Les dîners clandestins font grand bruit depuis plusieurs jours. Dans TPMP, un serveur témoigne et incrimine un membre du gouvernement aux “cheveux gris”.

L’affaire des dîners clandestins ne cesse de faire la Une des actualités. Et pour cause, les personnes qui sont en charge de ce genre de soirées s’exposent à des lourdes charges pénales. C’est un documentaire de M6 qui met le feu aux poudres et depuis, Pierre-Jean Chalençon, célèbre collectionneur des reliques de Napoléon, est pointé du doigt. Il tente de se justifier tant bien que mal. Son côté fantasque et blagueur en défense ne tiendra peut-être pas longtemps. Alors, il a fait appel à son avocat pour élucider cette affaire.

En attendant, la presse enquête tout autant que les forces de l’ordre. Car il se pourrait qu’un membre du gouvernement ait été mêlé de très près à un cette affaire des dîners clandestins. Dans TPMP, un serveur en activité illégale témoigne à visage masqué évoque la présence d’un homme politique bien connu, aux “cheveux gris”. Franck Riester est pointé du doigt à son tour il réagit sur Twitter.

Franck Riester: Les dîners clandestins incriminent de nombreuses personnalités, dont des figures politiques
C’est le scandale qui éclabousse les puissants. Cette affaire de dîners clandestins ne passe pas du tout auprès de l’opinion publique. Néanmoins, un français sur deux estime que les restaurateurs illégaux ont raison de défier la loi. Le débat est multiple. Faut-il tolérer que des restaurateurs qui risquent de mettre la clé sous la porte fassent œuvre de désobéissance civile ? Et d’un autre côté, est-il acceptable que des soirées illégales se perpétuent sans risque pénal pour des “riches” et des “puissants” ? L’affaire des dîners clandestins est mise en lumière sur la plateau de TPMP. les équipes recherchent des sources et recueillent des témoignages pour y voir plus clair.

Les faits sont graves et exposent tous les participants à des peines pénales lourdes. L’enquête suit son cours et Pierre-Jean Chalençon se défend comme il le peut. Pendant ce temps, sur le plateau de TPMP, le chroniqueur Guillaume Genton estime que les dîners clandestins sont des secrets de polichinelle. Selon lui, et d’autres chroniqueurs de Cyril Hanouna, les soirées illégales ont lieu dans tout Paris. Elles seraient même tendance. Il est alors déplorable que Pierre-Jean Chalençon soit le seul à voir son image se ternir.

Une confiance brisée ?

Le collectionneur tente maladroitement de se défendre des accusations qui pèsent contre lui. Selon lui, il ne s’agissait pas de dîners clandestins mais de reconstitutions préparatoires à des événements futurs. Une position difficilement tenable. Même si Cyril Hanouna apprécie beaucoup le collectionneur et le remercie de ses témoignages, il ne parvient pas à entendre sa vérité autrement que comme un rétropédalage.

Enfin, c’est l’avocat de l’ancien acheteur d’affaire Conclue qui prend le relais. Il affirme que son client ne nie pas les faits et compte le défendre en faisant appel aux textes de loi. Précisant notamment que ce qui n’est pas interdit est autorisé. Or, cet argument risque de ne pas tenir la route bien longtemps. En effet, nous avons tous des exemples de choses dont nous savons qu’elles ne sont pas interdites sans pour autant qu’elles soient autorisées.

Des révélations retentissantes

Sur le plateau de TPMP, un homme vient témoigner à visage masqué. Il explique que les dîners clandestins sont bel et bien une réalité. Il en était l’un des serveurs. Dans les dîners clandestins de Pierre-Jean Chalençon, il aurait même reconnu plusieurs personnalités publiques. Un animateur, un chroniqueur mais également un homme politique.

Les détails offerts par ce serveur dans TPMP permettent aux internautes de prendre Franck Riester pour cible. Il est si sollicité par les réseaux sociaux qu’il estime nécessaire de briser le silence.

L’enquête se poursuit et la vérité sera bientôt faite sur cette sombre affaire de dîners clandestins.