Canicule: Avec les fortes chaleurs que nous connaissons, comme c’est régulièrement le cas en été, les cas de chiens abandonnés dans des voitures exposées à des températures extrêmes se multiplient durant cette période. On ne compte plus les exemples de reportages ou d’articles sur Internet, avec des témoins qui rapportent ce qui pourrait être assimilé à un cas de maltraitance. En effet, avec parfois plus de 50 degrés ou plus, à l’intérieur du véhicule, l’espérance de vie d’un animal n’est guère très longue dans de telles conditions. Il est bien évident que dans ces circonstances, la déshydratation arrive très vite et le coup de chaleur qui en résulte peut-être fatal pour l’animal enfermé.

On a vu à de nombreuses reprises des images de passants qui prenaient la décision de briser la vitre du véhicule afin d’en sortir le chien le plus rapidement possible. Si ce geste est rempli de bonnes volontés, une question reste en suspens sur sa légalité. Il serait évidemment dommageable qu’en essayant de sauver une vie, vous soyez inquiété par la justice.

Un post publié sur Facebook par le compte, C’est dingue la vie, avait été visionné par plus de 4,5 millions de personnes depuis sa mise en ligne en juin 2019. Ce dernier affirmait ceci :” La police dit que si vous voyez un chien enfermé dans une voiture en cas de forte chaleur, prenez une photo du chien et de la voiture, puis cassez la fenêtre de la voiture. De cette façon, vous ne serez pas accusés de dommages criminels et il donne la preuve à la police de traîner les propriétaires de chiens devant les tribunaux “. Une affirmation à laquelle il faut pourtant apporter quelques nuances afin de se protéger d’une plainte pour dégradation d’un bien appartenant à autrui.

Canicule: Au vu du problème que cela peut susciter, le ministère de l’Intérieur à communiqué sur son site internet un guide vous permettant de comprendre ce que dit exactement la loi et ce qu’il convient de faire en pareil cas. Les autorités préconisent en effet quelques points très importants. Dans un premier temps, il vous faut absolument vérifier de toutes les manières possibles que les propriétaires ne sont pas aux alentours. S’il vous est impossible de les trouver dans un délai raisonnable, la police ou la gendarmerie doit absolument être appelée avant de tenter quoi que ce soit. Comme le précisent les recommandations du Ministère, le code rural autorise en effet ” l’ouverture de tout véhicule lorsque la vie de l’animal est en danger “, mais uniquement en présence d’un officier ou d’un agent de police judiciaire.

Canicule: L’un des aspects les plus importants est de pouvoir prouver l’urgence de la situation. Les textes de loi stipulent que le chien ne doit pas seulement être enfermé dans une voiture au soleil, mais qu’il manifeste aussi des signes que sa vie est en danger immédiat (respiration frénétique, langue de couleur sombre, comportement agité, inconscience, …). Dans un tel cas, si vous avez appelé la police ou la gendarmerie et que les forces de l’ordre ne sont toujours pas présentes sur les lieux, il vous est alors autorisé d’intervenir.

Mais on ne peut que vous conseillez de prendre des mesures supplémentaires afin d’anticiper tout action en justice contre votre intervention. Il est donc recommandé, de demander à deux témoins d’assister à l’ouverture de la voiture. Une des solutions pour prouver votre bonne foi serait également de prendre des photos ou vidéos qui seraient des preuves que le juge pourrait considérer comme recevable si jamais vous deviez vous retrouver devant les tribunaux. Mais le code pénal précise également que “ n’est pas pénalement responsable la personne, qui face à un danger actuel qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien “.

Canicule

Un texte qui pourrait néanmoins être soumis à interprétation, car le plus important dans ce cas sera de prouver qu’il y avait réellement un danger grave et imminent pour le chien. Le propriétaire de l’animal pourrait très bien affirmer qu’il n’y a que 2 minutes qu’il avait quitté son véhicule et sans la preuve irréfutable que ce n’est pas le cas, vous seriez alors dans une situation difficile.

Alors que l’aspect juridique vient d’être évoqué, il faut également parler de l’animal en lui-même. S’il vous arrivait donc de briser la vitre d’une voiture, pour en extraire un chien victime de la chaleur, des premiers gestes de secours doivent être immédiatement exécutés. Une fois, le chien sorti, mettez-le à l’ombre et rafraîchissez-le avec de l’eau tiède. L’eau glacée est à bannir, car le choc thermique pourrait lui être fatal. L’idéal serait également de le faire examiner par un vétérinaire qui déterminera alors son réel état de santé.

Canicule: Plusieurs associations de protection des animaux dénoncent l’augmentation des cas ces dernières semaines et rappellent que la vie du chien reste bien évidemment une priorité. Dans le magazine 20 minutes, Xavier Bacquet, avocat de la Fondation 30 millions d’Amis, donnait quelques précisions sur le sujet ” La personne qui brise la vitre peut être poursuivie pour atteinte aux biens d’autrui, mais vu qu’il s’agit de sauver une vie, ce genre de cas passe généralement par les assurances respectives. Il n’y a pas de poursuite. Le droit est un peu vide sur le sujet, mais une personne qui agit ainsi ne serait pas condamné au vu des circonstances “. Mais afin de limiter tout litige ultérieur, il est préférable de rassembler un maximum de preuves et deux personnes qui pourront témoigner de votre bonne foi et surtout de l’urgence de la situation.

Canicule: Selon la même association, 30 millions d’Amis, la température d’un véhicule garé au soleil pourrait grimper jusqu’à 70 degrés. L’espérance de vie d’un chien ne serait alors que de 30 minutes. Car un chien ne transpire pas et doit se rafraîchir en haletant. Si l’air qu’il respire est trop chaud, il ne peut plus faire baisser sa température et risque donc un coup de chaud, voire la mort. Il est donc bon de rappeler qu’en aucun cas, il ne faut laisser un animal dans de telles conditions. Une mise en garde qui semble évidente, mais malheureusement les exemples d’abandon dans de telles circonstances font la une des médias quotidiennement. Un comportement d’ailleurs qui est puni par la loi.