En 2016, plusieurs rumeurs soulignaient qu’Emmanuel Macron aurait eu une liaison amoureuse avec Mathieu Gallet, l’ex-directeur de Radio France. Cette histoire avait énormément affecté sa femme, Brigitte Macron.

Elle avait été très atteinte par ces bruits de couloirs qui avaient pris beaucoup d’ampleur. En 2016, tandis qu’Emmanuel Macron était alors ministre de l’Économie, de multiples rumeurs expliquaient que l’actuel locataire de l’Elysée aimait les hommes et qu’il avait une liaison intime avec le très séduisant Mathieu Gallet, ex-dirigeant du groupe Radio France. S’il s’agissait vraiment de mensonges, cela a beaucoup atteint sa compagne, Brigitte Macron. Pour clouer le bec aux détracteurs de son couple, l’ex-enseignante avait donné un entretien au magazine Paris Match, qu’elle a rapidement regretté.

Un entretien confession très éprouvant pour Brigitte Macron

Durant cette interview, l’ancienne professeure de français avait détaillé dans les plus petits détails sur son idylle avec Emmanuel Macron dont elle fut l’enseignante à une époque. « L’amour a tout emporté sur son passage et m’a conduite au divorce, précisait-elle dans le magazine Paris Match. Impossible de lui résister. » La diffusion de cet entretien exceptionnel avait à l’époque déplu à Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron fulmine

Il avait considéré que cette interview était une erreur, durant une conférence sur l’avenir de l’Europe en Angleterre, mais “une bêtise qu’on a faite ensemble”, souligne l’AFP, en expliquant que sa femme « ne connaissant pas le système médiatique », cela était une « maladresse » de montrer au public “son couple et sa famille » et de préciser que « ce ne sera pas une stratégie qu’ils rééditeront ».

Les rumeurs terribles

Après cette interview très polémique, Brigitte Macron était sous le feu médiatique. Une fois, alors qu’elle était avec son mari durant un voyage à Orléans, l’actuelle première dame avait été alpaguée par un journaliste de l’émission C à vous, pour lequel elle avait évoqué cet entretien, considéré comme polémique. « Il n’y avait pas de polémique, précisait Brigitte Macron. Il y a une erreur que j’ai faite car il avait des rumeurs qui couraient. Des rumeurs de caniveau. J’ai cru bien faire. J’ai eu tort. On ne fait jamais taire les rumeurs ». Elle avait terminé cet échange par un proverbe prononcé par Beaumarchais : « La calomnie monsieur, vous ne savez pas ce que vous dédaignez ». Etre chef de l’Etat n’est pas de tout repos.