison : A 20 ans, on n’est pas assez armée pour fabriquer des choses. », a-t-elle en effet poursuivi.

« Je m’investis beaucoup dans la vie de famille »

Et puis, Ludivine Sagnier est aujourd’hui maman de deux enfants. Elle élève sa fille Bonnie, née en 2005, qu’elle a eu avec l’acteur Nicolas Duchauvelle. Et sa fille Ly Lan, née en 2014, avec son compagnon actuel, le réalisateur Kim Chapiron. «Je m’investis beaucoup dans la vie de famille, pour mes filles, mais aussi parce que ça me nourrit en réflexions sur la vie. Mon envie de raconter des choses est liée à l’idée de transmission qui m’habite depuis que je suis mère. A côté de ça, je traficote. En ce moment, je prépare la troisième édition de « Fleury fait son ­cinéma », mon festival en prison. », explique-t-elle par ailleurs dans les colonnes de Marie-Claire.

“Je préfère faire des choses dans mon coin.”

Ce qu’on sait moins en effet de cette artiste, c’est qu’elle est très engagée. Mais elle ne le crie pas sur tous les toits. « Parce que je refuse de croire que tout engagement doit être mis en valeur. L’efficacité ne se trouve pas là. Je préfère faire des choses dans mon coin. Cela va faire neuf ans que je fais partie de l’Association de recherche des animations culturelles, qui organise beaucoup d’actions au sein de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis. Du coup, j’ai été très contente lorsqu’ils m’ont proposé de monter un festival. J’ai fait venir l’an dernier des techniciens pour parler de leurs expériences. »

Et d’ajouter : « Le cinéma est un milieu qui n’exige pas un casier judiciaire vierge et où il y a foule de possibilités derrière la caméra. Je préfère l’engagement social à l’engagement politique, auquel je me suis longtemps consacrée. », tient-elle ensuite à expliquer. (…) Cela fait partie de mon éducation familiale d’aller sur le terrain. Le cas par cas me semble plus efficace que l’esbroufe du spectaculaire. Moi je préfère faire ma petite fourmi dans mon coin. »

« Une série de tous les records »

Depuis janvier 2021, Lupin cartonne sur Netflix. Aux côtés de Omar Sy, Ludivine Sagnier s’exporte donc à l’international avec plus de 70 millions de visionnages en un mois ! « Une série de tous les records », comme l’a présenté l’émission de France 5. Pierre Lescure, président du Festival de Cannes et chroniqueur de l’émission lui lance alors : “Et maintenant, la carrière internationale va se poursuivre, forcément ?“.

“C’est une vraie question ?”

Mais ce dernier est très mal renseigné ! Car Ludivine Sagnier n’a pas d’expérience à l’étranger. Ni aucune perspective. Sur le plateau, la comédienne s’est sentie très mal.”Pour Omar Sy, c’est certain“, a-t-elle lâchée pour ne pas botter en touche. “C’est une vraie question ?”, ose-t-elle-même lui demander ! Pierre Lescure se rend compte alors de sa gigantesque bourde. Il tente de se rattraper tant bien que mal. “De toute manière il va y avoir des suites parce que c’est trop beau”, lâche-il alors. Au sein de la rédaction nous, on se dit qu’il aurait pu préparer un petit peu son interview quand même !