Dans une récente interview, Denis Brogniart a faire des révélations sur la maladie de son fils.

Ce dimanche 21 mars, Denis Brogniart était invité sur le plateau de l’émission Clique. Pendant l’émission, le présentateur de Koh-Lanta a notamment révélé que son fils aîné a été testé positif au Covid-19. Il en a également profité pour lancer un message à l’attention du gouvernement. La rédaction nous va vous dire ce qu’il a dit exactement.

Denis Brogniart annonce que son fils est malade

Depuis le 12 mars dernier, Denis Brogniart est aux commandes de la nouvelle saison de Koh Lanta sur TF1. Pour faire la promotion de son émission, le présentateur fait le tour des émissions de télévision. Il y a quelques jours maintenant, il était présent sur le plateau de l’émission Clique le 21 mars 2021 sur Canal+. Durant son passage devant Moulound Achour, l’animateur de la première chaîne française a évoqué la crise sanitaire. Celui qui présente Auto-moto a notamment révélé que Dimitri, son fils aînée âgé de 20 ans, avait été testé positif au coronavirus : “Mon fils a attrapé le Covid. Il l’a attrapé parce que c’était impossible qu’il ne l’attrape pas. Il est en école de commerce en province, il a un petit appartement, il a vingt ans”.

Même si Denis Brogniart a mis en garde son fils du danger, il savait qu’il allait être compliqué de ne pas l’attraper puisque son fils a besoin de bouger et de sortir : “Mon fils, bien-sûr je lui dis ‘fais gaffe’, mais je peux pas éviter qu’un soir il soit dans l’appart de l’un, l’autre soir dans son appartement. Parce qu’il faut qu’ils vivent ces jeunes, autrement ils vont devenir dingues à un moment ou un autre. Et encore je parle de jeunes, mes enfants ils ont de la chance parce qu’ils ont de l’espace, ils ont un cadre familial, mais vous imaginez ceux qui n’ont pas ça ?” explique-t-il notamment. Et il a raison, les jeunes sont un peu sacrifiés pendant cette pandémie, il faut le dire.

Alors que ça fait un an que les français doivent faire face à la Covid-19, les Français ressentent tous un ras-le-bol général. Depuis l’annonce d’un troisième confinement pour certaines régions, c’est encore pire. D’ailleurs, de nombreuses personnes n’hésitent plus à pousser des coups de gueule envers le gouvernement sur les réseaux sociaux ou dans les médias. De son côté, Denis Brogniart explique la situation de ses quatre enfants, Blanche, 14 ans, Lili et Violette, 16 ans, et Dimitri, 20 ans. Si le dernier a attrapé le virus, les filles de l’animateur de Koh-Lanta one éprouvé une grande tristesse en apprenant les mesures strictes du gouvernement.

D’après les dires de Denis Brogniart, ses filles devaient sortir le week-end dernier et facilement elles ont du annuler : “Mes filles avaient prévu une soirée ce week-end, en petit comité, et t’es obligé d’enlever ça“, a-t-il déclaré. Il a également déclaré que le côté, école, maison, école, maison pouvait être pesant pour les jeunes. L’animateur de TF1 a conclu son propos en priant les experts et le gouvernement de se mettre d’accord une bonne fois pour toutes : “À un moment ou à un autre, trouvons la solution et essayons de la mettre en place… que ça dure le temps que ça doit durer“.

Denis Brogniart hypocondriaque ?

Il y a quelques jours, Denis Brogniart était sur le plateau de C à vous, l’occasion pour lui de répondre à une question précise d’Anne-Elisabeth Lemoine. La jeune femme lui a demandé : “Vous êtes vraiment hypocondriaque, angoissé Denis ?“. Le présentateur de Koh-Lanta a alors répondu avec sincérité : “Oui je suis hypocondriaque bien sûr, j’ai peur de la maladie pour mes proches, pour moi-même” explique-t-il notamment. L’animateur de TF1 explique que c’est la mort de son père qui a pu déclencher ses peurs :”Vous savez, j’ai perdu mon papa jeune, et c’est quelque chose qui m’a marqué” explique-t-il notamment.

C’est pour cette raison que Denis Brogniart est aussi attaché à des causes comme la lutte contre le cancer, la maladie qui a emporté son père en 1992 : “C’est aussi peut-être pour cela que je suis attaché à défendre les causes et notamment la recherche contre le cancer, parce que je crois qu’on est peut-être tout proche de très belles découvertes”. D’ailleurs, certains médecins ont pu lui dire que si son père avait eu la maladie aujourd’hui, il aurait pu être sauvé et vivre beaucoup plus longtemps grâce aux avancées que l’on connaît aujourd’hui.