Tous les ans, l’émission de cuisine Top Chef nous étonne par ses épreuves et ses candidats. Son présentateur nous raconte les coulisses.

Tout sur la douzième saison de Top Chef !

Un concept incroyable

On le sait. Pour arriver jusqu’au plateau de Top Chef, c’est le parcours du combattant. Bien entendu, comme le prouve l’image ci-dessous, il y a toujours possibilité pour s’inscrire par le casting. Malgré tout, quelques mois avant le tournage Philippe Etchebest a une mission. Il parcoure les routes de France pour trouver la perle rare qui intégrera sa brigade. Hélas, cette année, tout ne s’est pas déroulé comme prévu. La pandémie a forcé la production de M6 a dû revoir un peu sa copie. nous vous explique en détails les changements.

Chez nos confrères de Konbibi, Stéphane Rotenberg résume la chose ainsi “Horrible. Je n’ai plus de nez parce que j’en suis à mon 23e test pcr. C’est un enfer logistique, c’est un enfer sanitaire” nous se doute bien que le déroulement de certaines épreuves ne fera pas comme d’habitude. Du reste, chaque année, un établissement prestigieux accueille les candidats. Comment faire cette année alors que tout est fermé au public ? Pire, comme organiser le plateau en respectant les gestes barrières ? Décidément, alors que la diffusion du premier épisode de Top Chef est prévu pour le 10 février, on imagine la complexité du tournage. Toujours positif, le présentateur de M6 assure que le téléspectateur ne verra rien à l’écran hormis qu’il a “beaucoup plus d’espace (…) mais on est finalement beaucoup mieux”

Ce petit détail qui change tout !

Hélas, il y a bien quelque chose qui chagrine l’animateur de Top Chef. bien que personnellement il la trouve “grotesque”, il nous précise que “c’est une clause éliminatoire pour les candidats” A la rédaction de nous, nous sommes curieux, donc nous avons voulu savoir de quoi il s’agissait pour ne tomber de notre canapé en apprenant le jour J.

Chaque candidat de Top Chef a dû un contrat où il était précisé que “Si vous avez la covid, vous êtes éliminé du programme” Gros choc ! Alors que le virus circule toujours, comment faire pour être certain de ne pas attraper la maladie ? Pour la chaine, l’explication est aussi simple que déroutante “on ne va pas arrêter le programme pendant 14 jours, le temps que vous reveniez dans la compétition” ! On le sait, le stress vécu par les participants est immense. Après tout, plus ils tiennent le coup, plus le programme de M6 leur servira de carte de visite pour leurs carrières. Mais cette année, en coulisses, la menace de la Covid-19 rode ! Dur, dur !