David Hallyday : Toutes les rumeurs ont véritablement couru sur l’histoire de la succession de Johnny Hallyday. Mais s’il y a une chose qui pourtant est aujourd’hui établie, c’est bien que David Hallyday a renoncé à tous ses droits par rapport à l’héritage de son père. La priorité aurait toujours été pour lui, de protéger ses trois sœurs. Personnellement à la tête de nombreuses sociétés, détenteur des droits de beaucoup de chansons, et marié à l’une des plus riches héritières monégasques, David Hallyday n’as pas mis l’argent au cœur de ses priorités.

Son seul objectif, aurait toujours été de défendre la mémoire de son père, et de protéger Laura, Jade, et Joy pour qu’elles se retrouvent dans les meilleures conditions possibles. L’annonce de son avocat, il y a quelques jours, qui annonçait par communiqué de presse que David Hallyday ne voulait en aucun cas poursuivre des démarches juridiques et qu’il refusait de plus n’importe quelle somme qui lui soit proposée, est bien à la preuve que le chanteur de 53 ans savait parfaitement ce qu’il faisait.

Si par contre, sa sœur, Laura, affirme, elle, qu’il n’y aura jamais de paix possible, à cause de cette ligne, de trop, que Laeticia a franchie en l’empêchant de dire au revoir à son père tel qu’elle l’aurait souhaité comme elle l’expliquait récemment dans une interview, David, lui, semble enfin prêt à enterrer la hache de guerre, et à se concentrer sur sa propre famille pour enfin faire le deuil de son père disparu. Quand Laura semble encore garder une rancœur sévère envers Laeticia en affirmant avoir tout tenté, David lui voudrait enfin tourner la page.

” Pendant plus d’un mois, j’ai fait plusieurs tentatives pour rentrer en lien avec Laeticia et ses conseillers et je n’ai jamais eu de réponse de sa part. Je n’ai pas pu avoir accès à quoi que ce soit qui venait de la femme de mon père, sachant que notre entente n’était pas très vraie depuis certaines années ” insistait Laura pour prouver sa bonne foi et ses tentatives de réconciliation. ” Ce que je sais aussi, c’est qu’on a pas dit à mon père qu’il était en soins palliatifs et qu’il était toujours sous traitement. Mon père ne savait pas qu’il allait mourir. Je vous dis des choses qui sont quand même très intimes, qui sont chez moi une déchirure que je ne pourrai jamais guérir ” affirmait la sœur de David qui visiblement garde des cicatrices très profondes de l’époque où son père allait disparaître.

Mais, apparemment, David Hallyday savait parfaitement bien, depuis le début de cette histoire, quels étaient ses propres intentions au niveau juridique. Il ne souhaitait, en effet, en aucun cas bénéficier d’un héritage financier, mais désirait simplement mettre à l’abri celles qui lui sont si chères à son cœur. Aujourd’hui, David Hallyday semble apaisé et fait tout ce qu’il est possible pour calmer les choses afin de simplement protéger l’œuvre de son père, tout comme le fait également à sa façon Laeticia.

Un objectif commun qui, pourquoi pas, pourrait les rapprocher dans l’optique de simplement tout faire pour mettre enfin à l’honneur l’œuvre de Johnny Hallyday. Après des mois, voire des années de guerres familiales qui ont alimenté les médias et créé les plus grandes polémiques, peut-être est-il venu enfin le temps de se recentrer sur le plus important, soit la mémoire de Johnny Hallyday ?

Si tous les aspects financiers ont enfin été réglés, il serait peut-être souhaitable que tous œuvrent désormais, aujourd’hui dans le même but, celui de protéger la mémoire de l’artiste. On n’imagine peut-être également que les quatre enfants de plus grand rockeur français, c’est-à-dire David et Laura, et aussi Jade et Joy, pourraient enfin tous se retrouver pour célébrer la mémoire de leur père disparu.

D’après l’avocat Maître Pierre-Jean Douvier, qui accordé il y a quelques jours une interview au Figaro, tout semble clair aujourd’hui pour David Hallyday : ” Cet aboutissement est conforme aux engagements que David Hallyday avait pris, puisqu’il a la garantie que ses trois sœurs seront désormais protégées et la mémoire de son père respectée “. L’homme de loi de David affirmait que le fils de Johnny Hallyday ne souhaitait rien recevoir, et n’avait donc rien reçu, que ce soit financièrement ou patrimonialement.

Ce serait donc Laeticia Hallyday qui garderait le contrôle sur l’œuvre de Johnny Hallyday et qui sera la gardienne de la mémoire artistique de l’idole des jeunes. Mais il semblerait que la veuve du taulier ait également laissé une porte ouverte. En effet dans une rare interview, la maman de Jade et Joy affirmait qu’elle sera très attentive à toutes les initiatives en faveur par exemple, d’hommages à Johnny Hallyday, et que si elle n’empêchait rien dans un premier temps, elle restait par contre très vigilante.

Si quelque chose venait à lui déplaire, elle affirmait qu’elle prendrait alors toutes les dispositions qui s’imposent. Elle ajoutait que, dans un tel cas, elle préviendrait ses filles, mais aussi David et Laura. Peut-être une manière de ne pas totalement les exclure de l’héritage artistique de certainement la plus grande star française de tous les temps.

Même si depuis début juillet, le volet judiciaire concernant le testament judiciaire rédigé aux États-Unis par Johnny Hallyday, semble aujourd’hui résolu, ils existent encore de nombreuses tensions au cœur de la famille. Une histoire qui aura quelque peu occulté l’œuvre de l’artiste pour laisser place à un feuilleton parfois un peu triste.

Laeticia Hallyday paraît en tout cas avoir tourné une page puisqu’elle n’hésite plus à s’afficher avec son nouvel amour. En effet, la maman de Jade et Joy est aujourd’hui en couple avec Pascal Balland, le fils des éditions Balland, et restaurateur à Paris. Alors qu’ils s’étaient rencontrés sur l’île de Saint-Barthélémy, il y a quelques mois, le confinement les avait séparés. Laeticia Hallyday se trouvait à Los Angeles alors que Pascal Balland résidait, lui, à Paris. Aujourd’hui, Laeticia file donc le parfait amour dans son nouveau couple et semble donc prête à entamer un nouveau chapitre. David Hallyday, est lui aussi satisfait de l’accord conclu qui protège ses trois sœurs tout ayant refusé pour lui-même le moindre héritage. Il est à espérer que tous pourront reprendre le cours normal de leur vie après des mois, il faut bien l’avouer, riches en rebondissement.