En ce vendredi 14 août, Emmanuelle Béart fête ses 57 ans. Elle a publié un cliché d’elle sur Instagram sans maquillage ni filtre pour célébrer son anniversaire.

Emmanuelle Béart ne semble pas marquée par les signes du temps. L’interprète de Manon des sources fêtait ses 57 ans ce vendredi 14 août, un âge qu’on ne lui donne absolument pas et encore moins en regardant ses photos sur les réseaux sociaux et notamment son dernier post au naturel. L’ex-femme de Daniel Auteuil avant attendu la fin du confinement en main dernier pour aller chez le coiffeur et en faire profiter tous ses followers.

Elle avait fait craquer les internautes quelques semaines plus tôt avec une photo d’elle enfant. Mais le selfie sans artifices est la spécialité de l’actrice.

Selon elle il n’y a pas âge pour s’assumer et la cinquantaine est un très bel âge.

La belle et élégante quinquagénaire est actuellement en vacances à Toulon et elle publie très souvent des photos de ses virées au bord de la mer ou dans des petits villages en mettant en avant le sable fin ou les vieilles pierres d’une église ou d’un château …

Ce lundi 14 août elle a publié une photo où elle est installée sur le plage et les internautes n’ont pas manqué de commenter positivement cette image !

LEs commentaires élogieux étaient légion et se sont fait concurrence : Entre deux “Joyeux anniversaire » on peut aussi lire “Emmanuelle comme un soleil“, “Magnifique un jour, magnifique toujours“, “La beauté dorée“…

Le selfie sans maquillage, c’est ce qu’Emmanuelle Béart apprécie le plus. En maillot de bain et chapeau de paille, la mère de trois enfants apprécie toujours autant sa peau dorée par le soleil.

Concernant son physique , elle confiait en 2012, dans les colonnes du Monde : “J’ai fait refaire ma bouche à l’âge de 27 ans. Ce n’est une énigme pour personne, c’est loupé ».Elle avait ensuite donné son avis sur le monde de la chirurgie esthétique, suite à cet échec à ses yeux « Evidemment, si ma bouche m’avait plu, je n’aurais jamais eu envie de la refaire. Mais, franchement, je ne suis pas près d’y retourner, parce que j’ai eu un tel choc, avec tout ça, et sous le regard des autres. Ça a été effroyable. »

Elle assume donc tout à fait cet acte « loupé » selon elle. Sur RTL, Emmanuelle Béart avait également assumé ses nombreuses interventions : « Je pense que j’en suis à mon troisième lifting, quatrième Botox. » avait-elle confié…

Côté professionnel, c’est à Vincent Dedienne que la belle donnera bientôt la réplique, dans L’étreinte, drame de Ludovic Bergery dans lequel elle incarne une veuve d’une cinquantaine d’années qui essaie de refaire sa vie. Elle s’installe alors chez sa sœur, s’inscrit à l’université et reprend ses études. Cette femme va alors faire de nombreuses rencontres et partir en quête d’amour mais s’y perdre aussi, ce film sera en salles le 3 février 2021.

Récemment Emmanuelle Béart, était à l’affiche début 2020 de Merveilles à Montfermeil, comédie de et avec Jeanne Balibar.