Pauvre Diana ! Même trois décennies après son tragique accident, on continue à parler d’elle en des termes peu flatteurs. Aujourd’hui, le biographie brise le silence sur les sentiments ambivalents de la princesse Margaret ! nous vous dit tout !

Personne n’a oublié Diana. Pourtant, de son vivant ou à sa mort, la princesse Margaret ne l’appréciait pas et ne s’en cachait pas !

Diana, cette princesse pas comme les autres

31 Août 1997. En France comme Angleterre, cette date est gravée. Pourquoi ? Parce que c’est le jour où Diana a eu son accident de voiture. À partir de cette date, tout va voler en éclat. D’abord, dans la vie de ses deux jeunes enfants qui vont devoir grandir/mûrir plus vite que prévu. Puis, pour la monarchie, c’est vraiment un coup du sort auquel personne ne s’attendait. Quoiqu’il en soit, la première femme du prince Charles a laissé une empreinte indélébile dans (presque) tous les cœurs. Or, nous apprend récemment que ce n’était pas le cas pour la princesse Margaret. Comment est-ce possible ? Pourquoi tant de haine ? On vous dit tout !

L’entretien de la discorde

De là où elle est, Diana observe attentivement ce qui se passe en Angleterre. Certes, ses deux garçons se sont mariés et ont eu des enfants. Malheureusement, un conflit incroyable les oppose. Et même si des milliers de kilomètres les séparent physiquement, il n’y a pas une semaine sans que surgisse un rebondissement. Dans son dernier ouvrage, Andrew Morton a choisi d’aborder la reine Elisabeth et sa sœur Margaret. C’est simple, tout semble les opposer. En effet, si la première a compris rapidement que l’avenir de la couronne reposait sur ses épaules, la seconde a mené une vie dissolue. D’ailleurs, tout le monde ignorait à quel point elle avait joué au chaud et au froid avec la mère de William et Harry. Que s’est-il passé pour que les deux femmes passent des confidences à l’indifférence ? nous  fait le point !

Lorsque Diana s’est mariée avec le prince Charles, elle ne savait pas du tout ce qui se passait dans les coulisses du royaume des Windsor. Certes, on peut mettre ça sur le compte de la jeunesse. Mais ce n’est pas le seul élément à prendre en considération. En effet, l’attitude de son époux est tout sauf normale. Elle va rapidement comprendre qu’elle n’est pas seule dans le cœur de son mari. Que l’ombre de Camilla Parker Bowles rode et va s’immiscer dans son mariage. On lui ordonne de faire avec, même les jours sans. Au début, elle fait bonne figure. Puis, quelques années avant sa mort, elle va tout faire voler en éclat.

En révélant ce genre de secrets *nt*mes à ce journaliste, elle va s’attirer les foudres de la princesse Margaret. Cette dernière prendra alors sa plume la plus acerbe pour dézinguer la jeune femme. Ceux qui ont lu cette missive l’ont jugé “blessante et épouvantable”. Loin de s’arrêter en si bon chemin, elle a également ordonné au reste de la famille de ne plus prendre de ses nouvelles ni de la voir. Diana est persona no grata !

Une rancune tenace !

Lorsque Buckingham Palace apprend la disparition de Diana, c’est la consternation. Quel drame ! Comment l’annoncer aux garçons sans faire d’esclandre ? À la suite de son divorce, elle a été déchue de son titre de princesse de Galles. Donc, comment faire pour lui rendre hommage tout en respectant le protocole ? Un vrai casse-tête pour tout le monde sauf…pour la princesse Margaret. En effet, si cela ne tenait qu’à elle, il n’était pas question de mettre le drapeau en berne. Quant au cercueil pas question qu’il repose ailleurs que dans la chapelle royale. Il y en a plein d’autres au Royaume-Uni !

Et ce n’est malheureusement pas le seul détail qui va exaspérer la princesse Margaret. Lorsque les Anglais apprennent la nouvelle, ils sont effondrés. Donc, en guise de recueillement et de soutien aux (petits) princes, ils mettent des fleurs tout autour du palais. Et plus le temps passe, plus elles s’accumulent. Là encore, la sœur de la reine a son mot à dire. Vite, que quelqu’un les débarrasse de tous ces bouquets qui commencent à faner. Elle trouvera même une expression horrible pour désigner l’odeur qui s’en dégage. Selon elle, il s’agit d’u “fascisme floral”, raconte le biographe.

Enfin, nous vous a gardé cette (horrible) anecdote pour la fin. À l’instar des funérailles du président Kennedy, tout le monde se souvient du cortège de Diana. Or, la princesse Margaret a un autre sujet en tête. Ce dernier est plus important selon elle. En effet, elle trouve le moment opportun pour parler de la rénovation des toilettes du palais de Kensington. Jusqu’à son dernier souffle cinq ans plus tard, elle ne lui pardonnera jamais la divulgation d’informations confidentielles et encore moins d’avoir divorcé. Quelle tristesse !