Bruno s’est confié sur l’ambiance des coulisses dans “Les 12 coups de midi”. Des propos peu flatteurs qui vont faire réagir.

Bruno est le champion en titre dans le célèbre jeu télévisé de TF1. Les 12 coups de midi cartonnent et ont une très bonne réputation. D’autant que l’animateur n’est autre que Jean-Luc Reichmann et qu’il est très aimé du public. Cependant, les confessions de Bruno sur l’ambiance des coulisses du show laissent à désirer. Les fans des 12 coups de midi risquent de tomber de haut.

Bruno déballe tout sur les coulisses de l’émission phare de TF1

Bruno atteint le palier des 50 victoires et rejoint les rangs des grands champions du jeu. Certains le comparent volontiers à Paul ou à Eric aux vues de ses performances. Il remporte aussi plusieurs étoiles mystérieuses et cela est encore un aitre niveau de difficulté pour les candidats des 12 coups de midi. Mais malgré tout son succès, la pandémie aide quelque part le champion à conserver la même vie qu’avant qu’il pose à la télévision. En effet, comme il doit porter un masque dans la rue, rares sont les personnes qui parviennent à le reconnaître. Aussi, en attendant de pouvoir encaisser les gains amassés, il vit toujours chez sa mère et son beau-père. Une vie simple en somme dont la seule chose qui change est qu’il peut se voir à la télévision quand il a l’occasion de l’allumer.

Dans une interview pour Femme Actuelle, Bruno est interrogé sur sa relation avec l’animateur des 12 coups de midi. Jean-Luc Reichmann a ma réputation d’être une personne très bienveillante et très aimable. Aussi, il n’est pas rare qu’il devienne ami avec certains de ses candidats. Surtout quand ils restent longtemps à la place de champion, comme c’est le cas de Bruno. Mais le jeune homme timide avoue ne pas avoir eu l’occasion de faire plus amplement connaissance avec Jean-Luc Reichmann. Car dans les coulisses, l’ambiance n’est apparement pas aussi chaleureuse que l’on pourrait le penser.

Des raisons évidentes à ce manque de convivialité

Mais avant que nous fassions des idées, imaginons un peu ce que cela pourrait être en dehors d’une période de pandémie. Car comme le précise rapidement Bruno, il imagine que c’est à cause du protocole très strict. Un protocole qui est mis en place sur TF1 et sur toutes les chaînes de télévision. Pas étonnant que cela puisse provoquer cet éloignement. En effet, des parcours spécifiques sont mis en place. Dans le but que personnes ne se croisent en dehors du plateau de tournage.

Les 12 coups de midi seraient bien embêtés si un membre de l’équipe technique, l’animateur ou même les candidats, venaient à tomber malade. Pour éviter tout risque, les contacts se réduisent au minimum. Ils se passent à bonne distance sur le plateau des 12 coups de midi. Bruno est persuadé qu’avant la pandémie, l’ambiance devait perte très différente. Mais il faut bien avouer qu’elle est actuellement glaciale.

Bruno restera simple, même une fois sa cagnotte en poche

Bruno évoque ensuite ses projets futurs. Sa cagnotte s’élève actuellement à plus de 200 000 euros. La première chose qu’il va faire c’est de se reposer. Mais pas n’importe comment, nous imaginons qu’il s’agira d’un repos de luxe ! Néanmoins, Bruno n’est pas du genre à faire des folies. C’est d’ailleurs pour cette raison que Jean-Luc Reichmann le surnomme “Fifou Dingo”. C’est une façon de souligner avec cynisme et humour qu’il est une personne très réservée. En effet, Bruno n’a qu’une hâte, c’est pouvoir allumer sa PS5. Ensuite, il imagine qu’il devra organiser la revente de nombreux de ses cadeaux remportés. Car ce sont plusieurs voitures qu’il a gagné et il ne va pas toutes les garder.

Bruno imagine ensuite pouvoir utiliser son argent pour faire des voyages. Il aimerait pouvoir se rendre en Irlande car c’est là-bas que sa meilleure amie est installée. Mais ces rêves devront attendre encore. Bruno compte bien rester le plus longtemps possible dans les 12 coups de midi. C’est avec une grande humilité qu’il espère pouvoir continuer encore longtemps. Car ce champion n’est effectivement pas du genre à prendre la grosse tête. Au contraire, il se rabaisse volontiers quand il pense échouer. Plus d’une fois il se traitait lui-même de débile sur le plateau. Jean-Luc Reichmann lui faisait gentiment remarquer qu’il n’avait aucune raison d’être si dur envers lui-même.

Peut-être que Bruno restera dans l’émission jusqu’à la fin de la pandémie ? Il pourrait ainsi entrevoir la convivialité à l’œuvre dans les coulisses ? Pour cela, il faudrait qu’il reste champion encore des mois voire des années. En effet, il faut se faire une raison, la pandémie va encore durer. Et Bruno devra se contenter de l’atmosphère glaciale des coulisses des 12 coups de midi. Tout cela à cause de la crise sanitaire et des protocoles stricts.