En 1992, Lady Diana est venue en France afin d’effectuer une rencontre avec Jacques Chirac alors qu’il était Maire de Paris. Elle avait avec elle un accessoire pour le moins coquin, dont elle n’a pas parlé à l’édile de la capitale.

Cela fait plus de 20 ans que Lady Diana est décédée. Les années passent vite ! Pourtant des histoires et anecdotes concernant la vie privée de la princesse continuent d’émerger de temps en temps. Il faut dire que la princesse continue de passionner. Les personnes qui ont côtoyé Lady Diana ont tous beaucoup d’anecdotes à raconter. Les livres se sont multipliés ces dernières années.

Le dernier en date est celui de son ex-garde du corps, un dénommé Ken Wharfe, qui vient de publier un livre s’appelle Diana : un secret bien gardé. Dans cet ouvrage, il indique par exemple que Lady Diana avait toujours avec elle un accessoire assez étonnant lors de ses voyages à l’étranger : un objet qui permet de se faire du bien en solitaire. Oui, oui, c’est bien ça. Vous avez bien compris.

Un objet devenu fétiche

Cet objet est même devenu un fétiche pour Lady Diana. Au départ, c’était une blague. Ken Wharfe indique dans son ouvrage que la princesse “aimait les farces et les blagues”, comme le signale le journal le Daily Mail. A l’automne 1992, alors que Diana faisait un déplacement officiel dans l’hexagone pour rencontrer Jacques Chirac et Paul McCartney, Ken Wharfe a dit à Lady Sarah McCorquodale, sœur de Lady Diana, de mettre cet accessoire dans son sac à main. Lorsqu’elle l’a vu, la princesse Lady Diana a beaucoup aimé cette farce et a pris la décision de faire de cet accessoire coquin un objet fétiche. Et oui, c’est très étonnant.

La princesse Lady Diana convoitée par Luciano Pavarotti

Diana aimait beaucoup cet objet, qu’elle avait surnommé “le gadget”, qu’une fois, durant un voyage officiel au Népal, elle a demandé à la recevoir par valise diplomatique après avoir vu qu’elle l’avait oublié en Angleterre. Bref, elle a sorti les gros moyens. Ken Wharfe balance beaucoup d’autres informations sur la princesse. Il raconte cette soirée durant laquelle le célèbre ténor Luciano Pavarotti a tenté de séduire Lady Diana, et l’a même invité dans sa loge après un spectacle qui s’est tenu dans la ville de Vérone, en Italie. La vie de Lady Diana a toujours été très romanesque. Même plusieurs années après, de nombreuses personnes continuent de s’intéresser à la vie de Lady Diana qui fut une référence en matière d’élégance et de beauté. La jeune femme était aussi traquée par la presse people. Les photographes la suivaient en permanence. Une situation dont elle a beaucoup souffert et qui fut fatale pour elle. Il faut rappeler que c’est à Paris qu’elle est décédée après avoir percuté un pilonne dans un tunnel car elle était suivie par les paparazzis. La fin de sa vie fut vraiment tragique.