Ce dimanche 4 octobre, Cyril Hanouna s’est transformé en véritable tyran avec ses chroniqueurs. En perte d’audience depuis septembre, l’animateur aurait piqué une colère noire. Pire encore : il les aurait menacé de les virer !
Cyril Hanouna montre enfin ses deux visages. Ce n’est pas la première fois que la vedette de C8 est soupçonné de ne pas être aussi sympathique qu’il s’en donne l’air. Cyril Hanouna a toujours joué au trublion du PAF en surfant sur les limites de l’acceptable niveau humour.

A 46 ans, il a réussi à forger un personnage qui s’est révélé être un véritable jackpot. Il a su faire parler de lui et a rassemblé une base de fans autour de lui. Grâce à cette tactique, il s’est hissé au rang d’animateur le mieux payé en 2020. Certaines sources estiment ses revenus à pas moins de 96 millions d’euros rien que cette année.

Si Cyril Hanouna ne connaît pas la crise, il sait la piquer !

Si Cyril Hanouna ne connaît pas la crise, il sait la piquer ! Il a même piqué une colère noire ce dimanche 4 octobre auprès de ses collaborateurs. Car derrière son masque de présentateur bon enfant se cache un redoutable homme d’affaires au tempérament de feu. Le quotidien Le Parisien a révélé l’affaire ce dimanche 4 octobre.

Des audiences en perte de vitesse depuis la rentrée de septembre.

Depuis début septembre, l’animateur rencontre moins de succès que prévu. Ses concurrents lui raflent la vedette, à commencer par Yann Barthès avec son émission Le Quotidien sur TMC. Récemment, on pouvait lire des titres comme « Quotidien : Yann Barthès atomise Cyril Hanouna, triste record pour TPMP » sur Toutelatele.com. Il est vrai que Yann Barthès s’impose leader des audiences sur la TNT, au détriment de son concurrent direct, Cyril Hanouna.

Non seulement Yanne Barthès récolte de meilleurs audiences mais en plus, il reçoit des invités de premier choix. Un chroniqueur a ainsi fait la confidence suivante : “Quand il a découvert que Nicolas Sarkozy avait accepté l’invitation de Quotidien(…) il a piqué une colère“. Le jeudi 10 septembre, Yann Barthès invitait en effet l’ex-président de la République sur son plateau.

Pour contrer son rival, Cyril Hanouna a eu la folie des grandeurs : “Il a alors voulu qu’on décroche Macron sous peine d’être tous virés“, a reconnu le même salarié de C8. Bien évidemment, Emmanuel Macron ne s’est pas rendu à la table de Cyril Hanouna. Même lorsqu’il a invité Gérard Depardieu, Cyril Hanouna n’a pas dépassé en audiences Yann Barthès.

La fin du culte pour Baba ?

En plus de ça, le Parisien a révélé que l’acteur avait été rémunéré par C8 pour se montrer aux côtés de Cyril Hanouna. Cela ne se fait pourtant jamais.

Des amendes et des condamnations à foison
Perte d’audiences, multiplication des critiques à son égard, difficulté à rester attractif auprès des invités… Malheureusement, Cyril Hanouna rencontre d’autres problèmes. Le Conseil d’Etat a rejeté une demande d’annulation d’une amende d’un montant de 3 millions d’euros. C8 a en effet été condamné à la suite d’un canular jugé homophobe en 2017. Le présentateur “incitait des personnes contactées par téléphone à tenir des propos d’une crudité appuyée dévoilant leur intimité et exposant leur vie privée, alors même qu’elles ne pouvaient imaginer que leurs propos seraient diffusés lors d’une émission publique“, selon le Conseil d’État. Ce n’est pas la première fois que Cyril Hanouna est condamné par la justice française. C8 va devoir puiser dans ses économies…