Chloé Jouannet a rendu publique sa relation avec Sandor Funtek. Actrice comme sa maman, elle a fondu pour le charmant Sandor Funtek. Le jeune homme est lui aussi acteur, il a 30 ans et il aime par-dessus tout le cinéma d’auteur.

Pas de doute : Chloé Jouannet tient son humour de sa maman !

A 23 ans, Chloé Jouannet a décidé de partager au monde entier qui était l’élu de son cœur. Ce mardi 27 octobre 2020, la jeune femme a publié un cliché explicite. On la voit dans un TGV embrasser sur la bouche son chéri, l’acteur Sandor Funtek, de 7 ans son aîné. Mais Chloé a usé de son humour qu’elle tient sûrement de sa maman. Car sur la photo, les deux amoureux s’embrassent avec leurs masques ! “L’amour en 2020“, plaisante-t-elle en légende.

La jeune femme nous montre ce qu’est l’amour en 2020

La photo en noir et blanc a séduit les abonnés de Chloé Jouannet puisqu’elle a remporté plus de 12 000 likes, dont celui d’Audrey Lamy qui n’est autre que sa tante. Cette publication a suscité également des dizaines de commentaires. L’actrice Sabrina Ouazani a écrit « Vous deux », la comédienne et amie du couple Zoé Marchel s’est enthousiasmé avec un “JE VOUS AIME TROP“. Quant à Sandor Funtek, il a osé un petit cœur rouge pour preuve de son amour.

Sandor Funtek, ce nom ne vous dit rien ?

La fille d’Alexandra Lamy est folle amoureuse de Sandor Funtek. Derrière ce nom pour le moins orginal se cache un comédien que l’on peut retrouver dans les films Adoration de Fabrice Du Welz, K contraire de Sarah Marx, Jeunesse Sauvage de Frederic Carpentier, La vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche ou encore, Nico, 1988 de Susanna Nicchiarelli.

Un passionné par le cinéma d’auteur bientôt de retour au cinéma !

Sandor Funtek prouve avec cette filmographie qu’il a un faible pour le cinéma d’auteur. On le retrouvera prochainement aux côtés d’Emmanuelle Béart, Vincent Dedienne et Eva Ionesco dans L’étreinte, de Ludovic Bergery, qui sortira en salles le 3 février 2021.

Sandor Funtek interpête également Kool Shen dans le film Suprêmes réalisé par Audrey Estrougo, , Autodidacte, il avait raconté son parcours sur le blog de Samuel Massilia, en janvier 2020. “J’ai eu l’envie de faire ce métier à l’âge de 19 ans car j’ai tourné dans un court-métrage et ça m’a beaucoup plu.

J’ai fait des écoles avec lesquelles ça n’a pas du tout fonctionné avec moi. Je ne comprenais pas ce que l’on me demandait ni les méthodes à appliquer. En tout cas, elle ne fonctionnait pas avec moi. Je me suis formé sur le tas avec des metteurs en scène sur des plateaux de tournage“. Bravo, cette non-méthode lui a plutôt bien réussie !