Aujourd’hui, nous revenons sur ce trio d’erreurs encore trop souvent commises quand on se lave les cheveux. On vous dit tout !

Lavage de cheveux : 3 fautes à ne pas faire

Gare à la température

En été, ça passe. Mais en hiver, beaucoup moins. En effet, lorsqu’on a envie de prendre une douche, le fait d’enlever ses vêtements dans la salle d’eau peut donner froid. Surtout si la pièce n’est pas bien chauffée ou isolée. De fait, l’habitude voudrait qu’on mette le thermostat de la douche au plus haut degré. Cependant, une fois que l’eau chaude va atterrir sur les cheveux, elle va plus les abimer qu’autre chose. On ne le sait pas toujours mais une température entre le froid et le chaud, et donc tiède, convient parfaitement. Elle ralentit le développement des fourches et va fermer les écailles.

Qui s’y frotte s’y pique !

Il en va de même pour la manière dont nous appliquons le shampoing. Afin éliminer tous les impuretés non visibles à l’oeil nu, on aurait tendance à vouloir mettre beaucoup d’énergie dans cette étape. Ce faux-pas pourrait avoir des conséquences irréversibles. En effet, les glandes sébacées vont se sentir attaquer. Pour se défendre, elles n’auront pas d’autre choix que de produire du sébum en masse. Aussi, à la longue, votre texture de cheveux va devenir grasse. Donc, on vous recommande d’y aller dou-ce-ment. Un simple massage peut suffire à donner un nouveau souffle à votre crinère.

En cas de pose d’après-shampooing

Utile de temps en temps pour donner de la brillance, le masque est un soin à appliquer avec parcimonie. En effet, on a encore trop tendance à vouloir le mettre de manière maladroite. Là encore, cette erreur stratégique pourrait vous jouer des tours. C’est pourquoi, les coiffeurs conseillent d’appliquer votre soin convenablement. Il convient donc de ne pas inclure la racine dans votre traitement. De par sa jeunesse et sa repousse permanente, cette dernière n’a pas besoin de ce type de soin. A contrario, les pointes de vos cheveux s’abiment beaucoup plus rapidement. Vous savez ce qui vous reste à faire.

Maintenant que vous avez ces trois conseils en tête, c’est plus simple. Du reste, si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre professionnel. Il sera plus a-même de vous conseillera des shampoing, masques, après-shampoing, couleurs adaptés à la nature de vos cheveux.Il en existe tellement, difficile de faire le tri. Mais au moins, maintenant, vous ne pouvez pas faire comme si vous n’étiez pas avertis. Vous savez comment et où l’appliquer/retirer !