Le verdict est tombé. L’actrice Lori Loughlin vient de rentrer en prison. Condamnée à une lourde peine, la comédienne de La fête à la maison est terrifiée. Le 30 octobre dernier, elle a commencé sa détention à la prison fédérale de Dublin en Californie. D’après un proche de l’actrice de 56 ans, Lori Loughlin paraît totalement perdue.

Lori Loughlin, une très lourde condamnation

Une fraude énorme découverte aux États-Unis

Pour rappel des faits, tout a commencé il y a deux ans. À cette époque, la justice s’est intéressée de plus près à des faits de corruption. En effet, en Amérique, intégrer une université prestigieuse n’est pas une chose facile. D’après plusieurs enquêtes, de riches personnalités facilitaient l’admission de leurs enfants dans des écoles très huppées. Pour se faire, ils auraient versé d’énormes pots-de-vin à des responsables du recrutement. Cette semaine, le magazine Us Weekly s’intéresse au cas de Lori Loughlin.

Même si Lori Loughlin a avoué les faits, la condamnation a été sévère. Puisqu’en plus des deux mois de prison ferme, elle est condamnée à une amende de 150 000 dollars et deux ans de liberté surveillée. À cette sanction, il faut encore ajouter 100 heures de travaux d’intérêt général. Aujourd’hui, l’ancienne gloire de Hollywood doit payer sa dette. Et l’idée de rester enfermée en prison, semble totalement lui glacer les sangs. Pire en cette période de covid -19, toute visite lui sera interdite.

De nombreuses stars impliquées dans cette affaire

Pour l’ex-star de la série La fête à la maison, la chute est lourde. Pourtant, elle dit avoir agi par amour. Afin que ces deux filles rejoignent l’Université USC, elle n’avait pourtant pas hésité à verser 500 000 dollars à un intermédiaire. Et pour cause, cette somme devait servir à garantir l’intégration de ses enfants dans une école de haut niveau. ” Je croyais agir par amour pour mes enfants (…) je comprends maintenant que mes décisions ont contribué à exacerber les inégalités en général, et celle du système éducatif en particulier “. C’est par ces mots que Lori Loughlin a tenté de se défendre devant le juge de Boston. Visiblement, le magistrat n’a pas été sensible à ses arguments. D’ailleurs, il l’a lourdement condamné.

D’autres noms du show-business ont également été impliqués dans ce scandale. Notamment, Felicity Huffman connue pour sa participation à Desperate Housewives. Pourtant, la justice a été plus clémente avec cette dernière. Car finalement, elle n’aura été condamnée qu’à deux semaines de prison et une amende de 15 000 dollars.

Concernant Lori Loughlin, la peine s’avère plus sévère. Et cette sentence la fait frémir. D’ailleurs, une source anonyme a fait des révélations à ce sujet au magazine Us Weekly. ” Lori a fait de son mieux pour rester brave et penser à la sortie, mais rien ne pouvait dissiper ses peurs. Ce ne sont que deux mois, mais elle est terrifiée. Elle n’arrête pas de dire que quelque chose va mal se passer et que sa détention pourrait être prolongée “. De toute évidence, la comédienne est effrayée à l’idée de cette incarcération. Pourtant, elle devra payer sa dette à la société comme tout citoyen américain. Mais il est certain qu’on ne l’y reprendra plus. Puisque comme elle l’affirme, elle a parfaitement compris son erreur.