En 2019, Jean-Luc Reichmann a eu le choc de sa carrière. Lorsqu’il apprend qui est vraiment son ancien champion, il tombe de haut. Lorsque l’intéressé sort juste de prison, on se pose mille et une questions. nous fait le point !

Les fans guettaient la réaction de Jean-Luc Reichmann sur le dernier rebondissement Christian Quesada. Ils ne sont pas déçus du voyage !

Comment va Jean-Luc Reichmann ?

Rappel des faits

Lorsqu’il part du jeu télévisé Les 12 coups de midi, Christian Quesada est une vraie star. En effet, tout le monde veut comprendre comment il a réussi à gagner autant et à savoir autant de choses. Il faut dire que l’homme est parti de rien et a atteint le sommet. Dès lors, il va accepter toutes les invitations. Chez Baba, on organise même des tournois entre chroniqueurs pour savoir qui sera capable de se mettre à son niveau. L’ancien candidat s’amuse et semble vraiment parfaitement gérer sa soudaine notoriété. Hélas, ça ne dure pas, car le pire reste à venir / entendre pour Jean-Luc Reichmann !

Tout d’abord, c’est la plainte d’une jeune femme qui secoue l’opinion. Dès lors, la police décide d’aller faire une perquisition chez lui. Ce qu’ils vont découvrir au domicile de Christian Quesada, ils ne l’oublieront jamais. Certes, il y a eu des fuites dans la presse. À l’intérieur de l’ordinateur du champion, il n’y a pas des fiches de révision. Il y a des preuves accablantes de son comportement déplacé envers de jeunes enfants. Pire, l’homme conserve des horribles photos et vidéo les mettant en scène comme dans des films pour adultes. Jean-Luc Reichmann n’a rien vu venir !

Dans cette vidéo, nos confrères de RTL annoncent que Christian Quesada a été arrêté. Fort heureusement, il ne s’est pas mal comporté, n’a rien nié, bien au contraire. Comme le précise l’avocate présente au commissariat, l’ancien champion de Jean-Luc Reichmann “était effondré, résigné même à un moment” Pour le public, c’est un cauchemar qui commence. Du reste, les révélations vont s’accumuler sur le bureau des policiers. La prison semble la meilleure solution pour le mettre hors d’état de nuire. Oui mais pour combien de temps ?

Une décision impréhensible

Aux premières heures du printemps 2021, c’est une nouvelle hallucinante qui attend Jean-Luc Reichmann et ses amis. En effet, on apprend que Christian Quesada est un homme…libre ! Certes, il va être régulièrement contrôlé par les policiers. Il a aussi interdiction formelle de s’exprimer sur ce qu’il lui est/était reproché. Pour les anciennes victimes comme celles qui n’ont pas (encore) parlé, le cauchemar recommence.

“Il n’a pas demandé ni n’a bénéficié d’un aménagement de peine. Il a seulement bénéficié des remises et des crédits de peine prévus par la loi, qui peuvent être accordés si les personnes ont une bonne conduite et montrent une volonté de réinsertion”

D’ailleurs, sur le plateau de TPMP, on apprend des choses hallucinantes à son encontre. Guillaume Genton a eu accès aux 400 pages du dossier et nous raconte qu’il y avait de quoi l’enfermer pour toute sa vie. Mais visiblement, la justice a changé d’avis et souhaite lui donner une chance de se réinsérer. Quelle est la probabilité pour qu’il recommence … en pire ? Autant de questions auxquelles personne n’a de réponse. Suite au prochain numéro nous ! En attendant, voici la réaction de celui qui pensait le connaître le mieux, à savoir Jean-Luc Reichmann.

Un silence pesant

Avant de clore cet article, nous devons faire un petit récapitulatif sur les réactions successives de Jean-Luc Reichmann. Lorsqu’il découvre les faits, il se déclare “sous le choc et je ne peux qu’exprimer mon sentiment d’horreur, de dégoût et de colère”.

Interrogé lors du procès, Jean-Luc Reichmann nous explique que “Christian Quesada est une personne qui ne fait plus partie de mes horizons. Il y a des gens qui sont de très grands professionnels, que ce soit dans la police ou dans les tribunaux… Cela ne m’appartient plus.”

Ces dernières heures, celui qui connait bien les coulisses de la Brigade des Mineurs déclare que “la justice a parlé et ce n’est plus mon histoire. Il a fallu que je prenne de la distance, ce que j’ai fait depuis longtemps.” Qu’en pensez-vous ? Jean-Luc Reichmann a une carapace en titane ou bien sa douleur ne pleure qu’à l’intérieur ? Affaire à suivre…